•  Week-end du jour de l'an dans la douceur du brouillard et du givre, à Saint Cast, au bord de  la mer, dans les côtes d'Armor...

    Poésie dans le brouillard

    La mer ?

    Vous pensez peut-être que c'est ballot d'aller à la mer pour se retrouver perdu dans le coton ? !!

    Mais non ! J'ai adoré ce no man's land (mais où est donc la mer ?) ouaté.

    La plage est blanche, de tous les tons de blanc, de l'argent  au platine, sculptée de reflets opalescents...

    Poésie dans le brouillard

     

    Un autre hurluberlu me croise, appareil photo en main, et me salue d'un joyeux "on dirait des estampes japonaises" ! Cela me fait plaisir, on se sent moins seul dans le folie douce des photos dans le brouillard !

    Poésie dans le brouillard

    Poésie dans le brouillard

    Le port prend des allures mystérieuses...

    Poésie dans le brouillard

     

    Le soir, au retour ce cette balade fantomatique, le soleil daigne enfin dévoiler les contours de la plage !

    Poésie dans le brouillard

     

    Le lendemain, l'hiver s'amuse à planter un autre décor de blanc, celui des cristaux de givre

    Poésie dans le brouillard

    Poésie dans le brouillard

     

    Poésie dans le brouillard

    C'est la journée "blanc et lumière" car le soleil se rattrape ...sans parvenir à réchauffer ce dernier jour  de  l'année !

     

    Poésie dans le brouillard

    Poésie dans le brouillard

    Un cadeau pour le 1er janvier : ce charmant phoque sur la vase de l'estuaire de l'Arguenon. Echoué ? Non, pas du tout, il a rampé vers l'eau et est parti vers la mer...

     

     

    Partager via Gmail

    29 commentaires
  • L'île Rouzic, c'est elle là-bas au loin sur la deuxième photo de l'article :  la-cote-de-granit-rose-1-de-tregastel-a-ploumanach-

    C'est elle dont on aperçoit le sommet blanc...La neige serait-elle tombée en mai en Bretagne ? Non, cette petite tache blanche , c'est le "débordement"  de la colonie de Fous de Bassan qui niche sur le versant ouest  de l'île et...qui dépasse un peu le sommet !

    C'est le seul endroit en France où niche ce magnifique oiseau et c'est le site d'Europe le plus au sud .

    Les Fous ! C'est pour eux bien sûr que j'ai voulu prendre le bateau, pour aller à leur rencontre !

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic

    Lorsqu'on approche de l'île, ils sont partout ! dans l'air, sur l'eau

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic 

    et surtout...

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic

    C'est bien connu : "plus on est de fous..." mais eux ne rient pas.  ils n'ont pas que cela à faire : ils couvent ! ils couvent ou pêchent. Et ils se disputent.... Dame ! Vous voyez le nombre de nids et la distance qui les sépare ? (et les Fous ne sont pas encore tous arrivés sur l'île; les derniers sont attendus pour juin). Si l'on ajoute à cela que le Fou est un oiseau lourd, un peu pataud sur terre (alors qu'en plongée, c'est une merveilleuse fusée), lorsqu’il atterrit, il a un peu de mal à ne pas écraser quelques"orteils" ou quelques algues (qui constituent les nids), déclenchant de virulentes protestations de la part des voisins ! Le Fou qui veut s'envoler doit le signaler par une parade spéciale, regard vers le ciel, cou tendu, et essayer de ne heurter personne. On voit souvent un ou plusieurs oiseaux se balancer et piquer du bec vers le sol : c'est la parade territoriale, qui signale à tout moment les limites de son territoire !

    Les couples sont unis pour la vie (ah les merveilleux oiseaux ! ) et lorsque le conjoint revient de la pêche pendant que l'autre est resté sur l'unique œuf, (ce qu'ils font à tour de rôle), c'est la parade amoureuse des retrouvailles, caresses du bec, petits bisous...

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic

    Pendant ce temps, sur un rocher voisin, les jeunots enfin adultes (au bout de cinq ans) , les célibataires, regardent pour apprendre et...cherchent l’âme sœur...

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic

     Les Fous sont fidèles à leur partenaire mais aussi à leur nid..qui a bien besoin d'être consolidé.d'une année sur l'autre ! C'est la corvée

    d'algues ! Belle prise !

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic

    Repos entre deux plongeons Anne, ma sœur Anne...

     

     Pas toujours bien propres, les algues ! Difficile de garder sans tache ce si beau maquillage !

    La réserve des 7 îles : les fous de Bassan de l'île Rouzic

     Sur l'île Rouzic, plus de 21000 couples ont été recensés l'an dernier. Le petit, d'abord blanc puis tout noir, est nourri par les parents jusqu'à l'âge de 12 semaines, puis.."débrouille-toi" ! Les parents l'abandonnent ; il se jette à l'eau mais ne peut pas voler, il est trop lourd (4 kg !) ! Il reste sur l'eau deux semaines , le temps de perdre ses réserves , puis devra apprendre à pêcher ! 80% des petits ne survivent pas à la première année...

    Dure, la vie de ces beaux oiseaux !

    Partager via Gmail

    29 commentaires
  • Face à Perros-Guirrec, l’archipel des 7 îles est  devenu réserve naturelle depuis 1976. A cinq kilomètres de là, un projet très controversé  d'extraction de sable coquiller agite la région depuis 2010...Ce projet est une menace pour les oiseaux marins et en particulier pour les macareux qui se nourrissent en grande partie de petits poissons, les lançons. Bouleverser les fonds marins entre deux zones Natura 2000 ne perturbe pas le ministère, qui vient de donner son accord au projet après cinq ans de lutte des populations et élus locaux, contre ce projet...

    La LPO s'inquiète :. Réserve naturelle depuis 1976, l’archipel , à quelques kilomètres à peine du futur site d’extraction, abrite une petite colonie de phoques et douze espèces d’oiseaux marins, une diversité exceptionnelle en métropole. Guillemots de Troïl, macareux moines, eiders à duvet et autres puffins des Anglais pourraient bien décamper vite fait si leur garde-manger n’est plus assez complet. « La faune et la flore sous-marines sont d’une grande richesse dans la région. Ici, à la réserve, nous sommes chargés de protéger l’ensemble de l’écosystème. Car ce qui nuit aux espèces sous-marines touche les poissons, et donc par ricochet les oiseaux », explique Gilles Bentz,responsable LPO, tout en soulignant l’ambiguïté du gouvernement sur le sujet. « S’il signe, l’État autoriserait un projet qui menace la réserve qu’il est lui-même chargé de protéger. »

    Et bien il a signé !

    Voir : http://peupledesdunesentregor.com/

    C'est par bateau que l'on peut approcher des îles, mais pas trop près et sans débarquer, sauf sur l’île aux moines...

    L'archipel a la chance d'être habité par une petite colonie de phoques gris, dont un représentant fait la sieste au soleil revenu, pas du tout inquiet  de l’approche de ce bateau qui lui fait à peine ouvrir les yeux ! On le confondrait avec les algues ou l'ombre  sur les rochers !

    La côte de granit rose : 2 -la réserve des 7 îles

    Partout présents, les goélands, argentés, bruns ou marins survolent les côtes, le bateau... Celui-ci est une goéland argenté...

    La côte de granit rose : 2 -la réserve des 7 îles

    Plus loin les huîtriers pie au long bec rouge fouillent les rochers...

    La côte de granit rose : 2 -la réserve des 7 îles

    Des oiseaux noirs et blancs nagent de concert . On pourrait les confondre , mais leur bec est différent:

    La côte de granit rose : 2 -la réserve des 7 îles

    Ici,

    les Guillemots 

    de Troîl,

    au bec fin

    Là, les petits

    Pingouins Torda,

    au large bec épaté

    La côte de granit rose : 2 -la réserve des 7 îles

    La côte de granit rose : 2 -la réserve des 7 îles

    Immobiles et attentifs,

    à la pêche sur leurs rochers,

    les cormorans huppés,

    qui se différencient

    du grand cormoran

    que l'on voit pécher

    sur nos rivières, par ...leur huppe,

      pas toujours visible !!!

     Sur l'île aux moines, la seule où le débarquement

    soit  autorisé, la seule aussi à avoir

    une source d'eau douce ... un autre habitant...

    La côte de granit rose : 2 -la réserve des 7 îles

    La côte de granit rose : 2 -la réserve des 7 îles

    Un regret : pas un seul Macareux moine en vue !...

    Sur l'île Rouzic, la dernière de l'archipel vers le large, niche la seule colonie de Fous de bassan de France et 200 couples de

    macareux moines (en 2011)...

    Dans le prochain article, je vous emmène à la rencontre des Fous de bassan !

    Voir aussi : oiseaux de la réserve des 7 îles

    Partager via Gmail

    20 commentaires
  • La côte de granit rose : 1-de Trégastel à Perros-Guirrec

     

    Ce week-end du 1er mai, la mer trompe son ennui

    en jouant à saute-moutons entre argent et étain...

    Elle attend le soleil qui musarde derrière les nuages.

    Il n'est pas bien loin, mais de temps en temps,

    un nuage lui gifle au visage un petit crachin malicieux

    et le visage du soleil disparaît...

    ...pour réapparaître peu après...

    La mer se colore alors

    de couleurs "pierres précieuses",

    saphir, émeraude...

    La côte de granit rose : 1-de Trégastel à Perros-Guirrec

     Mais, vous le devinez, le temps n'était pas vraiment à la photo et le granit  de la côte avait un peu de mal à avoir le rose aux joues...

    Je l'ai vu sous des jours plus résolument ensoleillés et je vous invite à aller voir son vrai visage dans mes articles de 2012, ici.

    La côte de granit rose : 1-de Trégastel à Perros-Guirrec

    Le premier jour, la marée basse nous a offert,

    entre Trégastel et Ploumanach,

    une lunaire plage verte...

    De l'autre côté de Trégastel,

    vers l'ouest, c'est la 'grève blanche'

    qui étale son fin sable blanc

    et devient peu à peu "grève rose"

    près de la mer...

    La côte de granit rose : 1-de Trégastel à Perros-Guirrec

     

    La côte de granit rose : 1-de Trégastel à Perros-Guirrec

    Partager via Gmail

    16 commentaires
  • perros-guirrec 6774

     

      Savoir cette partie de la côte nord de Bretagne menacée par une grosse entreprise d'extraction de sable,m'a donné envie, ce dernier week-end, d'y retourner et d'aller à la rencontre des fous de bassan!

    Menaces pour la réserve des 7 îles (Côtes d'Armor)

    Il y a 300 millions d'années, c'était un magma visqueux venu des profondeurs de la terre! Refroidi, érodé, fissuré par les eaux, il en reste ces blocs aux formes extravagantes, allant de l'ocre au rose, et qui font de ces neuf kilomètres de côte un des plus beaux endroits de Bretagne et peut-être du littoral tout entier!

     

     perros-guirrec 6732

     

     perros-guirrec 6733

     

      Sur une petite île "rose", le chateau de Costaéres :

     

     perros-guirrec 6904

     

      Costaéres vient de coz-seherez et signifie en breton "vieille sècherie". C'est là en effet que les marins faisaient sécher les poissons au soleil.

    Construit au XIX ème siècle, il est passé de propriétaire en propriétaire pour appartenir maintenant , nous a-t-on dit à "un comique allemand"...

     Et enfin, voici les premiers fous de Bassan venus pêcher près de la côte...ce gigantesque poisson de granit ne semble pas intéresser l'oiseau pêcheur...

    Pas fous, les fous!

     

     perros-guirrec 6798

     

    A suivre : La réserve des 7 îles : oiseaux  

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique