• Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

    En chemin vers le puy de Niermont

     

    Le regard fait le yoyo : les petits chemins bordés de fleurs et  de papillons s'ouvrent sur les hauteurs...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

     

    C'est la chaîne des Puys qui s'offre ...avec toujours les vaches en contre-point.

    Une longue randonnée, vers le Puy Griou...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

     

    Encore une longue et superbe rando, vers le Puy Chavaroche, depuis le col Saint George..avec une vue sur tous les puys, le Puy Mary, , celui de la Tourte, le Peyre Arse et le puy Griou..

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

    ...pour arriver enfin aux pâturages qui précèdent le Chavaroche..., petit mamelon, là-bas, au dessus du gros...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

     

    Entre le col Saint-George et Chavaroche, la croix au-dessus de la Roche...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

     

    Au-dessus du col de Légal, vers Cabrespine, les ruines d'un buron...

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

     

    Plus tranquille, avec une vue magnifique, une jolie rando autour de Saint-Projet nous faire redescendre doucement sur terre...C'est la fin des vacances !!!

    Randonnées dans  le Cantal 3 - Un peu de  hauteur...

     

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  • Voilà ! je suis revenue...Il a fait beau, il a fait chaud,un peu trop, rien n'est parfait ! Mais les grands paysages dégagés, les fleurs de cette fin juillet, les papillons, les Puys...ça, c'était parfait !

    Randonnées dans le cantal

    Du col de Serre au  Puy de Niermont

     

    Randonnées dans le cantal

     

    Les prairies n'ont pas encore été pâturées, et les fleurs attirent Tabacs d'Espagne et Demi-Deuil

    Randonnées dans le cantal

    Randonnées dans le cantal

    Ici, au-dessus du col de Légal.

     

    Les abeilles se portent bien par ici !

    Randonnées dans le cantal

    Le paysage est ponctué de taches chocolat...les vaches en chocolat, ce sont les Salers, superbes avec leurs cornes impressionnantes. Ce sont des vaches placides, nous dit-on...n'empêche...quand il faut traverser (on peut essayer de contourner en crapahutant un peu) un troupeau, quand on voit les mignons petits veaux dont certains ne sont pas bien grands, on se dit qu'elles ont beau avoir l'air de sujets géants en chocolat, qu'elles ont beau être placides, on se rappelle aussi que l'on nous a dit que ce sont de très bonnes mères (de si bonnes mères qu'on leur confie des veaux d'autres races)...Alors, on se fait tout petit en serrant les fesses...

    Randonnées dans le cantal

    Randonnées dans le cantal

     

    Le fromage de cantal est célèbre. Avant , il était fait sur place , dans les burons ...maintenant, il reste peu d'éleveurs qui font directement leur fromage, là-haut.

    Au-dessus du col de Légal, il y a encore un buron  (et un éleveur) qui fait son fromage sur place : parfumé, onctueux , "beurré"...un régal !

     

    Ruine de buron entre le col de Légal et le Puy Chavaroche

    Randonnées dans le cantal

     

    Il y a cinq ans, déjà dans le cantal :

    la région des Puys 1

    la région des Puys 2

    la région des Puys 3

    la région des Puys 4

     

     

    Partager via Gmail

    18 commentaires
  • Ah ! Le mystère  des châteaux hantés d'Ecosse dans les brumes de l'automne !...Une image de contes fantastiques, de sombres chevaliers et de manoirs inquiétants...que j'ai trouvée...dans le Lot en cette fin d'octobre !

     

    La Toussaint dans le Lot

    Château de Saint-Laurent les tours dans la brume !

    J'avais une envie d'automne, de feuilles rouges et rousses, sur les forêts lotoises... Mais c'était trop tôt : le Causse était encore bien vert, la douceur du temps automnal incitant les arbres à musarder encore un peu à la suite de l'été.

    Pourtant, une petite écharpe de coton a enveloppé forêts et châteaux de son mystère ouaté, ce dimanche 29 octobre...

    Au réveil, en ouvrant ma fenêtre de chambre d'hôtes...

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    Cliquez sur les petites photos  pour les voir en grand

     Ces écharpes ouatées ont accompagné la randonnée de ce premier jour sur cet endroit du Causse appelé "la Césarine", siège d'un ancien camp romain, domaine actuel des moutons...

     

    La Toussaint dans le Lot

     De la Césarine, vue sur le château de Castelneau dans la brume...

     

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

     

    En redescendant, vue sur le château de Montal, à la parure un peu plus automnale...

    La Toussaint dans le Lot

     

    Les deux jours suivants  ont chassé cette timide offensive automnale et randonner sur le causse dans la douceur , sans la chaleur du mois d'août, a été  pure merveille !

    Le château de Castelneau a retrouvé ses ocres au soleil !

    La Toussaint dans le Lot

     

    La Toussaint dans le Lot

    J'ai retrouvé avec bonheur les petits chemins moussus, de Gintrac au gouffre de Padirac...

    La Toussaint dans le Lot

     Encore un château, en ruines celui-là, celui de Taillefer ; en bas, on aperçoit le village de Gintrac.

    La Toussaint dans le Lot

    La bretonne que je suis a été ravie de découvrir des dolmens dans le Lot : une rando dans la lumière du dernier jour d'octobre..

    Une rando qui commence au village abandonné des Barrières, un hameau victime de l'exode rural, qui comptait 47 habitants en 1911, deux seulement en 1946, et dont il ne reste que d'émouvantes ruines...

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

     

    Un dernier matin s'ouvre sur la vue depuis la fenêtre, une vision que l'on quitte à regret !

    La Toussaint dans le Lot

    Si l'envie vous prend de petites vacances par là-bas, je vous livre le secret de cette vue :  c'est dans l'ancien presbytère de saint-Martin des Bois (commune de Prudhomat), les deux charmantes chambres d'hôtes de Delphine Bergues.

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    Un autre petit secret, ce sont les petits-déjeuners à base de produits bio, les confitures maison ...faites par une hôtesse charmante !

    Je n'ai jamais mangé de si bonne confiture de fraises, et pourtant, la référence absolue en matière de confitures  est celle de ma grand-mère ! 

    La Toussaint dans le Lot Mais là, je dois dire....j'ai pris la recette...et cette photo de la caverne d'Ali-baba des pots  de confitures de Delphine !

     

    La Toussaint dans le Lot La Toussaint dans le Lot

     

    Partager via Gmail

    24 commentaires
  • Dans le dernier article, je vous ai entraînés dans la (relative) fraîcheur du Ségala...

    Pour aller sur le Causse en août, il faut choisir des journées un peu moins étouffantes.

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

    Je vous invite à une belle balade à partir de Reilhac.

    Cet endroit est bien connu des astronomes : c'est en effet une des seules régions de  France où l'absence de pollution lumineuse permet de découvrir le mystère des étoiles , la nuit !

    Les petits chemins bordés de murets de pierre couverte de mousse, souvent noire, parfois verte, vont nous mener à la découverte  des petits lacs creusés  dans le calcaire...

    Ces lacs ont une histoire...

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

    Un ancien officier de Charlemagne  devenu saint (si, si, ça existe) a eu l'idée, à l'époque où le manque d'eau se faisait cruellement sentir sur le Causse, de faire creuser un peu partout , de petites mares pour abreuver bêtes et gens. Ces mares sont devenues les "lacs de saint Namphaise", du nom de ce saint hommes..

    Le premier, à l'entrée du plateau est une petite gouille presque à sec ...mais après le premier chemin (celui de la première photo), on arrive au lac de Lagadet

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

     

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

    De chemins moussus en gariottes,

    nous atteignons le troisième "lac",mon préféré,

    celui des fargues (du nom des anciennes forges situées à proximité),

     

    C'est mon préféré à cause des troncs

    mystérieusement tordus, moussus et sauvages

    qui l'entourent,

    de l'ilôt  en son centre qui offre une scène au ballet des libellules...

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

     

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

     Tellement bien cachés à l'écart du chemin, voici les lacs du Cornouiller que nous avons ratés la première fois !

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

     Dans le village de Reilhac, plus "civilisé", bordé d'un lavoir, le lac de ...Reilhac...

    Le Lot 2017 : au bord de l'eau - 2 -

    La randonnée se termine par une boucle supplémentaire de quelques deux kilomètres au nord du village pour découvrir un ancien lac que l'on ne voit plus, retourné à l'état de marécage.

     A Cricri 46 !

    Partager via Gmail

    27 commentaires
  • J'avais boudé le Lot l'été dernier ! C'est que je me souvenais encore de la canicule du début août 2015 !!!  voir "le Lot en chaleur"

    Mais cette année, j'y suis allée sur la pointe de mes chaussures de rando, à partir du 18 aôut, prête à fuir devant la première menace de fournaise !!!

    Et là, tout s'est bien passé, la température était clémente et je suis revenue juste à temps  pour ne pas subir les 35 ° du début de semaine.

    Cependant, prudence ! Un petit air un peu chaud le matin ? Mieux vaut monter un peu dans le Ségala et chercher la fraîcheur des cours d'eau !

    Le Lot 2017

    Voilà qui commence bien : dès la sortie de Soussceyrac, ce joli lavoir tout fleuri et entouré de verdure...

    Le Lot 2017

    La chaleur est douce et le but est quand même de pique-niquer les pieds dans l'eau au bord du Cayla...

    Le baryton ne résiste pas à l'envie d'aller repérer les truites  cachées dans les trous d'eau !

    Chassez le pêcheur, il revient au galop !

     Et moi, je ne résiste pas au plaisir des couleurs complémentaires...

    Vert...Rouge...reflets dans l'eau...

    Le Lot 2017

    Le Lot 2017

    Le Lot 2017

    Il fait chaud quand même, et j'avais une idée derrière la tête : aux trois quarts de la rando, me faire asperger par l'arrosage des grumes d'une scierie , sur le chemin ! (Si vous avez suivi mon lien précédent, vous avez un aperçu de cette petite douche bienvenue !)

    Mais las ! Camion, pelle mécanique,... on est en train de travailler sur le site des grumes (l'ouvrier sur le camion a d'ailleurs un fort joli parasol au-dessus de la tête !). Nous serons donc privés de douche rafraîchissante cette année !

    A Cricri 46 !

    Partager via Gmail

    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique