• Les pics se suivent mais ne se ressemblent pas : celui-ci, messire Pivert cette fois, fait des visites au jardin...

    S'il y a deux oiseaux qui aiment les coins de pelouse tondue, ce sont bien le merle et le pivert ! Le premier y déterre plus facilement les vers de terre, le second fait le marteau piqueur pour se régaler d'insectes et c'est le grand spécialiste des ...fourmis ! Sa langue de 10 cm de long va les chercher directement dans les fourmilières !

    Messire Pivert

     

    Messire Pivert

     

    J'ai titré cet article "Messire Pivert"...En effet, celui-ci est un beau mâle, à la moustache noire et rouge : celle de la femelle n'est que noire...

     

    Messire Pivert

     

    Très attentif à ce qui peut survenir, il se laisse observer mais est sur le qui-vive et peut s'envoler  à tout moment dans un grand éclat de rire "descendant" !

    Partager via Gmail Yahoo!

    20 commentaires
  • Le décor est planté...C'est là, en bordure d'une allée forestière...Un ami de  la LPO m'a signalé un nid de pic épeiche...

     

    Nid de pic-épeiche

     

    De ce tronc coupé qui me fait penser à une tête de bonhomme ( bouche ouverte , œil étonné et long nez filiforme), s’échappe un concert de  pépiements !

    Est-ce bien prudent de faire autant de bruit à deux mètres du sol et en bordure du chemin ?

    Je me cale le dos contre un arbre et j'attends, je dois être à cinq mètres...

    Le père arrive enfin, le bec plein, fait le tour du tronc et...

    Nid de pic-épeiche

    Nid de pic-épeiche

    Nid de pic-épeiche

    Nid de pic-épeiche

     

    Visiblement, ma présence est acceptée, je ne suis pas trop près...Petite  inspection rapide des alentours avant de sortir...

    Nid de pic-épeiche

     

    Nid de pic-épeiche

     

    J'attends. Des gens passent sur le chemin...Un papa et son petit garçon (bruyant) à trottinette, un collégien, l’œil rivé sur le portable ,et les écouteurs aux oreilles..., une vieille dame avec une canne, un jeune couple avec un landau...A 40 cm de la tête de l'homme, les petits pics s’époumonent... Rien, personne ne remarque rien ! Dans un sens, c'est rassurant, les petits ne risquent rien ! Mais pourtant, voir les gens tellement "débranchés" de la nature a quelque chose d'inquiétant.

     

    Le père revient  (tiens c'est encore encore le père), moins chargé...on dirait des petits vers cette fois...

    Nid de pic-épeiche

    Nid de pic-épeiche

     

    Cette fois, il emporte la poubelle, le sac de fientes!

    Nid de pic-épeiche

     

    Nid de pic-épeiche

     

    Je suis restée un long moment appuyée contre mon tronc d'arbre, à observer le va et vient du pic épeiche, toujours le  père !

    Nid de pic-épeiche

    Nid de pic-épeiche

     

    Nid de pic-épeiche

    Partager via Gmail Yahoo!

    26 commentaires
  • J'ai rarement l'occasion de le voir aussi près ! C'est un superbe oiseau au plumage noir et blanc, rehaussé -le chic suprême !_ d'une tache rouge sur le bas ventre...

    Une visite : le pic épeiche

    Le mâle a aussi une tache rouge assortie sur la nuque. Mais dans cette position, impossible de voir si mon visiteur est une visiteuse...

    Il a hésité mais a fini par se scotcher à la trémie de cacahuètes ! Les cacahuètes, il adore ! Il les extrait du grillage avec son bec puissant...

    Une visite : le pic épeiche

    Une visite : le pic épeiche

    C'est même trop facile pour lui ! vous voyez ce bec ultra puissant ? Un vrai couteau suisse, le nec plus ultra de l'équipement technologique !

    Il lui sert à tout : à percer des trous dans l'écorce des arbres pour faire son nid, à soulever les écorces pour y dénicher des larves, à tambouriner au printemps pour appeler sa belle, à faire de petits trous dans l'écorce pour faire couler la sève et la résine (il adore !), et bien sûr à percher la coquille des fruits secs, noix, noisettes...Sûr que pour lui, les cacahuètes décortiquées sont un jeu d'enfant !

     

    J'étais là, le nez collé à la vitre , l'admirant, quand soudain, tout près, un coup de feu a retenti...Envolé le pic (et tous les oiseaux du jardin..).Les chasseurs...Grrr !

    Heureusement, il est revenu ...

    Une visite : le pic épeiche

    Partager via Gmail Yahoo!

    25 commentaires
  • Messire Pivert dans le jardin

    Ils viennent surement souvent dans le jardin, les piverts, mais je ne suis pas souvent là pour les voir...Pourtant, cette grosse poule verte et rouge fait sensation lorsqu'elle s'y pose !

    Celui-ci, car c'est un Monsieur Pivert à la moustache rouge et noire, est resté une bonne vingtaine de minutes, me laissant tout le loisir de l'observer et de la photographier...

    Messire Pivert dans le jardin

    Occupé à farfouiller dans le sol à la recherche de fourmis, il ne se souciait guère de moi. Il est outillé, le pivert : un bec long et dur, une langue longue et visqueuse qu'il projette en avant pour attraper les fourmis (90 % de son alimentation).

    Messire Pivert dans le jardin

    Il a systématiquement prospecté la pelouse, tantôt enfonçant le bec lentement, tantôt frénétiquement à la vitesse d'un marteau piqueur.. .

    Messire Pivert dans le jardin

    ...s'interrompant parfois pour une petite gratouille...

    Messire Pivert dans le jardin

    Une bande d'étourneaux s'est abattue près de lui, sans le perturber le moins du monde ! C'est qu'ils ne sont pas de taille , les étourneaux, et de toute façon, ils ne fréquentent pas les fourmis !

    Messire Pivert dans le jardin

    Partager via Gmail Yahoo!

    31 commentaires
  • Visite de Monsieur Pivert

    Hier, c'était le jour des visites ! Outre les habitués, mésanges , rouge-gorge, accenteur, pinson...qui commencent à venir voir si, à tout hasard, le restaurant ne serait pas ouvert (non ! mais bientôt, bientôt !), un roitelet minuscule et pressé a fait ses petites emplettes  d'insectes dans le pin, puis, lui, messire Pivert, (oui, c'est un mâle , reconnaissable à sa belle moustache noire et rouge) s'est approché très près de la terrasse, a inspecté le vieux tronc du cerisier, a farfouillé dans l'herbe à la recherche de fourmis (la langue des piverts est une vraie cuillère à miel ; 10 cm enduits de salive gluante pour y coller les fourmis ! Ingénieux, non ?)...avant de s'envoler nonchalamment vers le jardin voisin...

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique