• En entrant dans la partie haute du parc de la Gaudinière pour aller admirer les azalées, j'ai l'agréable surprise de voir que les pelouses sont fleuries de façon naturelle et sauvage...comme la mienne ! Le parc fait en grand ce que j'ai fait en petit!!!

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (1)

     

    Plus loin, la générosité des rododendrons surplombe le cours d'eau...

      

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (2)

     

    ...et les taches vives des azalées ensoleillent le parc.

     

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (7)

     

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (8)

     

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (16)

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (21)

     

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (22)

     

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (18)

    Parc de la gaudinière, 27 avril 2012 (20)

     Pour d'autres  visites du parc de la Gaudinière :

    Nantes la belle : le parc de la Gaudinière en automne(1)

    Nantes la belle : le parc de la Gaudinière en automne (2)

    Nantes la Belle : parc de la Gaudinière

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •   

     

    Je laisse mon regard errer au gré des allées  ...

     

    parc-de-la-Gaudiniere 3840

      parc-de-la-Gaudiniere 3837

     

      ...au gré des fantaisies de la lumière automnale...

     

    parc-de-la-Gaudiniere 3839

     

    parc-de-la-Gaudiniere 3842 

     

    Revoir  :Le parc de la Gaudinière au printemps: Nantes la Belle : parc de la Gaudinière

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Le 11 novembre, quelques rayons de soleil doraient les feuilles...Je suis passée au parc de la Gaudinière en allant travailler : les merveilles de l'automne m'ont fourni un grand bol de sérénité...

     

    parc-de-la-Gaudiniere 3818

     

    parc-de-la-Gaudiniere 3826

     

    Les charmes de ce parc à l'anglaise, c'est d'être ..."à l'anglaise" justement, de garder un aspect touffu et "sauvage", d'être "accidenté ", de permettre au ruisseau qui le dévale  de descendre en cascades roucoulantes vers le ruisseau du Cens... 

    L'automne y ajoute ses jeux de lumière.

     

    parc-de-la-Gaudiniere 3822

     

    parc-de-la-Gaudiniere 3830 

    Revoir  :Le parc de la Gaudinière au printemps: Nantes la Belle : parc de la Gaudinière

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Je passe devant chaque jour, j'admire, à travers la grille, les azalées et rhododendrons de printemps, les  chrysantèmes de Toussaint..mais ...je passe.

    J'y suis entrée et...c'est un enchantement !

     Le parc de la Gaudinière , à l'anglaise, nous offre un mélange savamment sauvage d'arbres, de pelouses fleuries, d'allées qui serpentent et se cachent , de petits ponts de bois ou de pierre qui enjambent le ruisseau.

     

    Nantes la Belle : parc de la Gaudinière

     

     

     

      Sur les pelouses, qui ne sont pas "interdites" comme dans certains parcs, les touffes de jonquilles se mêlent aux fleurs sauvages, le jaune lumineux des ficaires côtoie les étoiles violettes; plus loin, dans un joli contre-jour, le soleil éclaire un coin de crocus...

     

    Nantes la Belle : parc de la Gaudinière

    ........................

    Les "flancs "du parc descendent en pente douce vers le murmure toujours présent du ruisseau qui traverse le parc en bondissant de cascade en cascade pour aller rejoindre le Cens....Le rose précoce d'un azalée joue à cache-cache derrière un arbre.

     

    Nantes - la verte- peut être fière de ses nombreux parcs qui s'étirent souvent le long des cours d'eau en de longues coulées vertes qui emmènent le promeneur ou le randonneur du coeur de la ville au coeur de la campagne.

     

    Nantes la Belle : parc de la Gaudinière

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique