• Mes oreilles ne m'avaient pas trompée ! Un second "plouf" m'en a donné la confirmation, et hier, je l'ai découverte prenant le soleil sur la pierre...Grenouillette est bien réveillée, mais j'ai peine à la reconnaître, encore noire de la vase qui lui a servi d"abri tout l’hiver ! Une grenouille de bronze !

    Allez Grenouillette ! Encore quelques "ploufs" pour nous faire voir ta belle couleur verte !

    L'éveil de la mare (suite)

    Partager via Gmail

    25 commentaires
  • Le jardin n'est pas le seul à ouvrir les yeux sur le printemps naissant !!!

    J'ai eu la joie de voir des amas d’œufs (de grenouille agile ?) , au moins quatre , dans la mare. Une visiteuse les a déposés...J'aime ces manifestations de vie, furtives, qui passeraient inaperçues si elles ne laissaient des traces !

    L'éveil de la mare

    Oh, il y a fort à parier que les têtards ne deviendront pas grenouilles, dévorés peu à peu, comme l'an dernier, par les "dents de la mare" ! Mais ...j'espère quand même !

    Du côté de la baignoire de zinc, l'Aponogeton (vanille d'eau) explose ! Déjà trois fleurs, au subtil parfum de vanille, et le bouton d'une quatrième est en train de s'ouvrir... !

    L'éveil de la mare

     

    La mare, j'ai voulu la laisser libre de vivre sa vie de mare, même petite, et je n'y ai donc pas mis de poissons rouges pour laisser à toutes les petites bêtes de l'eau , la chance de la coloniser. Les moustiques ? Grenouillette ou les redoutables larves de libellules s'en chargent.

    Mais, dans les bassines, c'est autre chose, et sur mes photos, à l'automne, certaines lectrices m'ont bien fait remarquer les larves de moustiques...

    Alors, en octobre, j'ai fait l'essai de mettre dans la baignoire à la vanille deux petits poissons... Sitôt installés, sitôt disparus ! Je ne les ai plus revus (j'ai pensé qu'ils n'avaient pas survécu)...jusqu'à ce jour de janvier où j'ai aperçu un furtif éclair rouge! Le petit rouge avait donc vécu caché sous les pierres ! Pendant les deux semaines de gel, j'ai fait un trou dans la glace, tous les matins pour donner de l'oxygène à mon petit rescapé...toujours caché.

    Et puis voilà...il y a deux jours,

    le printemps et le soleil

    ont fait sortir le loup du bois,

    ou plutôt le poisson de dessous les pierres

    et...deux ! Ils avaient survécu tous les deux!

    L'éveil de la mare

     

    L'éveil de la mare

    L'éveil de la mare

     

    J'ai décidé alors de tenter la même expérience dans l'autre bassine, celle du nénuphar. j'ai demandé deux poissons "bien rouges", pour avoir une chance de les apercevoir ! Mais ceux-là semblent moins timides !

    Reste à voir si la température de l'eau ne sera pas trop chaude cet été...

    Et puis...en m’approchant de la mare, j'ai entendu un "plouf" ! Je ne l'ai pas vue, mais Grenouillette est réveillée !

    Partager via Gmail

    31 commentaires
  • Grenouillette aux abris !

     

    Oh, Nounouille, qu'as-tu fait ?

    De verte, d'un beau vert presque fluo, Grenouillette est devenue grise !

    Je la vois au fil des rayons du soleil osciller entre le vert parfait et la robe de bure ! C'est que Grenouillette commence à prendre ses quartiers d'hiver et à passer ses nuits au fond  de la mare, dans la vase  ! C'est là qu'elle va hiverner, bien au chaud...mais je trouve quand même qu'elle commence tôt ! Il ne fait pas si froid voyons ! Ou alors, elle fait une petite cure d’enveloppements à l'argile !

    Partager via Gmail

    27 commentaires
  • Depuis que je l'ai achetée à la Folie des plantes, à la pépinière "les filles du vent, les filles de l'eau" il y a un mois, je la scrute, je l'observe...

    la Folie des plantes !

     

    La vanille d'eau, (Aponogeton distachyos) n'aime pas trop la chaleur  ni le soleil...Alors, elle a joué les belles au bois dormant pendant l'été, si bien que lorsque je l'ai achetée, elle était...inexistante, à peine quelques brins d'herbe mouillée...

    Mais j'étais prévenue...Un petit peu de frais, un soleil moins brûlant et...

     ...une petite feuille s'est timidement allongée, ...puis un bouton...

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

     

    ...et puis, s'ouvre la fleur... !

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

    A midi...                                                                                                                                       A 14 h ...

    la Belle au bois dormant est réveillée

    et dégage un doux parfum de vanille

    (plus subtil que celui de  la vanille) .

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

     


    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

     

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

    Dix jours plus tard,

    la belle fait

    une seconde fleur !

    l'Aponogeton, une belle aquatique odorante...

    ...Et je crois bien voir un troisième bouton en formation !

    Partager via Gmail

    44 commentaires
  • Il  n'a pas plu depuis plus de six semaines, mis à part 4 mm égarés tombés du ciel un matin ! Le jardin a pris  ses quartiers de paillasson... ("le jardin est en perdition" m'a dit mon voisin hier soir,...)

    Les coins les plus guillerets sont les points d'eau , bien sûr !

    A mon retour, fin juillet, les nénuphars m'ont fait fête ! Un second bouton a éclos dans la mare...

    Au frais dans la mare !

    Au frais dans la mare !

     

     Le petit nouveau de la bassine , qui promettait une fleur , a fleuri en mon absence , mais m'a fait la grâce d'une seconde floraison à mon retour...

    Au frais dans la mare !

    Au frais dans la mare !

    Au frais dans la mare !

     

    Le bassin-baignoire n'est pas en reste ! Papyrus, populage, menthe aquatique en font une petite oasis de verdure !

    Au frais dans la mare !

    Au frais dans la mare !

     

    J'ai fait un cadeau à la mare ! Dans un torrent des Alpes, des pierres de serpentinite (de la famille de la serpentine) rutilaient au soleil dans le courant...Certes, pas de courant dans la mare, mais  j'ai offert à Grenouillette, à mon retour,  deux pierres de sa couleur...

    Au frais dans la mare !

    Au frais dans la mare !

    Au frais dans la mare !

     

    Au frais dans la mare !

    ...Enfin...presque de sa couleur ...

    Partager via Gmail

    30 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique