• Il est un autre lac où je veux vous emmener : c'est le lac de Pys. La randonnée démarre sur la route qui va au col de l'Iseran. C'est une longue balade dans le parc de la Vanoise.

     

    Après une jolie montée, nous arrivons dans les alpages.

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Petite surprise : je m'attendais à voir tout le plateau saupoudré de névés comme il y a trois ans...rien . Pour me consoler, je me dis que nous avons deux semaines de retard par rapport à 2016...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Pour voir cette rando   en juillet 2016...et pour voir les différences... :

    http://capucyne.eklablog.com/alpes-juillet-2016-6-dans-le-parc-de-la-vanoise-a126545888

     

    Mais l'endroit est toujours idyllique ! la traversée du plan des eaux est toujours féérique, malgré l'absence de neige.

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Le lac se mérite...on croit toujours qu'il est juste là, derrière...mais non...

    Enfin...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Au bord du lac, toutes roses du plaisir du grand air et de la magie des lieux,  des Olympes !!! "des Olympes ???" heu non...Mais c'est que...

    J'avais 14 ans, je découvrais la montagne grâce à la colonie de vacances...

    Nous avions une monitrice qui avait deux particularités : elle n'était pas gentille et...elle avait du poil au menton...

    Ceci aidant cela (cet âge est dépourvu de pitié), en découvrant les Pulsatiles des Alpes  échevelées et poilues, nous les avons-sans connaître leur nom - appelées..."O des Olympes !!!"

    Depuis, pour moi, les douces mais poilues Pulsatiles sont restées "des olympes"!

     En fait, c'était plutôt gentil, car elles sont magnifiques, les belles Pulsatiles des Alpes du bord du lac !

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Vue du lac de l’autre côté...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Sur le chemin du retour...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Dans les roches, des touffes roses de Silène acaule (acaule, justement car elles n'ont pas de queue et forment des coussins posés au sol)

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Les superbes Trolles d’Europe, ronds comme des bonbons ! Mais pourquoi leur a t-on donné ce nom qui me fait penser aux trools, ces petits êtres mythologiques, pas toujours bienfaisants. les Trolles de montagne sont si gais, si toniques !

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    le retour au plan des eaux :

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Et puis...elle !

    Nous en avons vu plusieurs fois, des marmottes, mais celle-ci m'a fait le plaisir de ne pas s'enfuir à toutes pattes, de rester tranquille un long moment, de brouter, de vaquer à ses occupations (j'étais sous le vent et je crois qu'elle ne m'a pas perçue ou bien elle m'a trouvé inoffensive)

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Un petit arrosage de la prairie...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    ...sous l’œil indifférent des brebis...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires
  • Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

    C'est par là, au-dessus du lac du Mont-Cenis,

    que je vous emmène aux délicieux lacs Perrin...

     Après le refuge, le sentier monte aux lacs...Aux lacs, au pluriel ? Oui, il y en a trois, deux plus un, ce dernier envahi par la végétation, si bien qu'il ne ressemble plus à un lac.

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

     Ne sont-ils pas délicieux ?

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

     

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

     

    Il y a un peu de monde au bord des lacs (je sais, on ne le dirait pas, mais je suis une maniaque du "personne sur les photos ", alors, je ruse, j'attends, je patiente, je me déplace.....).

    Il y a surtout des gamins qui crient. Dans ce lieu, c'est dommage...

    Alors, nous montons un peu, au-dessus des lacs pour pique-niquer et là, c'est la récompense : d'autres lacs, petits, des "gouilles" pour certains, tranquilles, jolis...et silencieux :

    On n'entend plus rien !

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2


     

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

    Nous pique-niquons même en charmante

    compagnie : charmante et...silencieuse !

     Lorsque nous redescendons, les brumes montent depuis le lac du Mont-Cenis : le ciel semble bien menaçant...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur... 2

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    14 commentaires
  • Il y a trois ans, je suis tombée sous le charme du petit lac de Soliet. et de ses grenouilles, du panorama que nous offre la vallée du Ribon, au-dessus de Bessans... http://capucyne.eklablog.com/alpes-juillet-2016-3-le-lac-de-soliet-et-la-vallee-du-ribon-a126477376

     

    Cette année, il me tardait de retrouver ce charmant lac et ses habitantes...

    Passées les prairies fleuries...(ici, la jolie achillée mille feuilles, que je ne connais que blanche dans mon jardin...)...

     

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

     

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    ...on monte dans la

    forêt pour surplomber

    la vallée du Ribon...

     L'arrivée au lac est toujours une récompense tellement le cadre est joli, calme, serein...

    Mais, petite déception : le lac a diminué de moitié depuis 2016...Il est vrai que nous étions un peu plus tôt dans la saison...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    L'eau est vraiment basse...

    Où sont-elles mes belles grenouilles ?

    Il n'y a que des têtards...

    Ah mais si, voilà une puis deux minuscules grenouillettes ...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

     La veille du départ, le 1er août, j'ai voulu refaire cette rando : plus d'eau dans le lac...Adieu grenouilles et têtards ! hélas...même si le paysage est toujours aussi beau...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

     

     Une autre randonnée nous emmène, depuis Bellecombe, jusqu'au lac de Lanserlia :

    C'est plus haut, plus large, plus austère, plus dénudé...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    ...avec des roches déchiquetées qui semblent des châteaux-forts, guetteurs et perchés...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

     

    Et là, au bord du lac...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    Une autre végétation ; plus de  prairies fleuries, mais des fleurs d'altitude :

    gentianes et pensées...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

     

    benoîte et gentianes

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    Haute-maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  • Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier pêtre

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier pêtre

    Sur le plateau de Bessans, à travers les prairies fleuries, il est un chemin...

    In petto, je l’ai surnommé "le chemin des tariers"...

    J'en avais vu il y a trois ans, et j'attendais de nouvelles rencontres .

     

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier pêtre

     

    Le tarier des prés est un petit passereau migrateur : il niche chez nous et hiverne en Afrique. Ce charmant petit oiseau  affectionne les prairies diversifiées, et c'est un bon indicateur de la qualité des prairies naturelles, en particulier de leur diversité floristique et entomologique.

    Je n'ai pas eu besoin de le guetter beaucoup : de secs" tek tek" m'ont avertie de sa présence...Il ne restait plus qu'à le chercher, perché, comme il aime à la faire, sur une tige florale ou arbustive...

     

     D'abord Madame...

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier pêtre

    ...puis, non loin d'elle, Monsieur...

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier pêtre

    A la Réunion, j'avais vu un oiseau qui s'appelle le 'tec-tec", à cause de son petit cri....j'ai baptisé mes tariers les "tek-tek", à tort, bien sûr, mais j'ai pris l'habitude, de temps en temps, le soir, de retourner dans le chemin : "je vais voir les "tek-tek"...Seulement ces tek-tek là sont bien moins familiers que le tec-tec (le vrai) réunionnais, dont l'attitude est plutôt celle du rouge-gorge...mes tek-teks montagnards, eux,les tariers, sont beaucoup plus farouches et leur distance de sécurité ne varie pas : impossible de s'approcher...

     

    Quelques portraits...

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier des prés

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier des prés

    Toujours le mâle...c'est grâce à son petit cri que l'on réussit à le repérer...

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier des prés

    Perché sur une grande gentiane jaune...

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier des prés

    Un couple...

    Haute-Maurienne 2019 : un fervent des prairies fleuries : le tarier des prés

     

    Et puis...à la fin du séjour, les prairies ont été fauchées, les tariers ont disparu...

    Il y a trois ans, portraits de  tariers (entre autres), à Bessans:

    Plumes et fourrures

    et aussi : Bessans, le retour

    et : Bessans la fleurie

    Partager via Gmail Yahoo!

    16 commentaires
  • Haute-Maurienne 2019 : que de fleurs !

     

    Dans mon article précédant, je vous annonçais un coup de foudre...Parmi la multitude de fleurs des prairies, au mlilieu des gaillets jaunes et des centaurées, la voici, la petite merveille que j'ai découverte cet été...

    Haute-Maurienne 2019 : que de fleurs !

     

    Haute-Maurienne 2019 : que de fleurs !

    La grande Astrance ! On l'appelle aussi Sanicle de montagne...

    Je suis tombée sous le charme de sa délicatesse, de son cœur couleur framboise, de ses pompons bicolores qui s'épanouissent en coussin, subtilement posé sur un napperon de sépales blancs rehaussés de vert...

     

    Haute-Maurienne 2019 : que de fleurs !

    Haute-Maurienne 2019 : que de fleurs !

     

    Je suis longtemps restée en arrêt devant cette fleur merveilleuse, m'enthousiasmant de sa sauvagerie et de sa beauté, offertes, là, dans un pré...J'ai vu depuis que des jardineries en proposent une version cultivée, mais je ne m'y risquerai pas : d'abord, c'est une fleur de montagne (je l'ai trouvée à 1800 m d'altitude) et puis, comme pour les fritillaires, par exemple, les copies sont loin d'avoir la beauté de l’originale !

    Haute-Maurienne 2019 : que de fleurs !

    En altitude, la flore change et la prochaine fois, je vous convie à quelques escapades plus haut perchées...

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique