• Le très sérieux jardin des Plantes de Nantes compte parmi les plus beaux des jardins botaniques de France. Moins grand que d'autres, (7 ha), alimenté par la vocation maritime de la ville, il exhale un parfum de voyages, et abrite des plantes et arbres rares, des serres tropicales, une collection de camélias...

    Je lui reproche ses allées bitumées et l'interdiction de marcher sur les pelouses...Mais que voulez-vous, ce n'est pas un parc, c'est un jardin botanique, au demeurant très plaisant avec ses cours d'eau, ses petits ponts, ses canards, poules d'eau...

    Et cet été, un vent de folie douce secoue le Jardin des Plantes !

    De drôles de compositions végétales l'ont envahi, qui mêlent humour, fantaisie, poésie...C'est Claude Ponti, créateur de livres pour enfants qui se cache derrière cette joyeuse fantaisie et a créé les textes  qui accompagnent chacune d'elles, où le délire botanique et l'imagination s'en donnent à cœur joie !

    Prenons l'exemple des "Bonnebouillampots" qui parsèment la pelouse et se cachent derrière les fleurs...

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

     (Cliquez sur les photos pour les voir en plus grand)

    Qui sont-ils ?

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

     

    Les Clochepots qui tintinnabulent  accrochés aux branches, sont les petits frères  de ceux qui accompagnent les Pot-à-porte ("variété mutine et endémique des grandes villes") qui vous font sourires et grimaces au-dessus de l'une des grilles d'entrée... ...............

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Des rires saluent votre passage...? Ce sont les lutins-champignons cachés parmi les fleurs..

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Plus loin, les Totemimiques emberlificotés dans leurs drôles  de couvre-chef végétaux désopilants, vous sourient en louchant...

     

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

     Là, un minuscule sapin projette une ombre (végétale) immense sur le sol.

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Et puis, voici de drôles de bêtes..

    Le poussin, endormi sur son coussin auprès de son réveille-matin et qui ne dort que d'un œil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .......

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

     

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    ...tout comme le Dormanron (Pionçotophyceae), qui a nécessité pas moins de 15000 petits plants pour sa confection !

     Mon préféré est le dragon qui roule ses yeux bleus au gré des manipulations des enfants (oui, j'ai essayé aussi !!!) qui jouent avec les manettes et dont le corps fleuri enjambe pelouses et plans d'eau à la façon d'un sympathique monstre du Loch Ness, et qui me fait penser à une lon-ongue chenille multicolore .

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Vent de fantaisie sur le Jardin des Plantes de Nantes

    Toutes ces fantaisies sont belles et s'intègrent bien dans le Jardin. Elles resteront en place jusqu'en novembre, donnant un air estival et ludique à notre Jardin des Plantes !

     PS : j'ai failli l'oublier, pourtant, il a fait couler beaucoup d'encre ! jugez plutôt, cet article du Monde :

    "Surnommé « pénis de titan », arum titan ou encore fleur de cadavre en raison de l'odeur pestilentielle de viande pourrie qu'il émet pour attirer les pollinisateurs, Amorphophallus titanum est la plus grande « fleur » (en réalité la plus grande inflorescence) du règne végétal. Hébergé au Jardin des plantes de Nantes, l'un des deux exemplaires cultivés en France (l'autre se trouve à Brest) a fleuri dimanche 29 juin vers 17 heures. L'événement est d'importance car, outre les dimensions extraordinaires de son inflorescence, qui abrite fleurs mâles et femelles, l'arum titan, originaire de Sumatra, ne s'épanouit qu'une fois tous les trois à dix ans, et pour seulement trois jours. "

     

    Je ne l'ai vu que le 3ème jour, le mercredi : sa fleur se fermait déjà, c'était son dernier jour. les visiteurs étaient si nombreux qu'il était impossible de choisir son angle de prise de vue pour une photo ! une belle, très belle fleur, à la taille impressionnante et qui, contrairement à ce disent les journalistes (oh les vilains jaloux !?) ne sentait rien du tout sinon une chaude odeur de serre !

     

    Vent de fantaisie au Jardin des Plantes de Nantes

     

     

     

    Partager via Gmail

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique