•  

    Qui suis-je ?

    j'ai beaucoup aimé les petits noms que vous avez donnés à mon oiseau mystère 

    Le petit Noureïev, Igor , l'oiseau de feu prêt à l'envol est bien une mésange à longue queue !

    Ah, bravo à mes lecteurs de la LPO, Pierre, Nicolas et Lydie qui l'ont identifiée !

     Elle est reconnaissable à sa tête , à ses couleurs un peu chamoisées et...à sa longue queue ! En fait, elles n'appartient pas à la famille des mésanges (les paridés), mais à celle des Aegithalidae. elle fait  de fréquentes visites (et pas seulement l'hiver), mais toujours en petites bandes familiales, gazouillantes qui ne passent pas inaperçues. Celle-ci est une jeune  , venue en famille . C'est un des oiseaux les plus gracieux du jardin !

    mesanges-a-longue-queue 1635

    Visite des mésanges à longue-queue

    Partager via Gmail

    15 commentaires
  • Le temps était gris, la lumière était blanche,il tombait une pluie" brumisante"..

    Ce petit oiseau s'est posé, peut-être pour profiter de la brumisation...mais...  la lumière blanche et la pluie ne sont pas les conditions idéales pour une photo ...Mais telle qu'elle est, avec sa lumière moche, la petite gesticulation annonçant le départ du petiot, cette impression de  danse aérienne, son côté surexposé et surréaliste,  cette photo me plaît !

    Qui suis-je ?

    Mais...quel est cet oiseau ? Vous l'avez reconnu, bien sûr..!!!

    Partager via Gmail

    19 commentaires
  • Nourrissage : mésanges bleues

    Autour du nichoir des mésanges bleues, le va-et-vient a commencé un peu plus tard, mais c'est maintenant l'effervescence.

     

    Nourrissage : mésanges bleues

    Nourrissage : mésanges bleues

    Service de ravitaillement...

    Nourrissage : mésanges bleues

    Nourrissage : mésanges bleues

     

    On change la couche et on vide la poubelle...

    Nourrissage : mésanges bleues

     

    "Une petite douche vite fait et j'y retourne !: Même pas le temps de se  laver !!!"

    Nourrissage : mésanges bleues

    Nourrissage : mésanges bleues

    Partager via Gmail

    19 commentaires
  • Après le transport de matériaux trop grands pour elle, la mésange du nichoir de feu le cerisier a décidé de s'attaquer à la couette...C'est qu'il ne fait pas très chaud !   " En avril, ne te découvre pas d'un fil", et les saints de glace, c'est en mai...

    La mésange bleue tricoteuse

    La mésange bleue tricoteuse

     Elle s'agite, la petite bleue, un mélange de machine à tricoter et de marteau piqueur !

    Elle se penche tellement que  je me demande si elle va tomber à la renverse !

    La mésange bleue tricoteuse

    Mais non !

    La mésange bleue tricoteuse

    Elle a enfilé les pattes dans la laine comme pour dévider un écheveau !

    La mésange bleue tricoteuse

    Un rétablissement, et hop ! Attaquons l'ouvrage par le dessus !

    La mésange bleue tricoteuse

     

    Cette année, j'ai mis de la laine rose, je trouve que ça va bien avec sa couleur bleue !

    Mais tout fait l'affaire : les crins de chevaux (si vous habitez en ville, c'est peut-être plus dur !), laine de moutons accrochée aux barbelés, poils de chien ou de chat (c'est le moment de les brosser )...Une année, j'ai vu une mésange charbonnière arracher les poils du tapis que j'avais mis dans la "niche" de ma petite chatte...alors que la minette était là, en train de dormir !

    La mésange bleue tricoteuse

     

    Partager via Gmail

    21 commentaires
  • Les mésanges bleues bâtisseuses

    Alors que les tarins des aulnes ne se décident pas à quitter le jardin (il doit faire encore trop froid dans leur contrée nordique ou montagnarde), les mésanges s'affairent déjà à préparer le nid. Il ne fait pas chaud, il y a du vent et je les observe derrière la vitre, assez loin du tronc de feu le cerisier sur lequel est installé le nichoir pour les petites bleues...Je suis assez loin, mais tant pis !

     

    Le mâle, je suppose que c'est le mâle, semble faire le guet...Il se tourne d'un côté, de l'autre, tout ébouriffé par les rafales de vent.

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Il va jeter

    un coup d’œil

    dans le nichoir...

    elle n'est pas là ?

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Non, elle n'est pas là...Il reprend sa faction...

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Elle est revenue !

    Avec des matériaux !

    Heu, avec un tout petit

    matériau plutôt !

    Et pendant que Monsieur s'éclipse, prise de frénésie, elle se met à confectionner le nid ! Ce petit brin là, c'était pour rire...Mais les suivants ! Ah, les suivants ! Ça ne rentre pas, elle sort la paille, puis la tête, puis tout le corps ! Pas facile de bâtir dans un si petit espace (pourtant, il est grand, le nichoir)...Elle en est au stade "brindilles" (pas encore mousse et laine (que je fournis !). Elle choisit des plantes comme la menthe, la lavande (que le jardin fournit aussi et je laisse à terre les tiges et feuilles séchées) pour leurs propriétés antiseptiques : dame, il ne faut pas que les petits attrapent des poux !

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Pour voir en plus grand, cliquez sur les photos)

     

     Cette fois, c'est la folie des grandeurs ! Bien sûr, il faut rentabiliser les voyages, mais...

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

     

    Tenues comme ça, les brindilles ne rentrent pas ! Il faut ressortir et...réfléchir en regardant le trou !

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Les mésanges bleues bâtisseuses

    Mais ,chut ! Elle va y arriver !

    Partager via Gmail

    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique