• Ma petite mare attire beaucoup ,de monde...De temps en temps, j'entends de gros bruits d'éclaboussures, pas très discrets...Tiens, c'est un ramier ...ou un merle qui se baigne...Même les mésanges, faisant fi de la petite baignoire placée à leur intention, ou des bassines en zinc,déjà nettement plus dangereuses, s'essaient parfois au grand bain XXL...les chats du quartier font de l'équilibre sur les bords...

    Une demi-heure de confinement en observation m'a apporté ces images...

    Visiteurs et habitants de la mare

     Équilibristes des hautes tiges ou adeptes des bains de soleil, les Nymphes au corps de feu sont nombreuses à virevolter au-dessus de l'eau...

    Visiteurs et habitants de la mare

     

    Mais... c'est l'printemps, et les nymphes méritent plus que jamais leur nom, et pas seulement à cause de leur couleur !

    Visiteurs et habitants de la mare

    Visiteurs et habitants de la mare

     

    Une grande buveuse (d'eau), la guêpe !

    Visiteurs et habitants de la mare

     

    Mais ce jour-là, c'était une première :

    Visiteurs et habitants de la mare

     

    Ils sont tellement furtifs, restant toujours dans l'eau , ne mettant jamais , au contraire des grenouilles qui prennent la pause sur un nénuphar, le nez dehors, qu'il est difficile d'apercevoir les tritons. Quant à les photographier...

    Visiteurs et habitants de la mare

     

    Mais ce jour-là, il y avait remue-ménage chez les tritons : un bout de tête ici, un morceau de queue par là, j'ai pu apercevoir de façon certaine au moins quatre tritons...Plus, dit le Baryton...!

    Il y avait des nœuds de tritons, impossibles à différencier, un goulasch de tritons sur certaines photos, ...Ah, les photos de tritons ! Sous l’eau, avec le soleil qui jouait à cache-cache avec les tritons qui eux jouaient à cache-cache entre eux et avec le soleil...! Bref, pas des vraies photos, mais quand même, on les aperçoit !

    Visiteurs et habitants de la mare

    Mais pourquoi tout à coup cette effervescence tritonienne ?...Je crois que...c'est l'printemps, comme pour les libellules...j'ai d'abord cru qu'il y avait tout à coup "assistance à triton en danger"...Un triton sur le dos, l'autre qui le pousse du bout du nez, le premier qui se met sur le flanc...Je ne sais pas, mais... et si ce n'était pas plutôt...une parade d’accouplement .?   Je vous l'ai dit : ça remuait beaucoup chez les tritons ce jour-là !

    Visiteurs et habitants de la mare

    Visiteurs et habitants de la mare

    Visiteurs et habitants de la mare

     

    Sur cette dernière photo, on voit deux tritons, mais aussi au premier plan à droite, une et même deux limnées, ce mollusque pointu qui peuple aussi la mare...

    Visiteurs et habitants de la mare

     

    Triton ponctué ou triton  palmé...je crois que celui qui a des ornements sur la tête est un mâle...ce qui me conforte dans l'idée que le "secouru" sur le dos ou le flanc est une femelle, sans bandes sur la tête et que donc.....

    Partager via Gmail Yahoo!

    19 commentaires
  • Même toute petite, je me rends compte qu'une mare, tout petit trou d'eau ou imposant plan d'eau, est un trésor  : dedans, dessus, plantes ou bêtes y mènent une vie pleine de mystères :

    Au-dessus, d'abord, tout le monde y vient boire : les oiseaux, même les plus petits, s'arrangent pour y poser les pattes, les insectes, guêpes, Hélophiles suspendus, ...j'ai vu ma première libellule, une rouge nymphe au corps de feu, la semaine dernière...les chats aussi...!

    Sur la mare, petite Nouille a beaucoup grandi, c'est une belle damoiselle qui mesure bien 15 cms de long !

    La vie secrète de ma mare

    La vie secrète de ma mare

    Le baryton, sarcastique envers ma petite Nouille, a déclaré que c'était un hybride car elle avait des cuisses de crapaud ! Quelle insulte ! Je crois que c'est une fille car je n'ai pas entendu le son de sa voix !

    Mais c'est surtout dans la mare que la vie est la plus secrète...Ses habitants se cachent et ne se laissent apercevoir que de temps en temps.

    J'ai pu apercevoir trois tritons, des insectes furtifs, des escargots, les Limnées :

    La vie secrète de ma mare

     

    La mare s'est peuplée toute seule d'une grande variété de petites bêtes : celle-ci par exemple, que j'ai furtivement aperçue, plusieurs fois :

    La vie secrète de ma mare

    Qui est-elle ? Je penche pour une sangsue, d'après le petit  livre que je viens de recevoir et qui, de façon très complète, nous parle des animaux présents dans, sur et au-dessus de la mare, des plantes qui y poussent-, de toute la vie aquatique créée par une mare dans son jardin !

    La vie secrète de ma mare

     A découvrir ici

    Je vous conseille de découvrir ce livre en vidéo, par son auteur : de quoi vous donner envie d'avoir une mare  et de quoi me donner le regret que la mienne ne soit pas plus grande !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=kYHgGxedAvE&feature=youtu.be

     

    Et pour ceux qui veulent se lancer :

    https://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/2325/fac

     

    La vie secrète de ma mare

     

    Côté plantes, trois fleurs de nénuphar" rose framboise" dans la mare et une rose pâle dans la bassine-baignoire ont fleuri ce week-end !

    le populage des marais , au jaune si lumineux est maintenant défleuri...

    La vie secrète de ma mare

    La vie secrète de ma mare

    La vie secrète de ma mare

     Pour voir tous les articles sur la mare, cliquer sur Une mare au jardin

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires
  •  La mare s'est endormie pour l'hiver et ne me semble pas encore réveillée... les plantes, sauvages, se sont fait oublier, Nouille doit encore être endormie au fond de la vase, , pas d'insectes planant au-dessus de l'eau, et, à part quelques petites têtes de menthe aquatique qui pointent le bout de leur nez, ...rien...

     

    Ça bouge dans la mare !

     Rien ? Pourtant, ce "plouf" entendu alors que je m'approchais pour ôter des feuilles mortes...? Nouille ? Et cet amas , là, dans le coin...? Mais oui, quelqu'un (quelqu'une plutôt) a pondu, déjà, comme à chaque printemps !

    Ça bouge dans la mare !

    Aujourd'hui, il ne faut pas s'attendre à de belles photos ! Il pleut, alors on fait dans le gris et le nébuleux, mais...c'est bien un amas d’œufs et...un autre !

    Ça bouge dans la mare !

     

    Comme tous les ans, je me demande bien qui a pondu et je pense bien que, comme tous les ans, je verrai les têtards grandir et...disparaître les uns après les autres, avalés par les dents de la mare !...

    Il fait si gris qu'il faut jouer les Sherlock Holmes ! Mais là, près du bord,ce fantôme  immobile, faisant le grand écart le long de la pierre...oui, c'est elle la pondeuse ! Ce n'est pas Nouille : Nouille est verte et dort encore...je suppose que c'est une grenouille agile ! Vue, cette fois, même si tu essaies  de passer inaperçue, ma belle !

    Ça bouge dans la mare !

     

    Et là ! ? Quel est ce remue-ménage autour des œufs ? Deux tritons ! D'au moins 10 cms !(Que font-ils , Ils batifolent ou bien seraient-ils en train de manger les oeufs par hasard ??? Les tritons sont carnivores, mangent des vers et...des larves.... Hum !) Mais là, on ne fait plus dans le nébuleux, on fait dans le presque invisible : il pleut, ils sont sous l'eau, mais, sur la pierre, à gauche de la ligne noire, intervalle entre deux pierres, vous les voyez, ces deux silhouettes ? La tête de l’un touche et prolonge la fente entre les pierres, l'autre est presque perpendiculaire au premier...

    Ça bouge dans la mare !

     

    Mine de rien, il y en a du monde dans ma mare ! Et dans la bassine,... la vanille d'eau repart...

    Ça bouge dans la mare !

    Partager via Gmail Yahoo!

    25 commentaires
  • la mare ne s'est pas encore endormie de son sommeil automnal : il fait beau, chaud, et Petite Nouille profite au maximum du soleil !

    Petite Nouille !!! Quand elle est arrivée dans la mare ce printemps, elle mesurait... quoi , deux centimètres ? Un amour de  grenouille miniature ! Je l'ai vu grandir, presque jour après jour (c'est fou ce que ça grandit vite une grenouille ! )

    Si bien que...

    La mare en octobre

    Evidemment, sur la photo, vous ne pouvez pas vous rendre compte, mais je pense qu'elle mesure bien  au moins 12 cms...si bien que, décemment, je ne peux plus l'appeler "Petite Nouille". "Grosse Nouille" serait vraiment trop désobligeant, car elle est magnifique, verte, éveillée et tout et tout...Donc, on va dire qu'elle sera "Nouille", sobrement...

    Je ne peux pas vous montrer d'autres habitants de la mare...Pourtant il y en a ! Mais ils se cachent...L'autre jour, je nettoyais un peu feuilles et plantes en surnombre...j'ai remonté, dans mon épuisette...deux tritons palmés !

    Pas contents, les tritons ! Donc j’ai dit "oh pardon" et je me suis empressée de les remettre à l'eau...

     

    Bien sûr, il n'était pas question de leur demander de poser gentiment pour la photo ! Ils ont vite disparu dans la végétation de la mare !

    Pour ceux qui ne connaissent pas les tritons, voici une photo prise sur internet.

    La mare en octobre

     Je vous ai déjà montré libellules, gerris, héliophile suspendu, dytique, larves de chironomes (vers de vase)... mais tout le monde aquatique se cache dans les profondeurs !

    Cet été, pas de pluie : j'ai voulu voir si la mare "tenait le coup", sans apport d'eau autre que celle du ciel.

    Elle a baissé, baissé, j'ai surveillé et...ouf ! Une pluie dimanche dernier a fait remonter quelque peu le niveau de l'eau...La mare peut donc supporter la sécheresse de l'été. Il est vrai qu'au centre, il y a 70 cms de profondeur...

     

    La mare en octobre

    En ce moment,côté plantes,

    c'est la menthe aquatique qui fait l'animation, ...

    Ses feuilles sont très appréciées

    des femelles de tritons

    qui les replient sur leurs œufs !

    Partager via Gmail Yahoo!

    28 commentaires
  • Je n'en avais jamais vu, sauf en photos !

    Et puis, un après-midi de juin,il y a quatre ans,  je faisais les honneurs de ma petite mare à une amie...Et là !

    Qu'est-ce que..???   J'ai failli m'étrangler d'émotion...En un instant, j'ai compris :  un jouet bizarre tombé à l'eau, un dragon sorti d'un livre de contes, un dinosaure soudain ressuscité ? Non..Ce corps noir, ces taches de feu sur le dos, ces pattes de lézard...Une...salamandre ? Il y avait une salamandre dans ma miniature de mare, en plein milieu de l'après-midi !

    salamandre 4119

     

    Mon dragon mesurait quoi, 8 à 10 centimètres...Une queue pas très longue...Et sa présence au milieu du jour...les salamandre sont des animaux qui sortent la nuit...Celle-ci était-elle une jeune salamandre ?

    la salamandre naît et se développe dans l'eau. Ensuite, l'adulte vit en forêt dans un milieu humide, dans les profondeurs de la litière et se nourrit de cloportes, vers de terre, collemboles, toutes ces petites bêtes qui fabriquent du terreau ! Des feuilles, de l'humidité, de l'ombre...et un trou d'eau à proximité car c'est dans l'eau que les salamandres reviennent pondre...

     

    C'est en recevant le dernier numéro de ...la Salamandre, qui consacre  ce mois-ci (pour son 35ème anniversaire) l'essentiel de ses pages à son animal totem, que je me suis souvenue avec émotion de ma petite salamandre .

    C'est un numéro passionnant (qui nous apprend qu'il;existe aussi des salamandres toutes noires, comme de petits dinosaures de bronze !)

    Ce numéro est plein de magnifiques photos et  croquis d'artistes invités à un séjour "salamandre" dans la forêt des salamandres, près de Genève.

    Un  dragon dans la mare : la salamandre

     

    Hélas, cet animal étrange et fascinant est ( un de plus !) en danger : disparition des milieux aquatiques, disparitions des milieux terrestres , sous-bois, pollutions des eaux, pièges divers , maladies dues  à un champignon !....Les salamandres sont en déclin...

    Un  dragon dans la mare : la salamandre

     

    Un  dragon dans la mare : la salamandre

    Un exemple des deux pages de croquis

    consacrés à la reproduction :

    le kama-Sutra des salamandres,

    comme si vous y étiez !

     Je n'ai pas revu ma salamandre: il est vrai que je ne suis pas allée, lampe torche en main inspecter ma mare à la nuit tombée...je n'aime pas déranger, mais il paraît qu'avec une lumière rouge, cela ne gêne pas... La lecture de ce numéro me donne envie d'y aller voir d'un peu plus près...

    Dans chaque numéro, un mini-guide nature : ce mois-ci les fougères !

    Pour tout abonnement à la Salamandre, la Salamandre junior ou la petite Salamandre, un 7ème numéro gratuit est offert aux lecteurs de mon blog, avec le code : CAPU18

     

    et...en novembre : en novembre avec le code promo 35ANS , un sac Salamandre est offert pour tout abonnement jeunesse , Petite salamandre, et salamandre Junior

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique