• Bleues ipomées !

    J'aimerais assez les liserons s"ils n'étaient aussi collants, s’enroulant autour des fleurs, des arbustes, difficiles à arracher...Mais autant les liserons sont tenaces, autant les ipomées, leurs grandes sœurs, sont difficiles à faire pousser chez moi...Elles, il faudrait plutôt les supplier, les bichonner, les arroser..

     

    .Après plusieurs essais désastreux, j'ai fait une bordure

    le long du grillage de mon voisin, une bordure de terreau

    et j'ai enfin eu des fleurs...

    Cette année, pour mieux les surveiller,

    j'ai planté les belles bleues en pot,

    au pied du vieux tronc de cerisier!

    Et là, ça marche plutôt bien ;

    j'ai le plaisir d'avoir tous les jours une guirlande

    de pavillons bleus qui me rappellent toujours

    les pavillons des phonographes de jadis !

    Bleues ipomées !

    Bleues ipomées !

     

    Bleues ipomées !

     

    Bleues ipomées !

     

    Mais les ipomées demandent de l’eau ! Pour ne pas avoir à arroser leur pot chaque jour (il fait si sec cet été !) j'ai enfoncé dans le pot une "Oyas"(ou une Oya plutôt !), cette Oya reçue de chez Botanic au début de l’été. J'ai pu tester ce système d'arrosage, joli, efficace et...économique : mon Oya ne contient que 0,30 litre d'eau, mais elle n'est vide qu'au bout de 4 jours, son petit couvercle empêchant l'évaporation . !

    Pour l'instant, seule cette taille existe en vente par correspondance, mais dans les magasins Botanic, elle existe en plusieurs tailles, dont des très grandes ! Dès que j'en trouve , c'est sûr, j'en achète encore une ou deux !

    Pour ceux qui ont raté cet article, voir : les Oyas à tester

    Et contrairement à la plupart les fleurs du jardin, les ipomées se portent bien !

    Bleues ipomées !

     

    Bleues ipomées !

    Bleues ipomées !

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  • "De l'eau", crie le jardin qui tire la langue ! "De l'eau", crient toutes les bêtes du jardin devant ce ciel obstinément bleu, devant ce temps obstinément sec...!

    Tout le monde, à pattes et à ailes, demande de l'eau au jardin : les oiseaux en ont besoin pour boire et lustrer leurs plumes  ! Un oiseau sans plumes bien entretenues est condamné à plus ou moins long terme !

    De l'eau ! De l'eau !

    "Et non, je ne me baigne pas en burka ! C'est ma tenue normale !!!"

     

    Par ce temps sec, il est encore plus important que d'habitude de leur fournir de l'eau, pour boire et se baigner !

     

    De l'eau ! De l'eau !

    Les joies de la piscine en famille !

     

    De l'eau ! De l'eau !

     

    De l'eau ! De l'eau !

    "Quoi ?"

    Mais les oiseaux ne sont pas les seuls à avoir besoin de notre bon cœur : les insectes, abeilles, guêpes etc...se ruent sur le bord de l'abreuvoir et des bassins de zinc...

    De l'eau ! De l'eau !

     

    De l'eau ! De l'eau !

     

     

    J'ai sauvé un lézard qui avait voulu boire dans le bassin au nénuphar rose clair...Il avait réussi à poser les pattes de devant sur une feuille de nénuphar et à maintenir la tête hors de l'eau...mais il ne pouvait plus remonter !

    Evidemment, je n'ai pas immortalisé la scène ! Il y avait plus urgent ! Je l'ai bien vite sorti de là !

     

    Depuis , je mets aussi de l'eau dans un récipient extra plat... à chacun sa baignoire ou son abreuvoir !

    Les ramiers adorent boire et se baigner dans la mare ! J'ai même vu un troglodyte prendre appui sur une pierre pour y prendre son bain !

    Alors, pensez à eux ! Un dessous de pot de fleurs  (4 à 5 cm de profondeur fait très bien l'affaire pour les petits passereaux...et... pensez à vérifier le niveau de l'eau ! Ça s'évapore ! Le soir est le moment favori  pour prendre son petit bain !

     PS et quand je dis jardin...c'est aussi bien le balcon ou la terrasse !

    Partager via Gmail

    21 commentaires
  • Nous avons tous nos "enquiquineuses" au jardin...Celles qui poussent partout, celles qu'on a un mal fou à arracher, celles qui s'obstinent...

    Attention ! Je n'ai pas dit "les plantes sauvages" qui, à mon avis ont leur place au jardin, dans le mien au moins !

    Non, je parle  des invasives, qui viennent d’ailleurs, qui peuvent finir par étouffer les plantes autochtones...

    A vrai dire, je n'en ai pas , tout au moins pas dont je ne puisse maîtriser la cohabitation.

    Mais il y en a ! Même si en ce moment le manque d'eau a réduit les ardeurs expansives de bon nombre  d'entre elles !

    Tenez, l'Oxalis par exemple :  j'en ai une très belle touffe dans un massif devant la maison... je l'aime bien, elle reste sage dans son coin sauf que...dans le potager, elle s'immisce à travers les fraisiers, les plants de salades..Une vraie peste que je retrouve à chacune de mes absences. Et pour l'arracher...ça a l'air facile, comme ça ! Mais il y a au pied de la chipie une formidable grappe de bulbilles qui  sont presque impossibles à sortir toutes de terre . C'est pourtant la seule solution : enlever les bulbilles, encore et toujours dès que le feuille pointe son nez. Ailleurs, c'est joli, au potager, c'est étouffant !

     

    Une autre enquiquineuse (une jolie enquiquineuse), le bouton d'or...Je le laisse partout où il peut rester , mais , quand on veut l'arracher, il faut aller profond pour se débarrasser des stolons.

     

    Scènes de jardin (2)

    Les coquelicots , que j'adore, me jouent des tours au potager : c'est si joli, un coquelicot que je n'ai pas le cœur de les arracher et ils finissent pas prendre les pas sur les salades : un pied de coquelicot qui se plaît peut devenir envahissant !

    Mais une fois fleuris, ils me font les yeux andalous et...je les laisse !

    Celle-ci, elle a mauvaise presse chez beaucoup de jardiniers...La benoîte ! fleur jaune au printemps, elle devient petit pompon léger en été-automne.

    Tant qu'elle colonise les endroits sans autres fleurs, pourquoi ne pas la laisser ?

    benoite 3960

     Je passe sous silence le liseron qui est si difficile à arracher, qu'on le retrouve toujours enroulé comme un diable autour d'une fleur, d'une tige...qu'il pourrait bien finir par étrangler !!! Oserai-je l'avouer ? J'aime bien le liseron...mais attention, quand il m'énerve, je l'arrache ! Enfin, j'essaie ! Pour s'en débarrasser il ne faut surtout pas le couper avec la bêche : il se bouture si facilement que le moindre tronçon repousse !Il faut y aller profond en automne à la griffe ou à la fourche et ôter à la main sa racine...

     

    Les plantes envahissantes au jardin

    En ce moment, le jardin est plein de balsamines de Balfour, ces lucioles roses qui vous jettent leurs graines au visage ! Elles sautent, les graines, ce qui explique qu'une fois que la balsamine s'est installée au jardin,

    il est difficile de s’en débarrasser !

    Mais elle s'arrache si facilement, elle, est si jolie, colore si doucement le jardin d'automne, que je ne veux pas l'éradiquer...juste la cantonner un peu !

    En ce moment, hélas, la pauvrette manque d'eau et pendouille lamentablement...

    Sa cousine, la Balsamine de l'Himalaya est, elle, une vraie invasive...Mais je n'en ai point au jardin !

     Et le chiendent, la potentille qui imite les fraises...les plus embêtantes sont celles qui font des stolons ou ont un système racinaire coriace !

     

    Les plantes envahissantes au jardin

    Le buddléia est considéré comme une plante invasive. C'est vrai qu'il prolifère dans les espaces en friche et "ferme le terrain". C'est un échappé des jardins. Il y en a deux chez moi (dont l'un a poussé tout seul), et il a eu beaucoup de succès car les paillons l'adorent ! (Ici, un machaon)

    Les plantes envahissantes au jardin

     

     

    Mon voisin a planté au ras de son grillage et...de mon potager (enfin, il a fait planter par son "paysagiste") des cannes de Provence...ce qui est une très mauvaise idée, car les rhizomes, très résistants, passent dans mon jardin et je vais me retrouver avec des cannes dans le potager... ça et les bambous...

    Les plantes envahissantes au jardin

     

     

     

    Je voulais faire un livre sur les plantes envahissantes au jardin, mais à part ces maudites cannes,je me rends compte que ces souvent jolies enquiquineuses peuvent avoir leur place au jardin, à condition de ne pas trop leur laisser la bride sur le cou!

     

    Sources : mon jardin et...

    Les plantes envahissantes au jardin

    Ce livre recense bon nombre de ces plantes, indique comment les juguler et aussi par quoi on peut les remplacer...

     

    Partager via Gmail

    19 commentaires
  • vendredi 19...Il pleut ! !!!

    En fait, j’écris ça comme une incantation ! il n'a pas plu depuis plus de sept semaines et le jardin  se recroqueville sous le soleil, pleure le manque d'eau ; même s'il essaie de faire bonne figure, il souffre et se transforme peu à peu en paillasson...

    Le jardin paillasson !

    Or, on annonce 0, 7mm d 'eau aujourd’hui.... Grrr ! c'est tout ? Oui, c'est tout...

    Le jardin semble y croire : je vois les plantes se redresser sous cette petite fraicheur, les feuilles tendre leurs nervures comme on écarte les orteils sous la caresse du soleil...Elles, c'est aux caresses de la pluie (tiens, c'est déjà fini  ?) qu'elles essaient d'écarter leurs nervures...

    Certaines résistent mieux que d'autres, bien sûr !  Les arbustes non fleuris  s’accommodent tant bien que mal de la sécheresse (mais le végélia framboise capitule : ses feuilles sont presque toutes roussies !)

    Les lavandes  sont dans leur élément

    Le jardin paillasson !

    Lavande papillon

     

    Les Gauras, résistent aussi, tant bien que mal, comme les sauges, les chardons bleus et les asters (pas encore fleuris ) mais on sent bien qu'un peu d'eau leur plairait bien quand même : elles commencent à faire des économies de fleurs !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

     

    L'onagre résiste vaillamment, mais les véroniques et montbretias ont abrégé leur floraison ; les feuilles des montbretias ont capitulé avant les fleurs !

     

     

     

     

     

     

     

    Montbretia

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Onagre

     

    Le jardin paillasson !

    Véronique

    Ne vous y trompez-pas, les leurs des Véroniques et des Montbretias sont roussies  : les photos datent du début août !

    Les fleurs de l'été que sont les Phlox, Hélénies, Gaillardes et Rudbekias résistent au manque d'eau mais leur touffe reste bien modeste ! Il faudrait les arroser, et je ne leur donne qu'une ration de survie ! Je guette et j'arrose ce qui souffre, mais je ne peux tout arroser ni beaucoup !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

     

     Et les roses  ? J'ai honte des rosiers

    que je n'arrose pas sauf en catastrophe

    et qui vaillamment remontent  !

     

    Le jardin paillasson !

     

    Et les dahlias !? Eux, même s'ils résistent, ils ont besoin d'eau. Je les arrose mais ils n'ont pas assez pour faire leurs belles grosses fleurs habituelles !

    Le jardin paillasson !

    Au début août, ce n'était pas encore catastrophique,

     ...mais leurs fleurs rapetissent et se raréfient ! Moi qui compte sur eux pour fleurir le jardin jusqu'aux gelées !!!

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

     Alors, voilà ! Il y a tout de même des fleurs en ce mois d'août si sec, mais ....j'aimerais faire une danse de la pluie !

     

    La menthe fleurie attire les insectes,
       

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Les tagettes , dont les graines viennent du jardin d'Ingrid surveillent l'unique pied de tomates rescapé du mildiou de juin...
    Les oiseaux, pour me remercier de les nourrir l'hiver , m'ont fait cadeau de trois tournesols !!!

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    "Princess Diana" est vraiment une excellente clématite qui résiste à la sécheresse et  qui fleurit sans discontinuer !

     

     Et puis il y a encore des petites choses dans les coins... le jardin a soif mais résiste !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Partager via Gmail

    27 commentaires
  • Depuis toujours, je connais les hortensias qui peuplent les jardins bretons. depuis longtemps, j'ai planté des boutures d'hortensias, venues de chez ma mère...

    Hortensias ou hydrangéas ?

     

    Depuis l'érection du mur de mon voisin, j'en ai planté d'autres, attirée par les variétés de plus en plus nombreuses de ...heu...hortensias ou hydrangéas ?

     

    Hortensias ou hydrangéas ?

     

    Autant en avoir le cœur net :voici ce que Wikipédia nous raconte sur la question :

     

    Hydrangea est un genre d'arbuste et d'arbre appartenant à la famille des Hydrangeaceae dont l'espèce la plus connue, Hydrangea macrophylla, est une plante horticole dénommée Hortensia. Par extension, les espèces du genre Hydrangea sont souvent dénommées par Hortensia suivi d'un qualificatif, comme « hortensia grimpant » pour Hydrangea anomala.

     

    Et bien voilà ! Tous sont des hydrangéas, l'hortensia étant le bon gros classique traditionnel !

    Hortensias ou hydrangéas ?

    Hortensias ou hydrangéas ?

    Hortensias ou hydrangéas ?

     

    Hortensias ou hydrangéas ?

    A côté de mes bons gros hortensias, je me suis mise à planter d'autres hydrangéas...

    Hortensias ou hydrangéas ?

    Celui-ci lui ressemble, mais les fleurs sont plus petites. je ne connais pas leur nom !

    Hortensias ou hydrangéas ?

     

    Voici les derniers et les plus originaux :

    "Passion", de la collection "You and me" :

    Hortensias ou hydrangéas ?

     

    Hortensias ou hydrangéas ?

    Hortensias ou hydrangéas ?

     

    Hortensias ou hydrangéas ?

    L'hydrangéa "Amethyst" qui change de couleur selon les saisons. Il était comme ça...
    Il devient comme ça...  

    Hortensias ou hydrangéas ?

     

     Et le "Star gazen", aux fleurs triples et bicolores...

    Hortensias ou hydrangéas ?

    Certains commencent à "passer" et prennent leurs teintes d'automne ,(il a fait si sec !), mais tous ont été photographiés au jardin !

    Partager via Gmail

    31 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires