• C'est la bousculade de printemps ! A moi, à moi crient les fleurs, rivalisant de couleurs, de parfums...

    Devant la prise de possession du jardin par les sauvages, dès mars, les fleurs dites "cultivées" sont passées à l'offensive.

    Allons ! Un peu d'ordre ! Les arbustes d'abord ! (Cliquez sur les petites photos pour les agrandir !)

    Bousculade au jardin !

     

    Bousculade au jardin !

    Les corêtes ont sorti leurs pompons "poussins"...qui se mêlent aux pompons plus petits de la spirée.

    Bousculade au jardin !

    Chacun de ces deux-là n'est qu'un énorme gros bouquet : l'azalée et la coronille:

    Bousculade au jardin !

    Bousculade au jardin !

     Les corêtes s'essoufflent un peu ? Nous voici  s'écrient les lilas, qui, en plus, ouvrent le bal des parfums (non, le bal avait été ouvert dès février par le daphné !)

     

    Bousculade au jardin !

     

    Bousculade au jardin !

     

    Bousculade au jardin !

    Bousculade au jardin !

    "Vous avez parlé de parfum ? Me voici ! Je suis un peu en avance, je sais, mais...il fait si bon que je n'ai pas pu m'empêcher d'ouvrir mes clochettes ! Après tout, Pâques, c'est dimanche  ! Et qui dit Pâques dit clochettes !"

    Bousculade au jardin !

    Oh ! J'ai failli l'oublier ! ce tout petit arbuste, c'est le Loropetalum, planté l'an dernier, et qui, malgré sa petite taille, illumine le "nouveau massif" de ses fleurs roses !

    Bousculade au jardin !

    Bousculade au jardin !

     Une jolie petite qui fait sa discrète à l'ombre :la ravissante Thiarella

    Bousculade au jardin !

     

    Décidément, c'est bientôt pâques ! voici les premières fées clochettes, les aériennes ancolies !

    Bousculade au jardin !

    Bousculade au jardin !

    Bien sûr, tout cela se mêle aux derniers narcisses, aux dernières tulipes, aux premières fleurs des oxalis et...à la profusion des fleurs sauvages d'avril dont je vous parlerai la prochaine fois...

    Partager via Gmail

    32 commentaires
  • Magiques fritillaires

     

    Magiques ? Oui, magiques ! Belles , mais si fragiles, on les découvre soudain en mars ou avril, dans certaines zones humides, des prairies qui n'ont pas été fauchées ou piétinées, recouvertes en hiver de quelques centimètres d'eau...On la trouve aussi en variété cultivée mais dont le coloris plus terne, plus foncé , plus... je ne sais quoi, n'a pas le charme de la fritillaire sauvage...

    Son nom m'évoque un joyeux frétillement qui lui sied mal.

    Magiques fritillaires

    Bien sûr, sa robe mouchetée à damiers évoque un peu celle de cette gallinacée, mais de là à la traiter de pintade !!! 

    Je m'émerveille de ce rendez-vous annuel et fortuit. Je suis toujours surprise de les rencontrer. Leur douceur, leur fragilité, leur grâce m'émeuvent toujours.

    Magiques fritillaires

     

    Elles sont protégées et font périodiquement l'objet de recensement de la LPO, en Loire-Atlantique.

    Magiques fritillaires

    Il suffit de si peu de choses pour anéantir les merveilles ! Un pied, une main...

    Magiques fritillaires

    ...un intérêt financier, un Vinci quelconque...

    Magiques fritillaires

    Partager via Gmail

    26 commentaires
  • Cette fois, malgré les tempêtes successives qui ont envoyé valdinguer tout ce qu'elles pouvaient déplacer aux quatre coins du jardin, fait plier l'échine aux jonquilles trop confiantes, les couleurs du  printemps éclaboussent les parterres ou la pelouse.

     

    Le début du printemps se décline en jaune,

    en une explosion de jaunes,

    celui des jonquilles, des grosses, des petites

    qui se penchent au dessus de la baignoire de zinc

    pour faire la causette aux vanilles d'eau

    (l'Aponogeton dystachius que j'ai installé à l'automne

    et qui refleurit de plus belle), ...

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

     

    ...le jaune plus tendre des sauvages, les "rousinettes" comme on les nomme par ici,

    et celui des gouttes de primevères qui s'installent un peu partout !

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

     Pour faire contraste, le peintre printanier a posé  de légères touches de bleu, celui des muscaris...et celui des crocus, dont les rondes montgolfières ont hélas été emportées par le vent ...

    Couleurs de printemps au jardin

     

    ... celui des jacinthes, rescapées  de petits pots offerts au moment de Noël, et qui se multiplient d'année en année. Il faut bien un peu de bleu pour marier le jaune et le rose, lui aussi très présent en ce début de mars !

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

     

      Rose du daphné qui fleurit et embaume toujours,

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

     ...et celui des hellébores, le rose tendre et froufroutant de la belle Phoebé

    Couleurs de printemps au jardin

     et celui plus soutenu mais tout aussi froufroutant de l'hellébore du Vieux Clos. Cette année, les autres n'ont pas daigné se montrer... Caprice d'hellébores ?

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

    Couleurs de printemps au jardin

    Partager via Gmail

    33 commentaires
  • Mimosa mystère...

    Je suis facilement envoûtée par les parfums de fleurs... celui du mimosa se bouscule dans mes plaisirs olfactifs avec celui du daphné, du lilas, de la pivoine, du géranium herbe à Robert.... J'aime aussi dans le mimosa ses pompons poussin-tendre...

    Mimosa mystère...

     

     Depuis une dizaine d'années, je n'ai plus de mimosa...mais ne voilà-t-il pas que ce matin, en ouvrant les volets...

    Mimosa mystère...

    ...je trouve devant la porte un bouquet de mimosa !

    Mes plus proches voisins, avec lesquels j'échange volontiers plantes et fleurs, n'ont pas de mimosa...

    Qui a déposé ce bouquet ? Mystère !

    Mimosa mystère...

     

    Pompons surprise, pompons parfum, pompons mystère...une belle journée commence !

    Mimosa mystère...

     

    Partager via Gmail

    32 commentaires
  • Tombe la neige...Dit comme ça... on se prend à  rêver d'une couette blanche recouvrant la jardin de février.

    Mais, hélas, c'est juste de quoi me mettre l'eau à la bouche...Pendant au moins...une minute, des flocons ont bel et bien dansé un petit ballet aérien, me faisant rêver, et  provoquant une joyeuse effervescence autour des mangeoires...

    Les perce-neige, qui, de guerre lasse s'étaient décidés à percer, ont pu croire quelques instants qu'ils allaient mériter leur nom...

     

    Hiver et...printemps...

    Les perce-neige, avec leur bonnet blanc délicatement liseré de vert tendre, c'est le printemps en hiver, un passage tout en douceur d'une saison à l'autre, une avant-garde discrète.

     Ce matin, l'autre fleur de février, le daphné, ne m'a pas fait son numéro de  charme habituel. Lorsque je vais remplir les mangeoires, il me tire doucement par le bout du nez et m'envoie ses effluves à la fois si subtiles et si fortes. Et j'ai beau le savoir, c'est chaque matin une surprise.

    Hiver et...printemps...

     

     

    Ce matin, il joue le jeu de l'hiver et se contente de  montrer ses fleurs de porcelaine...

    Hiver et...printemps...

    Hiver et...printemps...

     

     Une violette pointe le bout du nez, quelques fleurs de primevères, quelques autres d'Ibéris, mais on voit bien que c'est juste de la curiosité, pour voir le temps qu'il fait !

    Par contre, la belle hellébore Phoebé m'a fait une  surprise...habituellement, elle se fait prier jusqu'en avril !

    Hiver et...printemps...

    Hiver et...printemps...

     

    Hiver et...printemps...

     

    L'hellébore du Vieux Clos ne veut pas être en reste , mais elle n'a pas été aussi rapide ! Par contre, quelles belles promesse en boutons !

    Hiver et...printemps...

     

    Partager via Gmail

    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique