• Comment trouver l’âme sœur quand on ne vit que quelques heures ? Comment conclure dans un monde aussi obscur ? En portant d'irrésistibles phéromones !"(La salamandre)

    Mais de quoi est-il donc question ?

    Papillons de la nuit

    .

    Le dernier numéro de la Salamandre consacre son gros dossier au mystère des papillons de nuit...c'est un monde qui nous est presque inconnu. Peu de gens se soucient de ce pauvre égaré qui virevolte autour de la lampe, ou de cet insecte furtif qui nous passe sous le nez la nuit tombée.

    Il y a vingt fois plus d'espèces de papillons de nuit que de papillons de jours, et par rapport à ces derniers, nous les jugeons souvent un peu...ternes, sans couleurs...

    Mais pourtant, certains sont vraiment beaux, comme ce sphinx de la vigne sur la photo de couverture, ou la  phalène printanière de bleu vêtue, ou encore l'halias du hêtre, joliment marbré de  vert...

    Certains, 350 espèces, sont "de nuit" mais vivent aussi le jour: c'est le cas des zygènes ou de l'écaille chinée qui, lorsqu'elle est de bonne composition, daigne laisser paraître le rouge qui dissuade les  gourmands de venir l'avaler.

     

    Laval de Cère 1208 (11)

    Ecaille chinée dans le Lot...

     

    Juillet dans la Champsaur -2 - la folie papillonnante

    Zygène de la Filipendule,  dans les Hautes-Alpes

     

    D'autres sont moins sympathiques comme les mites ou la pyrale du buis !

    Quelques pages...

    Papillons de la nuit

    Papillons de la nuit

    Papillons de la nuit

     Au fait, savez-vous comment différencier les papillons de jour des papillons de  nuit ? Les premiers ont les  antennes terminées en massue et ils tiennent souvent leurs ailes fermées lorsqu'il s sont au repos !

    Ce très gros dossier  -tout ce que l'on peut savoir sur les papillons  de nuit -  n'est pas le seul de ce  numéro.

    Au sommaire aussi...

    Deux pages de courts articles "Mission nature", comme celui-ci, sur le fameux buddléia, l'arbre à papillons, qui finalement,  n'est pas si utile que ça !

    Papillons de la nuit

     

    Papillons de la nuit

    Deux grandes  pages  sur ...la plume, "la plume mise à nu" !

     

    "Impressions ailées", Huit pages de reproductions de Michel Jay,  qui grave sur bois de magnifiques estampes inspirées

     

    de l'art japonais et du naturaliste graveur que  j'adore : Robert Hainart...

    Papillons de la nuit

     

     "Le goût du jardin", six pages en forme de lettre de "tante Bernadette" à son neveu, sur les plantes aromatiques...

    Papillons de la nuit

    Papillons de la nuit

    ...et d'autres dossiers encore...!

    Rappel : ;les lecteurs de mon blog bénéficient d'un septième numéro gratuit pour tout abonnement d'un an (6 numéros) à l'une des trois revues "Salamandre", avec le code CAPU18       https://www.salamandre.org/

     

                                                                                                  

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  • Un papillon-vitrail : le machaon

    C'est l'un des plus beaux papillons, tout au moins, c'est l'un de ceux que je préfère

    J'en ai vu assez rarement par chez moi ; celui-ci revient -comme moi- du Lot...

    Le cloisonné de ses ailes et leur transparence m'évoquent toujours le vitrail...

     

    Un vitrail ailé...

    Un papillon-vitrail : le machaon

     

    Un vitrail-fleur, suspendu au bout de sa tige...

    Un papillon-vitrail : le machaon

    Partager via Gmail Yahoo!

    23 commentaires
  • Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Les petits chemins...Les yeux font le va-et-vient...là-bas, les paysages , ici, les pieds foulent les sentiers bordés de fleurs...tiens, une fleur s'est échappée, volète autour de vous et vous oblige à poser le regard, à chercher la tige où elle a pu se poser...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     Ah, voici ! L'élégant petit point rouge de la Zigène, a eu la délicatesse de se poser sur la fleur bleue...repérable, certes," mais attention, dit la petite, mon rouge qui vous attire si fort, amis ailés, risque de causer votre perte ! C'est un rouge mortel, toxique !"On peut être petit et savoir se défendre ! Les amis ailés le savent et nul ne cherche querelle à ce petit papillon qui a, en outre, la complaisance de rester longtemps à compter fleurette à sa fleur bleue..

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Pour le tabac d'Espagne, harmonie jaune et bleue, à la Van Gogh !

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

     

     

    Une petite merveille

    de discrétion

    et de sobriété...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    ...le Demi-deuil

     

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    Le jeu préféré du Citron :

    se déguiser en feuille !

     

     

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Ce n'est pas un papillon si facile que ça à photographier,

    plutôt du genre "voletant" !

    Alors pourquoi l'appelle-t-on "Petite Tortue" ???

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Pas bien grand celui-là me pose une colle . bon, c'est sûr, c'est un Cuivré, mais...Il a l'air d'un cuivré des marais sauf que, dans le Cantal, sur les petits chemins en hauteur, ...il n'y a pas de marais ! Alors, un Cuivré de la Verge d’or ? Je ne vois pas trop la différence mais si...l'absence d'un petit point noir sur l'endroit des ailes antérieurs...Et...voilà un joli nom ...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Difficile de le voir posé sur une fleur, le Paon du jour affectionne la terre chaude où les pierres( chaudes aussi !) au printemps. Là, en plein été, merci mon joli d'avoir bien voulu prendre une pose plus avantageuse !!!

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

     

    Un dernier regard sur les tapis de fleurs avant, dans le prochain article, de porter le regard au loin...

    Randonnées dans le cantal - 2 - les yeux au sol...

    Partager via Gmail Yahoo!

    17 commentaires
  • Il était une fois...un vitrail qui s'est senti pousser des ailes...le Machaon était né...

    Partager via Gmail Yahoo!

    33 commentaires
  • Un papillon plus simple que la piéride ? Qu'elle soit du chou, du navet, de la rave...(je ne sais pas les différencier !), la piéride se fait simplement papillon, sans débauche de couleurs ou de dessins savants...Non, c'est l'essence même du papillon, sans fards.

    Simplement papillons : piéride et citron

     

    Je suis restée un long moment à les observer, les piérides dans leur petit ballet de fleur en fleur... c'était un jour à piérides ! Mais je me suis vite rendu compte qu'elles avaient choisi deux fleurs du jardin, juste deux...Et je me suis beaucoup divertie à prévoir leur prochain arrêt, leur danse immuable : la coquelourde, à coup sûr, là, devant la terrasse...

    Simplement papillons : piéride et citron

     Une fleur, deux fleurs, trois fleurs, puis un petit simulacre d'exploration vers les dahlias qui commencent leur floraison, les gaillardes, les flox, ...une petite fleur de géranium peut-être ? Non ! mais là, derrière, ah oui ! la lavande ! Une orgie de lavande où se bousculent trois piérides à la fois...

    Simplement papillons : piéride et citron

    Retour vers la terrasse et à coup sûr, une nouvelle exploration des (mêmes) fleurs de coquelourde, puis un vol hésitant...vers ...la lavande...

     

    Un autre amoureux de la coquelourde, le citron! Au printemps, il raffole des monnaies du pape. Mais la lunaire est défleurie...alors, vive la nectar de la coquelourde...

    Je crois que le citron est mon papillon préféré...

    Simplement papillons : piéride et citron

    Oh certes, ce n'est pas le plus beau des papillons ! Comme la piéride, il fait dans la simplicité...Il ne cherche pas à rivaliser avec le coloris des fleurs, non. Lui se déguise en feuille ! Les fleurs n'ont même pas le temps de réaliser qu'il est là (elles ont juste été un peu étonnées de leur voir brusquement pousser une nouvelle feuille) que le citron s'est déjà -incognito- abreuvé à leur calice !

     

    J'adore le petit bout de l'aile, juste un peu pointu mais pas trop ! C'est d'un chic ! La marque d'un grand couturier papillon !

    Et les nervures ! Vous avez remarqué les nervures ? Il ne manque même pas la ,petite tache de "rouille" pour que la pseudo feuille n'ait pas l'air trop neuve ! La classe dans la simplicité...et le détail !

    Il est si vrai, le citron-feuille, qu'il n'ait pas rare qu'un autre insecte, une petite mouche, une coccinelle, se pose un instant sur cette feuille si mignonne qui, alors, se garde bien de bouger un cil !

     

    Le citron m'inspire : vous pouvez retrouver d'autres articles sur ce papillon et toute la série sur la vie privée du citron :

    la vie privée du citron : 1

    etc...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique