• Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Les petits chemins...Les yeux font le va-et-vient...là-bas, les paysages , ici, les pieds foulent les sentiers bordés de fleurs...tiens, une fleur s'est échappée, volète autour de vous et vous oblige à poser le regard, à chercher la tige où elle a pu se poser...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     Ah, voici ! L'élégant petit point rouge de la Zigène, a eu la délicatesse de se poser sur la fleur bleue...repérable, certes," mais attention, dit la petite, mon rouge qui vous attire si fort, amis ailés, risque de causer votre perte ! C'est un rouge mortel, toxique !"On peut être petit et savoir se défendre ! Les amis ailés le savent et nul ne cherche querelle à ce petit papillon qui a, en outre, la complaisance de rester longtemps à compter fleurette à sa fleur bleue..

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Pour le tabac d'Espagne, harmonie jaune et bleue, à la Van Gogh !

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

     

     

    Une petite merveille

    de discrétion

    et de sobriété...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    ...le Demi-deuil

     

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    Le jeu préféré du Citron :

    se déguiser en feuille !

     

     

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Ce n'est pas un papillon si facile que ça à photographier,

    plutôt du genre "voletant" !

    Alors pourquoi l'appelle-t-on "Petite Tortue" ???

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Pas bien grand celui-là me pose une colle . bon, c'est sûr, c'est un Cuivré, mais...Il a l'air d'un cuivré des marais sauf que, dans le Cantal, sur les petits chemins en hauteur, ...il n'y a pas de marais ! Alors, un Cuivré de la Verge d’or ? Je ne vois pas trop la différence mais voilà un joli nom ...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Difficile de le voir posé sur une fleur, le Paon du jour affectionne la terre chaude où les pierres( chaudes aussi !) au printemps. Là, en plein été, merci mon joli d'avoir bien voulu prendre une pose plus avantageuse !!!

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Un dernier regard sur les tapis de fleurs avant, dans le prochain article, de porter le regard au loin...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    Partager via Gmail

    15 commentaires
  • Il était une fois...un vitrail qui s'est senti pousser des ailes...le Machaon était né...

    Partager via Gmail

    33 commentaires
  • Un papillon plus simple que la piéride ? Qu'elle soit du chou, du navet, de la rave...(je ne sais pas les différencier !), la piéride se fait simplement papillon, sans débauche de couleurs ou de dessins savants...Non, c'est l'essence même du papillon, sans fards.

    Simplement papillons : piéride et citron

     

    Je suis restée un long moment à les observer, les piérides dans leur petit ballet de fleur en fleur... c'était un jour à piérides ! Mais je me suis vite rendu compte qu'elles avaient choisi deux fleurs du jardin, juste deux...Et je me suis beaucoup divertie à prévoir leur prochain arrêt, leur danse immuable : la coquelourde, à coup sûr, là, devant la terrasse...

    Simplement papillons : piéride et citron

     Une fleur, deux fleurs, trois fleurs, puis un petit simulacre d'exploration vers les dahlias qui commencent leur floraison, les gaillardes, les flox, ...une petite fleur de géranium peut-être ? Non ! mais là, derrière, ah oui ! la lavande ! Une orgie de lavande où se bousculent trois piérides à la fois...

    Simplement papillons : piéride et citron

    Retour vers la terrasse et à coup sûr, une nouvelle exploration des (mêmes) fleurs de coquelourde, puis un vol hésitant...vers ...la lavande...

     

    Un autre amoureux de la coquelourde, le citron! Au printemps, il raffole des monnaies du pape. Mais la lunaire est défleurie...alors, vive la nectar de la coquelourde...

    Je crois que le citron est mon papillon préféré...

    Simplement papillons : piéride et citron

    Oh certes, ce n'est pas le plus beau des papillons ! Comme la piéride, il fait dans la simplicité...Il ne cherche pas à rivaliser avec le coloris des fleurs, non. Lui se déguise en feuille ! Les fleurs n'ont même pas le temps de réaliser qu'il est là (elles ont juste été un peu étonnées de leur voir brusquement pousser une nouvelle feuille) que le citron s'est déjà -incognito- abreuvé à leur calice !

     

    J'adore le petit bout de l'aile, juste un peu pointu mais pas trop ! C'est d'un chic ! La marque d'un grand couturier papillon !

    Et les nervures ! Vous avez remarqué les nervures ? Il ne manque même pas la ,petite tache de "rouille" pour que la pseudo feuille n'ait pas l'air trop neuve ! La classe dans la simplicité...et le détail !

    Il est si vrai, le citron-feuille, qu'il n'ait pas rare qu'un autre insecte, une petite mouche, une coccinelle, se pose un instant sur cette feuille si mignonne qui, alors, se garde bien de bouger un cil !

     

    Le citron m'inspire : vous pouvez retrouver d'autres articles sur ce papillon et toute la série sur la vie privée du citron :

    la vie privée du citron : 1

    etc...

     

    Partager via Gmail

    20 commentaires
  • Bourdon, papillon, oiseau ? Quelle est cette drôle de petite bête qui fait du sur-place devant chaque fleur, allongeant une longue trompe comme   pour" aspirer "la fleur ? Son vol stationnaire est impressionnant ! Un colibri ? presque...papillon plutôt, mais papillon-colibri...Papillon de nuit qui vole le jour.

     

    Le Moro-Sphinx, le papillon colibri !

    Son passage ne passe pas inaperçu... c'est un papillon -poésie qui me fait irrésistiblement penser au "colibri" de Leconte de L'isle, mis en musique par Chausson, dont voici une strophe...


    Vers la fleur dorée il descend, se pose,
    Et boit tant d’amour dans la coupe rose,
    Qu’il meurt, ne sachant s’il l’a pu tarir.


    Et si vous voulez écouter cette superbe mélodie, ici, avec gérard Souzay
    Partager via Gmail

    21 commentaires
  • Pour changer, une petite vidéo...

      Jouez à donner un titre ! Les dernières trouvailles , c'était ici

     

    "Un citron pressé"...mais aussi :" sorbet framboise -citron" ou..."lemon un zeste" ! (avec un clin d’œil à Gainsbourg...)

     

    "Pas un geste, je suis pressé" !  (stellaire)

    "Léger souffle sur les coquelourdes"  (maty)

    "Vol autour d'un nid de coquelourdes" (Chantal Hélène

    "Visite éclair" (Eki Eder)

    "ça papillonne sur les coquelourdes" (Mariejoclaude)

    "Mignon, allons voir si la fleur..."  (Nicolas)

    "Trop pressé" (Tanette)

    "Elle est où la Citronette ?" (Domi)

    "Où sont les kerrias" ? (Millefontaines)

    "Il est passé par ici" (Framboise à Pornic)

    "Citron vole"  (Kryg)

    "Une vie courte mais bien remplie" (Trublion)

    "Pressé que neni, butineur je suis" (Cephalantera)

    Partager via Gmail

    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique