• En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

    Maman regarde si la voie est libre, avant de s'élancer, pour la millième fois de la journée, à la  recherche de la petite chenille...

    Si j'en crois les pépiements incessants, l'appétit de la nichée devient féroce et tout le monde, petits et parents, attend le "déconfinement " avec impatience !

    Les parents volent d'une traite jusqu'au chêne,  et reviennent presque aussitôt : le "marché" est tout proche...

    En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

    En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

     

    En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

    En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

       

    Et presque à chaque passage, évacuation du "sac poubelle" !

    En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

    En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

    En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

    Ce qui m'incite à penser que les petits sont déjà bien grands et que la liberté est pour bientôt !

    En mode confinement -16 : l'impatience des mésanges bleues !

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  • Le bal des mésanges

     

    Depuis le 1er décembre que le restaurant des ailes est ouvert, on ne peut pas dire que les oiseaux souffrent du froid !

    Il n'y eut qu'une demi-semaine avec une petite gelée (petite) et puis...pluie, vent, tempête, vent, pluie, tempête...tout cela par vagues qui ne laissent que très peu de place à la lumière. Les mangeoires sont restées en place et je me dis qu'avec ces jours si courts et si agités, les oiseaux doivent quand même avoir un peu de mal à trouver leur nourriture et puis, quand on a commencé à nourrir, mieux vaut continuer tout l'hiver...

     

    Le vent balance les mangeoires, balance les oiseaux...Cela ne gène pas beaucoup les plus acrobates, les mésange bleues, malgré leur poids plume (très plume !).  Elles n'ont peur de rien, virevoltent à la mangeoire garnie de tournesol,  "piquent" une graine au  nez et à la barbe de ces balourds de verdiers scotchés comme des ventouses, puis s'en vont s’agripper à la trémie de cacahuètes...

    Le bal des mésanges

    Le bal des mésanges

    Elles défendent leur place bec et ongles !

    Ah ! ce ne sont pas elles qui mourront de faim les premières !

    De vraies petites teignes !

    On tolère les petites sœurs, mais tout de même, à condition qu'elles ne vous prennent pas votre cacahuète !

    Le bal des mésanges

     

    Le bal des mésanges

    Un battement d'ailes bleues...On serait tenté de dire -le jeu de mot est facile-"un ange passe"...

    Mais ce serait mal connaître ces petits boules de plumes azurées !

     

    De l’eau, il y en a partout, mais les oiseaux ont tout de même leur abreuvoir, facile d'accès, où "l’on " a pied...Et bien non, c'est tellement mieux d'aller boire dans la grande bassine...Ah ! Les sensations fortes !

    Le bal des mésanges

    "Nous sommes les sœurs jumelles"...

    Le bal des mésanges

    Le bal des mésanges

    le saut de ...l'ange !

     

     Bien gros, ce morceau de cacahuète !!!! je ne me fais pas de souci pour elle : elle va le tenir entre ses pattes et le fractionner proprement !. mais c'est tout de même une raison , à la saison des nids , de ne pas donner graines ou cacahuètes aux oisillons : ce n'est pas bon pour eux, et en plus, ils risquent de s’étouffer...

    Le bal des mésanges

     

    L'autre mangeoire "nature", c'est la bûche trouée qui contient, dans ses trous, mon mélange saindoux, graines, farine de maïs et quelques douceurs : poudre de cacahuètes, morceaux de fruits secs (ici, des dattes)...

    Le bal des mésanges

     Il n'y en a qu'un qui réussit à faire lâcher leur trémie aux mésanges bleues :  c'est le pic épeiche, d'un gabarit nettement plus impressionnant quand même ! Il vient tous les jours, mais entre son tempérament très prudent et le manque de lumière, je n'ai pas réussi cette année à faire son portrait...pas encore ! mais à part le pic et de temps en temps une charbonnière toléré, à la trémie, c'est surtout le "bal des mésanges bleues" ! De quoi faire plaisir à Robert qui m'a confectionné cette mangeoire l'hiver dernier !

    Le bal des mésanges

    Partager via Gmail Yahoo!

    30 commentaires
  •   

    Je vous le disais : oubliés les  travaux d’aménagement, les brindilles trop longues ou trop dures (apportées par Monsieur ?),   les chapardages des voisins (?) !

    http://capucyne.eklablog.com/le-mystere-du-nid-de-mesanges-bleues-a160573422

    Les petites bleues sont bien installées, la couette est bien chaude et les petits sont nés... 

    ...des nichoirs,suite...

      Comme de l'autre côté de la maison, celui des charbonnières,  le  va et vient des parents  "petites bleues" est  incessant...     

    ...des nichoirs,suite...

        

    ...des nichoirs,suite...

    ...des nichoirs,suite...

     Voltes,virevoltes, loopings...

    ...des nichoirs,suite...

    ...des nichoirs,suite...

    ...des nichoirs,suite...

     

    Deux  d'un coup ! Ce n'est pas trop  !!!

    ...des nichoirs,suite...

     


                                                                                                                                                                             

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  • Depuis l'épisode du remue-ménage des mésanges bleues, le mystère du nid de mésanges bleues,  vous pensez bien que j'ai surveillé mes "déménageuses "!      

    J'ai vite été rassurée : elles n'ont pas déménagé !  L'activité s'est un jour considérablement ralentie, mais de temps en temps, je voyais une discrète  entrée...elles étaient bien là ! Quant à connaître la raison de ce déménagement de literie...mystère...   

    Je suis allée vers le nichoir...pas un bruit...Silence, on couve !

     

    Du côté de l’autre nichoir, par contre, depuis quelques jours, pépiements, va-et-vient du couple de charbonnières...les petits sont nés !

    Aujourd'hui, de la fenêtre de ma chambre, j'ai aperçu les parents, le bec plein, faisant des allers-retours fréquents...

    ...des nichoirs...

     

    Malgré le temps gris, photos, pas belles, mais photos quand même, des petites charbonnières le bec plein de chenilles vertes !

                 

    ...des nichoirs...

                                                                                   

    Un coup d’œil à gauche, un coup d’œil à droite...on y va !

    ...des nichoirs...

     Et ce soir, entrées et sorties chez les mésanges bleues ! On dirait bien que les petits viennent de naître ! A suivre donc !

    Partager via Gmail Yahoo!

    20 commentaires
  • Ça y est ! Le nichoir de feu le cerisier est occupé, par des mésanges bleues, comme il se doit (puisque le diamètre des trous d'envol est de 28 mm).

    Madame, (ou Monsieur ?), à la fenêtre prend l'air ou surveille les alentours, entre deux séances d'aménagement...

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Le mystère du nid de mésanges bleues

     

    Aucun mystère là-dedans, direz-vous . Mais regardez bien...

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Tiens, me suis-je dit : l'espace est un peu juste (quoique, quand on regarde le nichoir et la taille des mésanges...!) et Madame a besoin de prendre ses aises, de sortir un coin du matelas pour bien agencer l'intérieur...Mais, non, hop, dehors, le brin de paille ! Monsieur s'est-il trompé de dimensions ? Trop pressé et un peu je-m'en-fichiste, a-t-il pris n'importe quelle brindille, histoire de  faire croire qu'il aide efficacement ?

    Le mystère du nid de mésanges bleues

     Mais pourtant, le brin de paille, elle ne le laisse pas tomber comme pour s'en débarrasser... Alors, c'est là qu'un horrible soupçon m'est venu !

    Parce que, le petit manège s'est reproduit, deux, trois, quatre fois...Entre temps, rentrée, sortie, sans brindilles...

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Et si, mais quel horrible soupçon ! , si un couple de mésanges était en train de chiper les morceaux de matelas des voisins , et de détricoter ce que les vrais locataires étaient en train de tricoter ??????

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Comment reconnaître une mésange d'une autre ? En tout cas, les va-et-vient sont incessants...tantôt avec des brindilles 'mais dans le mauvais sens !) tantôt sans !

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Le mystère du nid de mésanges bleues

    Ce sont les grands travaux, mais le mystère reste entier !

    Partager via Gmail Yahoo!

    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique