• Voici les dernières images de cette petite semaine blanche à Bessans,  cet hiver 2019 -2020...

    Des stalactites pendent du toit des maisons, eau figée par le gel...Mais l'Arc n'en a cure : il vagabonde et bondit toujours aussi joyeusement entre ses bords décorés de mamelons blancs...

    Neige : L'eau et la neige

     

    Au martin encore engourdi du froid et des vapeurs de la nuit, il se colore, ô, à peine, de lueurs rosées, et se la joue "charrieur d'icebergs"...

    Neige : L'eau et la neige

     

    Neige : L'eau et la neige

     

    C'est blanc, c'est rose et bleu...c'est beau et envoûtant...

     

    L'Arc bondit encore sous la neige, mais plus loin, se sont de petits lacs, de petits étangs, qui respirent à peine dans leur couette ouatée.

     

    Neige : L'eau et la neige

     

    Et quand on est un tout petit rû, on a parfois du mal à résister à l'engourdissement du gel !

    Neige : L'eau et la neige

     

    Au retour de Bonneval, le long de ce sentier de 7 kms, qui fait "crunch, crunch" sous les pas, ou" frrrt, frrrt", quand passe un skieur de fond, des petits trous d'eau, étangs, se sont formés non loin  de l'Arc. la montagne s'y mire, toute retournée de se voir si belle en ce miroir !

    Neige : L'eau et la neige

     

    Neige : L'eau et la neige

     

    Les"arrêtes de poisson"des mélèzes n'en reviennent pas de se voir a tête en bas !

    Neige : L'eau et la neige

     

    Neige : L'eau et la neige

     

    Pour moi, c'est un monde magique...Même ce filet d'eau qui coule de cette fontaine semble à peine réel !

    Neige : L'eau et la neige

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  • Entre villages et hameaux c'est l'immensité neigeuse,, blanche, pure, scintillante ou un peu bleutée..., ponctuée des graffiti des bosquets ou des arrêtes des mélèzes...ou de petites silhouettes à la Brueghel...

     

    Neige : Ombres et lumières

     

    Neige : Ombres et lumières

     

    Neige : Ombres et lumières

     

    Sur la neige je ne me lasse pas des dessins, des arabesques créées par...le vent, la neige, un mystérieux obstacle qui se transforme en une douce rondeur...

    Neige : Ombres et lumières

     

    Neige : Ombres et lumières

     

    Neige : Ombres et lumières

     

    Neige : Ombres et lumières

     

    Un jeu de traces bondit sur la neige et dessine d'étranges fleurs, une devant, deux derrière ( ou est-ce l'inverse ?)... : c'est le lièvre, je l'ai vu !!!

    Neige : Ombres et lumières

     

    Là, ce n'est pas le lièvre...

    Neige : Ombres et lumières

    Le soleil et le ciel parfois s'en mêlent...

    Neige : Ombres et lumières

     

    Neige : Ombres et lumières

     

    La pointe de Tierce s'envole...!!!

    Neige : Ombres et lumières

     

    En montagne, le soleil se lève tard et se couche tôt, surtout à cette époque...Alors, pour se faire pardonner, , avant  de disparaître, il distribue de furtives caresses qui durent...juste le temps d'une caresse, pas plus...

    Neige : Ombres et lumières

     

    Neige : Ombres et lumières

     

    Furtives mais parfois ardentes !...

    Neige : Ombres et lumières

    Neige : Ombres et lumières

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires
  • Impossible de dépasser le hameau de la Goulaz à cause du risque d'avalanches...Continuons donc sur les bords de l'Arc... Le sentier qui cva s de Bessans à Bonneval , fermé les deux premiers jours est heureusement de nouveau praticable...

    Il passe par le hameau du Villaron, un peu austère le matin  quand l'ombre s'attarde encore sur les châlets blottis au pied des rocs.

    Neige : Villages féériques (2)

    Le Villaron

     

    A midi, le soleil n'illumine pas encore Bonneval, frileux sous son manteau neigeux...

    Neige : Villages féériques (2)

    Bonneval-sur-Arc

     

    Neige : Villages féériques (2)

     

    Neige : Villages féériques (2)

    Bonneval-sur-Arc

     

    Mais l'après-midi , tout change, le manteau bleuté devient blanc, ou bleu et blanc...

    Neige : Villages féériques (2)

     

    Neige : Villages féériques (2)

     

    les stalactites deviennent joyaux...

    Neige : Villages féériques (2)

     

    Le chocard au bec jaune essaie la pose sur la lanterne...

    Neige : Villages féériques (2)

    Bonnevaol-sur-Arc

     

    Retour par le Villlaron réveillé  et qui se chauffe derrière l'écran squelettique des mélèzes  dénudés.

    Neige : Villages féériques (2)

     

    Neige : Villages féériques (2)

     

    Neige : Villages féériques (2)

     

    Neige : Villages féériques (2)

    le Villaron

     

     

    Pour ceux qui veulent voir ou revoir  Bessans l'été ou l'hiver : 

    http://capucyne.eklablog.com/alpes-savoie-c30819814

    Partager via Gmail Yahoo!

    16 commentaires
  • Noël sans la neige, Noël sans la magie du blanc et de la lumière, pour moi n'est pas Noël... Noël, c'est la magie des cartes postales anciennes , des villages sous la neige, des fenêtres éclairées, des petits personnages emmitouflés dans des longues jupes, châles et manteaux couleur feuilles et terre, qui marchent dans ce blanc...

    Bon...! Que faire dans cet environnement de super marchés aux néons clinquants, dans ces embouteillages et ces foules se pressant dans les grands magasins en quête du cadeau (obligé!) de dernière minute, dans cette région où pas le moindre flocon n'a plus la chance d'illuminer mon rêve de Noël...? Essayer d'aller là où la neige et les villages existent encore...Essayer, car les cheminots n'ont pas arrangé les choses...Pas de train...Qu'à cela ne tienne  ! Ma neige et mon village sous la neige, c'était le cadeau de Noël que je me suis  offert...alors...vaille que vaille...j'ai retrouvé Bessans sous la neige !

    Neige : 1 -villages féériques

    Neige : 1 -villages féériques 

     

    Les premiers jours, les derniers flocons tombés dans la semaine  s’accrochaient encore aux branches... Sous l'ombre qui entoure très tôt la montagne de sa chape , la neige devient bleue...

    Neige : 1 -villages féériques

     

    Bessans, sise au meilleur endroit de son plateau, à 1750 m d'altitude, scintille à mes yeux !

    Neige : 1 -villages féériques

    Neige : 1 -villages féériques

    Neige : 1 -villages féériques

     Bessans

    Sur ce plateau de Haute-Maurienne, l'habitat est resté intact dans plusieurs hameaux qui entourent Bessans, et qui ont participé au tournage du film "Belle et Sébastien" .  Au tout début de la vallée d'Avérole, voici La Goulaz, qui n'est plus habité à l'année depuis que son dernier habitant s'est installé à Bessans. C'est vrai qu'à cette saison, le hameau guette désespérément son quart d'heure de soleil journalier ! Nous l'avons guetté aussi pour quelques photos pas trop sombres !

    Neige : 1 -villages féériques

    Neige : 1 -villages féériques

    Neige : 1 -villages féériques

    Mais...

    le hameau

    n'est pas désert ...!

    Neige : 1 -villages féériques

    Neige : 1 -villages féériques

     La Goulaz

    L'été, la petite vallée d'Avérole remonte vers les Vincendières , Avérole, le refuge d'Avérole...mais là, le risque d'avalanche est trop grand...

    Juste à côté de la Goulaz :

    la magie des stalactites !

    Neige : 1 -villages féériques

    Neige : 1 -villages féériques

     

    Pour ceux qui veulent voir ou revoir  Bessans l'été ou l'hiver : 

    http://capucyne.eklablog.com/alpes-savoie-c30819814

    Partager via Gmail Yahoo!

    24 commentaires
  • Il est un autre lac où je veux vous emmener : c'est le lac de Pys. La randonnée démarre sur la route qui va au col de l'Iseran. C'est une longue balade dans le parc de la Vanoise.

     

    Après une jolie montée, nous arrivons dans les alpages.

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Petite surprise : je m'attendais à voir tout le plateau saupoudré de névés comme il y a trois ans...rien . Pour me consoler, je me dis que nous avons deux semaines de retard par rapport à 2016...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Pour voir cette rando   en juillet 2016...et pour voir les différences... :

    http://capucyne.eklablog.com/alpes-juillet-2016-6-dans-le-parc-de-la-vanoise-a126545888

     

    Mais l'endroit est toujours idyllique ! la traversée du plan des eaux est toujours féérique, malgré l'absence de neige.

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Le lac se mérite...on croit toujours qu'il est juste là, derrière...mais non...

    Enfin...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Au bord du lac, toutes roses du plaisir du grand air et de la magie des lieux,  des Olympes !!! "des Olympes ???" heu non...Mais c'est que...

    J'avais 14 ans, je découvrais la montagne grâce à la colonie de vacances...

    Nous avions une monitrice qui avait deux particularités : elle n'était pas gentille et...elle avait du poil au menton...

    Ceci aidant cela (cet âge est dépourvu de pitié), en découvrant les Pulsatiles des Alpes  échevelées et poilues, nous les avons-sans connaître leur nom - appelées..."O des Olympes !!!"

    Depuis, pour moi, les douces mais poilues Pulsatiles sont restées "des olympes"!

     En fait, c'était plutôt gentil, car elles sont magnifiques, les belles Pulsatiles des Alpes du bord du lac !

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Vue du lac de l’autre côté...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Sur le chemin du retour...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Dans les roches, des touffes roses de Silène acaule (acaule, justement car elles n'ont pas de queue et forment des coussins posés au sol)

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Les superbes Trolles d’Europe, ronds comme des bonbons ! Mais pourquoi leur a t-on donné ce nom qui me fait penser aux trools, ces petits êtres mythologiques, pas toujours bienfaisants. les Trolles de montagne sont si gais, si toniques !

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    le retour au plan des eaux :

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

     

    Et puis...elle !

    Nous en avons vu plusieurs fois, des marmottes, mais celle-ci m'a fait le plaisir de ne pas s'enfuir à toutes pattes, de rester tranquille un long moment, de brouter, de vaquer à ses occupations (j'étais sous le vent et je crois qu'elle ne m'a pas perçue ou bien elle m'a trouvé inoffensive)

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Un petit arrosage de la prairie...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    ...sous l’œil indifférent des brebis...

    Haute-Maurienne 2019 : quand les lacs prennent de la hauteur...3

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique