•    

    Deux semaines de froid ont transformé en blocs de glace les points d'eau du jardin.

    Gelée, la petite mare, gelées la bassine et la baignoire de zinc, gelé l'abreuvoir des oiseaux !

    Les oiseaux ! les pauvres ! Chaque jour, pendant cette période, j'ai bien sûr pris soin de dégeler l'eau de leur abreuvoir, au grand plaisir du rouge-gorge, des verdiers, troglodytes, accenteurs, chardonnerets, pinsons, tourterelles, charbonnières...

    Et des mésanges bleues direz-vous ? Et bien non ! les mésanges bleues dont je soupçonne depuis toujours le fort penchant à se monter le plus "chipies" possible, ont décidé qu'elles devaient impérativement s'abreuver ailleurs...Et de prospecter la bassine du nénuphar, la baignoire de la vanille...et de me regarder d'un air impertinent : "Capucyyyyyyne ! l'eau est gelée !"

    L'impertinence des mésanges bleues !

    L'impertinence des mésanges bleues !

    L'impertinence des mésanges bleues !

     

    De vraies "casse-pieds" !

     

    L'impertinence des mésanges bleues !

    L'impertinence des mésanges bleues !

     

    Ah, quand même, une petite visite (dédaigneuse) à l'abreuvoir !

     

    L'impertinence des mésanges bleues !

     

    L'une d'elle a même tenté quelques glissages sur la mare !

    L'impertinence des mésanges bleues !

    Partager via Gmail

    28 commentaires
  • Concours de boules...

    La petite boule qui veut se faire aussi grosse que la grosse...

    Partager via Gmail

    23 commentaires
  • Une boule de Noël

    Partager via Gmail

    25 commentaires
  • C'est la saison des cônes dans le pin aux oiseaux...C'est la saison des gourmandes mésanges huppées qui viennent s'en régaler...

    Mais les cônes, ça donne soif, et ça tombe bien, l'abreuvoir est juste en dessous ! Le temps de se désaltérer et hop ! On remonte !

    Décollage à la verticale...

    Le décollage de la mésange huppée

    Partager via Gmail

    26 commentaires
  • Les voilà ! Dix jours après leur sortie du nichoir, les petites charbonnières s'annoncent par un joli raffut de piaillements...

    Dans la haie, le chêne, le bouleau...elles donnent de la voix les petites pour se faire (encore !) nourrir !

    Au moins, les parents n'ont plus à se raboter les plumes  au passage trop étroit !

     

    Charbonnières...après la sortie !

    Charbonnières...après la sortie !

    Charbonnières...après la sortie !

    Partager via Gmail

    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique