• Pour changer, une petite vidéo...

      Jouez à donner un titre ! Les dernières trouvailles , c'était ici

     

    "Un citron pressé"...mais aussi :" sorbet framboise -citron" ou..."lemon un zeste" ! (avec un clin d’œil à Gainsbourg...)

     

    "Pas un geste, je suis pressé" !  (stellaire)

    "Léger souffle sur les coquelourdes"  (maty)

    "Vol autour d'un nid de coquelourdes" (Chantal Hélène

    "Visite éclair" (Eki Eder)

    "ça papillonne sur les coquelourdes" (Mariejoclaude)

    "Mignon, allons voir si la fleur..."  (Nicolas)

    "Trop pressé" (Tanette)

    "Elle est où la Citronette ?" (Domi)

    "Où sont les kerrias" ? (Millefontaines)

    "Il est passé par ici" (Framboise à Pornic)

    "Citron vole"  (Kryg)

    "Une vie courte mais bien remplie" (Trublion)

    "Pressé que neni, butineur je suis" (Cephalantera)

    Partager via Gmail

    21 commentaires
  • Comme à chaque printemps, les revoilà, les citrons ailés...

    Citron de mars

    J'ai écrit abondamment su la vie fascinante des citrons...

    Par exemple, ici  : les premiers citrons

    Cette année, désespéré de l'absence de citrone pâlichonne, il a décidé d'honorer aussi les primevères roses !

    Citron de mars

    A peine posé,

    les ailes encore

    déployées...

    Papillon ou...feuille ?

    Si je ne l'avais pas vu se poser,

    je ne l'aurais pas remarqué!

    Citron de mars

    Citron de mars

    Une parfaite imitation

    de la feuille !

    Si ce papillon vous intéresse , je vous invite à aller voir la série "la vie privée du citron"(en 5 épisodes),  que vous trouverez dans la catégorie "Insectes, portraits de papillons"

     

     

    Partager via Gmail

    35 commentaires
  • Aurore 3180

     

    Doit-il son nom à la couleur du soleil qui se lève à l'extrémité de ses ailes ? L'aurore doit-il son attirance vers la lunaire à la nostalgie de la nuit et de la lune ?..Il volète de monnaie du pape en monnaie du pape (lunaire)...la couleur de ses ailes ne sied guère à celle de la lunaire, orange et rose, l'alliance n'est pas des plus heureuses, mais c'est elle qu'il aime ! Il essaie bien de se poser sur d'autres fleurs, le myosotis, la lunaire blanche, mais non, au dernier moment, il change de direction ; c'est décidément celle-ci et nulle autre qui l'attire !

     

    Aurore 3173

     

    Pour voir Monsieur et Madame Aurore, c'est ici

    (tiens tiens, toujours sur la monnaie du pape..qui est tout de même l'une des plantes -hôtes de l'aurore....)

     

    Une semaine de pause pour...courir après les papillons...!

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Le soleil a fait sa réapparition, tout le monde met le nez dehors..bourdons, coccinelles, papillons...

     

    papillon17

    Papillons ? Un éclat jaune sur le ciel bleu, l'allure affairée...Pas de doute, c'est un citon. Depuis trois jours, j'en vois voleter fébrilement dès qu'il fait assez chaud...Celui-ci passe et repasse au-dessus du jardin, sans se poser, comme tous les citrons à cette époque...

    "Hep ! Attends ! C'est pour une page spéciale de "La nature et la plume !

    Désolé, je ne peux pas, je suis pressé !"

    Préssé ? Mais où court-il si vite, le citron ? C'est un des rares papillons à passer l'hiver, accroché la tête en bas, à l'abri d'une (rare) feuille, bravant pluies et bourrasques (et des bourrasques, il y en eut cet hiver !).Alors, aux premiers rayons un peu chauds du soleil, il a hâte de se dégourdir les ailes et il vole, il vole...

    C'est qu'il cherche...Que cherche-t-il ? Mais, Dame Citrone pardi ! C'est le printemps, n'est-ce pas, et qui dit printemps, dit...Dame Citrone.

    Hélas, Madame Citrone n'est pas pressée de se réveiller. Affaiblie et pâlichone, elle sait qu'à peine le nez dehors, ce sera un harcèlement incessant....Finie la grasse matinée...Alors elle traîne encore un peu au lit...une petite quinzaine de jours...

    Mon citron cherche toujours et soudain...Ah ! Extase ! Un attroupement de petites citrones, toutes plus mignones les unes que les autres, un peu pâles mais si fraîches !

     

    7 mars 2014 (56)

     

    Mon citron se précipite et enfin, se pose avec délice sur ce champ de citrones ! Il fourre le nez dans ce parfum...citronné ? Non, c'est bizarre, il a dû faire erreur... Il en profite pour manger un peu et s'envole plus loin...Là-bas, oui, là-bas, une autre touffe de citrones !!!....Non, encore erreur !

    Ce sont mes primevères qui sont étonnées de tant de courtoisie, car elles seules ont le plaisir de sa visite  ; il semble bouder toutes les autres fleurs, même les ficaires qui pourraient prétendre par leur couleur à une petite visite...Mais non, trop foncés les ficaires, trop "citrons", et l'on a beau prôner le mariage pour tous, le citron, lui, n'en est pas encore là ; ce qu'il veut, c'est "une" citrone... II faudra attendre un peu.

     

    7 mars 2014 (45)

     

    En attendant, il ne perd pas ses réflexes  et lorsqu'il se pose, il n'oublie pas son déguisement, sa tenue de camouflage, et si je ne l'avais pas vu se poser, ne l'aurais-je pas pris pour une feuille ? De jaune,  il est devenu vert, sans oublier les nervures, le pétiole, et même la petite tache roussâtre pour faire plus vrai !

     

    Autres articles sur le citron :

    La vie privée du citron : le premier papillon

    La vie privée du citron 2: hiver

    La vie privée du citron 3 : tenue de camouflage

    La vie privée du citron 4 : la randonnée des papillons

    la vie privée du citron 5 la belle saison
    Le citron de Provence

     


    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Il y a longtemps que je ne vous avais pas parlé des citrons : nous les avions laissés dans les ardeurs printannières des folles poursuites...(la randonnée des citrons)

    Les revoici dans la chaleur de l'été (et quoi de mieux qu'un citron, jaune ou vert lorsque le soleil darde ses rayons!). Mais c'est du Cantal que j'ai rapporté ces photos :  l'altitude aidant, il ne faisait pas trop chaud pour les citrons... En effet, s'il n'a pas assez chaud, le citron se suspend à une branchette et attend le solei... s'il fait trop chaud, le citron fait la sieste (dans la même position : c'est le spécialiste de la suspension...)

    Ayant enfin trouvé la température idéale, le citron batifole de fleur en fleur...Il affectionne les petits oeillets roses de montagne, et, camouflage oblige, se déguise en feuille sitôt qu'il est posé....

    Certains font le mort pour échapper à leurs ennemis. le citron, lui, fait la feuille...C'est le seul déguisement qu'il sache faire, mais il le fait à la perfection !

     

    Citron 8029

     

      Le petit oeillet de montagne n'est même pas surpris de se sentir pousser des feuilles : il a l'habitude ; elles se posent, elles s'envolent, et peut-être un jour la feuille l'emportera-t-elle sur son aile ? C'est son rêve secret...

     

    Citron 8083


    Instant de grâce dans le vent...

     

    Lire aussi :tenue de camouflage

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique