• Mi colibri, mi papillon, je l'ai découvert sur un petit film époustouflant, l'Oiseau papillon,  de Franck Neveu (film la Salamandre ).

    Le Tichodrome échelette,- l'oiseau papillon- à Nantes !

    Le Tichodrome échelette,- l'oiseau papillon- à Nantes !

    Après trois ans d’observations, d'affûts suspendus sur les hautes falaises des Alpes, Franck Neveu nous fait découvrir cet oiseau mythique, gros comme un moineau, habitant de vertigineux "à-pic", un oiseau rêvé pour tout ornithologue, mais que je n'imaginais pas voir autrement qu'en photos ou en film !

    (photo Franck Neveu, revue  la Salamandre)

     

    Et bien...JE L'AI VU !!!

    Oh, je ne me suis pas transformée en varappeuse, je ne suis pas allée au sommet des barres rocheuses alpines ! Mais JE L'AI VU !

    Cet oiseau étonnant est peut être un amoureux des voyages (ce n'est pas au sens propre un migrateur, mais il voyage) ou des monuments historiques, car...qu'est-ce qui  ressemble le plus à une falaise ? Les murs de pierre  des châteaux et des cathédrales, bien sûr !

    Depuis quelques semaines (?), l'oiseau papillon, le Tichodrome échelette (du grec Teichos, muraille) a élu domicile pour l'hiver au château des Ducs de Bretagne, à Nantes. L'information a circulé de bouche à oreille parmi les passionnés d'oiseaux.

    Notre Tichodrome dort dans un trou du deuxième mâchicoulis de droite à gauche au-dessus de l’écusson à gauche du pont-levis ! (oui, il a ses petites habitudes !)

    Tous les matins, il sort à l'aube, prend son petit déjeuner de larves et d'insectes qu'il débusque  entre les pierres du château, s'envole ensuite pour faire ses dévotions à la Cathédrale, revient le soir se coucher dans son mâchicoulis...

    Lundi matin, le seul jour "sec" depuis une semaine, j'ai pris l’appareil photos,(plus mon vieux Lumix,  parfait pour les petites vidéos), puis..le train de  7h ...eh oui !

    Arrivée à la gare de Nantes à 7 h 30, j'étais bien à l'heure pour arriver au château à  7 h 45 et attendre le lever du Tichodrome prévu quelques minutes avant 8 h...

    Quand j'ai proposé à mon ami le Baryton de venir guetter le réveil de l'oiseau, il m'a regardée, ahuri :

    "Tu es folle ? Tu crois que je vais me lever aux aurores pour...C'est le seul matin où je peux dormir !!"

    Silence, puis : "bon d'accord, rendrez-vous à  7 h 45 au pont-levis..."

    Nous y avons rencontré trois autres personnes, jumelles en mains, l’œil rivé sur le mur du château...Mais un oiseau gris souris (quand il est "fermé", pas de rouge !), gros comme un moineau, sur la pierre grise, tout là-haut à contre-jour, dans le grise lumière de l'aube...il faut bien regarder pour le voir !

    Quelques minutes avant 8 h, un mouvement, une petite forme...c'est lui, il est sorti !

    Le Tichodrome échelette,- l'oiseau papillon- à Nantes !

    Cliquez pour voir en plus grand

    Il fait du surplace, bat des ailes (sans que l'on puisse voir leurs dessins rouges) se comporte tout à la fois comme un colibri, un papillon ou...un grimpereau.

    Il monte le long du mur, cherche entre les pierres.

    Le jour n'est même pas levé et j'espère qu'il va rester au château assez longtemps pour qu'il y ait plus de lumière pour les photos, qu'il va descendre aussi pour être plus près...

    Le Tichodrome échelette,- l'oiseau papillon- à Nantes !

    Mais ce jour-là, après s'être envolé plus loin sur une autre partie du mur "mais où est-il passé ?") le petit oiseau décide sans doute qu'il est l'heure d'aller dire bonjour aux gargouilles de la cathédrale. Il passe, s'engouffre entre deux bâtiments et disparaît...

    Nous sommes allés inspecter la cathédrale, ses sculptures, ses pierres et ses gargouilles...Autant chercher une aiguille dans une botte de foin ! Ce matin-là, nous n'avons pas revu le Tichodrome et c'est David Furcy, plus chanceux un autre matin, qui a pu observer l'oiseau pendant une heure et me prêter gentiment ses photos pour cet article...(merci David !)

    Cliquez sur les photos pour les agrandir...

    Le Tichodrome échelette,- l'oiseau papillon- à Nantes !

    Le Tichodrome échelette,- l'oiseau papillon- à Nantes !

    Un bon début de journée, pas parfait mais vivifiant quand même !

    (Le Baryton lui, est retourné un soir et a vu le Tichodrome revenir à son abri, sans s’attarder, après 17 h...)

    Si l'on regarde son aire de répartition, (source la Salamandre), ce Tichodrome nous fait un grand honneur en venant hiverner à Nantes (mais ce n'est pas la première fois !)

    Le Tichodrome échelette,- l'oiseau papillon- à Nantes !

    Partager via Gmail

    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique