• Coquelicots magiques

     

    Magiques ? Je le crois. Peu de fleurs attirent autant le regard, éphémères et tellement, violemment présentes, et pourtant tout en grâce, en légèreté, en apesanteur presque !

    Coquelicots magiques

     

    Tous les ans au jardin, c'est le même enchantement, un feu d’artifice coloré, joyeux et...facétieux : ils changent subtilement de couleur, plus rouges, plus orangés, roses, couleur de papier crépon délavé... , de forme, plus petits ou plus imposants, flirtent avec toutes les fleurs du jardin, refont des tableaux champêtres avec les marguerites, les bleuets, les graminées, titillent la majesté des roses, jouent avec la transparence échevelée de l'aneth...

    Coquelicots magiques

    Coquelicots magiques

    Coquelicots magiques

    Coquelicots magiques

    Coquelicots magiques

     

    Comme ils ont droit de cité partout au jardin, ils en usent...et abusent : ces deux-là se sont installés pile devant la porte, m'obligeant à les enjamber à chaque fois...pour me charmer, ils se sont maquillés en rouge baiser avec une fine bordure de fard rose...

    Coquelicots magiques

     

    Bien sûr, les futés choisissent le sud et le potager pour y prendre leurs aises, m'obligeant à faire la police parmi les pieds de tomates ou de courgettes !

    Coquelicots magiques

    Coquelicots magiques

     

    Baiser coquelicot, papillon coquelicot, tout leur est bon pour séduire, et lorsque le soleil prend leur robe transparente à contre-jour, ...je craque et les laisse envahir tout ce qu'ils veulent ! Je l'avoue, je suis d'une coupable faiblesse envers les coquelicots !

    Coquelicots magiques

    Coquelicots magiques

    Partager via Gmail Yahoo!

    26 commentaires
  • Au jardin,  les sauvages font le printemps. ce sont les premières à s'ouvrir, à sourire à l'air plus doux, aux jours plus longs, ...au soleil !

    Le jardin s'ouvre en jaune, tous les jaunes, le doré, le tendre...

    Elles sont partout au jardin, tapissent la pelouse de leurs éclatantes étoiles jaunes...les ficaires !

    Printemps sauvage

     

    Printemps sauvage

     

    Mais pas de monochromie au printemps du jardin ; si elles affectionnent le jaune, les sauvages se ponctuent aussi de blanc...

    Printemps sauvage

     

    Ficaires et pâquerettes n'ont pas toujours bonne presse dans la pelouse et certains ne les supportent pas. Je ne sais pas pourquoi, eux non plus peut-être ?

    Pour reprendre une phrase si jolie et si juste d'un ami de la LPO cet après-midi, "mon jardin, je ne le fais pas, je l'accompagne."..Vingt fois par jour je m'enthousiasme de l’exubérance des ficaires et des pâquerettes dans le vert de la pelouse. Grâce à elles, le jardin est tout fleuri !

    Printemps sauvage

    La haie en ce moment se fleurit aussi du blanc des prunelliers, et pour un long moment, car en avril ou mai,  ce sont les aubépines qui prendront le relais ..

    Printemps sauvage

     

    Les pâquerettes ne sont pas les seules à s'inviter parmi le jaune et le vert, violettes et pervenches ajoutent leur discrète touche de bleu...

    Je ne sais plus trop si les pervenches sont des "sauvages"...Comme beaucoup de fleurs, elles sont arrivées toutes seules au jardin et y font ce qu'elles veulent !

    Printemps sauvage

    Printemps sauvage

     

    Une autre belle sauvageonne qui fait ce qu'elle veut et j'adore ça, c'est le lamier !

    Le lamier ? Les lamiers plutôt, car je crois bien qu'il y en a quatre ou cinq sortes au jardin ! Je vous les présenterai un de ces jours !

    Printemps sauvage

     

    Blanc, bleu, rose...oui, mais, résolument, le printemps sauvage affectionne le jaune...Les stars sont "jaune tendre", et je les crois capables d'attendrir même le jardinier le plus résolument anti-tout-ce-qu'il-n'a-pas-planté !

    Les jonquilles sauvages et les primevères sont chez moi depuis toujours et d'année en année, libres comme l' air, elles en profitent !

    Printemps sauvage

    Printemps sauvage

    Printemps sauvage

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    19 commentaires
  • Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

     

    Ils sont si nombreux au jardin, si variés, si beaux, si lumineux et je les aime tant qu'il me fallait bien un second article pour parler d'eux ! Je les  ai tant admirés, photographiés, chaque matin depuis des jours (l’après-midi ne sied pas aux coquelicots que le vent décoiffe et rend chauves !

     

    Je l'ai dit, ils sont partout dans le  jardin de devant, et sur le côté de la maison, là où, normalement (normalement !!!) se trouve le potager ! Mais les tomates, rhubarbe, sauge, courgettes et petits pois ne se plaignent pas de ce voisinage un tantinet envahissant mais si plein de charme !

    J'aime bien le mélange coquelicots roses : sauvagerie et sophistication mêlées...

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

     

    Ils se sont aussi installés près du tabouret bleu,

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

     

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

     

    ...décorent le bas du mur...

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

     

    ils chantent, les coquelicots, ils fredonnent le vol du bourdon , ou plutôt des bourdons qui (foin des "distanciations physiques !") les visitent par centaines !

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

     

    le rouge échevelé des coquelicots se mêle au rose pompon des gros pavots...

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

    Certains ont décoloré leur jupon et lui donnent une allure un peu chiffonnée de vieux tableau.

    Je les adore et j'essaie chaque année d'en récolter des graines pour les jeter en joyeux mélange...quand elles ne se ressèment pas toutes seules,... n'importe où bien sûr !

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

     

    Tout le monde se mêle, s'emmêle, et joue les contrastes avec les marguerites...

    Le jardin champêtre : les coquelicots (2) !

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  • Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     

    Ils sont là, pavots roses joufflus, pavots de Californie  à la belle mine orangée, coquelicots en jupons écarlates...

     

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     

    Ils sont revenus au rendez-vous du printemps; ;envahissent les massifs et...le potager, pour ma plus grande  joie et ma  plus grande admiration !

    Vingt fois par jour, je vais les voir, plus rouges , plus clairs ou plus sombres, ou plus orangés...je ne me lasse pas de leur exubérance, de leur beauté, leur fragilité,  leur hardiesse enjuponnée d'écarlate......

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     

    Dans le potager, je me"fais avoir" chaque année par les coquelicots. Ils adorent son exposition sud, sa terre plus riche...je ne sais pas, mais  ils l'adorent ! Donc, je me suis dit , pas d'invasion cette année. Allez, deux ou trois pieds, et voilà...Mais non, je ne sais pas comment cela peut se faire : ou bien ils sont indisciplinés, ou bien ils connaissent bien ma faiblesse devant leur charme...je fonds, j'admire, ...je les adore !

     

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     

    Dans le jardin de devant, ils  flirtent avec les rosiers chez lesquels ils se sont invités...

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     ...et mêlent ici leur rusticité à l'élégant "Isabelle Autissier"  

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

     

    Les papillons rouges de leurs touffes décoiffées se posent sur chaque massif...

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

    Ils se mêlent aussi aux sauvages marguerites qui , ce n'est pas tous les ans le cas, sont fleuries en même temps qu'eux, taquinent la sauge et..bloquent la fermeture du portail !

     

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

    Le  jardin champêtre : les  coquelicots !

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires
  • En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    Depuis plus de deux  mois,  je jardin est en effervescence : la nature lui a jeté pêle-mêle tout ce qu'elle avait sous la main, et qu'il se débrouille !

    il se débrouille bien : le printemps poursuit son chemin, le jardin aussi, avec parfois des extravagances : des iris qui fleurissent en février, les  tulipes qui côtoient les jonquilles...

    Depuis deux mois, le jardin est un gros bouquet qui se renouvelle. les floraisons sont longues...

    Il doit beaucoup de sa magnificence aux fleurs sauvages qui se relaient pour en faire un éden bienvenu en cette période étrange.

    Ici, chaque jour je m'émerveille devant la splendeur de l'aubépine qui fleurit...fleurit...et embaume !

     Les carottes sauvages tapissent ses pieds de leur mousse blanche et l’euphorbe, sauvage elle aussi, lui apporte sa note ensoleillée.

     

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

     

    Passé le temps des folies déboussolées de quelques iris Alcazar qui ont perdu la tête en février, les iris, ceux qui restent arrivent sagement.

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

     

     Mes préférés, restent les petits iris Sibirica qui ne font pas de caprice et fleurissent chaque printemps.

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

     

    Voici venu le temps des danseuses en tutu, mes capricieuses ancolies en jupons superposés, qui dansent dans le vent avec les orchidées de jardin, les pavots de Californie et celles qui viennent de plus en plus nombreuses depuis deux-trois ans, les graciles et élégantes campanules sauvages...

     

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

     

    Ces délicieuses campanules qui font merveille au bord des chemins, me font la joie de leur visite au jardin : elles ne sont que grâce et  délicatesse.

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

     

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

     

    Et pour une note de bonne humeur...

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    En mode confinement-12 : le jardin bouquet

    Partager via Gmail Yahoo!

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique