• Ici, cette année, l'automne prend son temps...Pas de pluies violentes pour transformer les couleurs naissantes en bouillie brune, pas trop de vents décorneurs de vaches, pour rendre chauves les toisons dorées avant l'heure...Bref, l'automne est un bel automne tout en teintes dorées et flamboyantes.

    L'automne des acers

     Les deux acers, tout près de la mare, n'ont jamais été aussi beaux

    L'automne des acers

     

    Ils prennent le temps de distiller toute les nuances de leur transformation.

    L'automne des acers

     

    L'automne des acers

    En arrière-plan, l' hydrangéa "Passion",

    bleu en été,

    a pris cet automne

    une teinte pourprée tout à fait inattendue

    L'an dernier, le tout jeune hydrangéa "Shojo", n'avait pas changé de couleur,

    mais c'est cette année qu'il prend la teinte qui m'avait séduite sur le catalogue !

    L'automne des acers 

    De la fenêtre, j'ai souvent l’œil attiré par mon petit coin de mare !

    L'automne des acers

     

    L'automne des acers

    Partager via Gmail

    33 commentaires
  • Ça y est ! L'opération "charme automnal" a commencé au jardin... c'est la plus flamboyante des saisons, celle des ors - tous les ors- et des cuivres- tous les cuivres..

    Jardin automnal

     

    ...celle de la pluie de pépites généreusement offertes par le bouleau qui précède celle des ors plus ternes et plus tardifs des chênes ...

    Jardin automnal

     

    Il paraît grand, le jardin ? C'est l'illusion créée par l'objectif, c'est toujours comme ça, il exagère ,c'est peut-t être un objectif marseillais...mais là-bas, vous voyez cette tache de cuivre rouge ? Et bien , ce cuivre appartient à mes voisins...au-delà du piquet couvert de lierre, ce n'est plus mon jardin, mais les deux espaces se fondent assez bien l'un dans l'autre.

    Jardin automnal

     

    Le "fondu enchaîné", ce n'est pas ce qui caractérise l'autre flanc du jardin...Les voisins se suivent et ne se ressemblent pas . L'autre côté, c'est le mur, le mur du net...Mon nouveau voisin aime le net...

    Jardin automnal

     

    Le choysia, tout content de sa nouvelle coupe de cheveux, dans un excès d'enthousiasme a décidé d'apporter sa contribution aux ors du jardin...Lui, il a choisi.l'or...blanc !

    Jardin automnal

     

    Les cyclamen et le vieux tronc se prennent les pieds dans ce tapis de piécettes...

    Jardin automnal

    Jardin automnal

     

    Ah, les cyclamen ! Comme chaque automne; ils illuminent tout le fond du jardin et les petits coins cachés sous les arbres...

    Jardin automnal

    Jardin automnal

     

    J'ai gardé le meilleur pour la fin : au fond du jardin, derrière la haie et les cyclamen roses, c'est l'or brun, la robe de bure des génisses qui viennent à chaque automne et jusqu'aux gelées, animer le pré de de leur curiosité (qu'est-ce que tu fais ? tu ratisses ?") et de leurs cavalcades. Dame, il est grand le pré et une vache, ça a beau être placide, il faut bien que" génisse se passe" !

    Jardin automnal

    Partager via Gmail

    31 commentaires
  • Après avoir passé l'été en service minimum,

    recroquevillé comme une momie égyptienne desséchée,

    le jardin tend ses antennes vers le ciel !

    De la pluie !

    De la pluie tout le week-end !

    Il n'en revient pas ! La floraison repart...

    sur les chapeaux de roue - si j'ose dire... !

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

     

     Les dahlias qui, jusqu'ici, boudaient complètement, étendent leurs orteils pétales en éventail vers le soleil retrouvé après la pluie.

     

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

     

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

    Les grands asters roses qui avaient, pleins de bonne volonté, caché leurs gambettes grillées sous leurs corolles fleuries soupirent d'aise...

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

     

    Les autres, les violets, les rouges, si beaux d'habitude ont pas mal boudé...Pas aussi grands que les autres années, ils se décident quand même à fleurir...

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

     J'aime particulièrement les asters en forme de plumetis légers, mais le moindre vent, la moindre brise les affole et ils s'en vont de tous les côtés...c'est leur limite !

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

     

    Ici et là, le jardin qui n'y croyait plus refait quelques fleurs, les cosmos essaient de rattraper le temps perdu, les autres s'offrent une petite fantaisie d'arrière-saison...

    Le jardin renaît !

     

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

     

    Le jardin renaît !

    Le jardin renaît !

    Et...et..

    .et...comme chez moi je ne plante jamais de salades mais que "feuilles de  chêne" et roquette se sèment toutes seules, cette dernière a bien profité de la pluie pour me faire d'alléchantes promesses de verdure !

    Le jardin renaît !

    Partager via Gmail

    30 commentaires
  • Normalement, septembre est la belle saison des grosses fleurs généreuses des dahlias associées aux bouquets des asters...

    Cette année, juillet et août sans une goutte d'eau ont découragé les uns et les autres. Les malheureux dahlias voyaient faner leurs fleurs minuscules et rabougries  à peine écloses, et seule une touffe d'asters daigne fleurir pour l'instant, quelque peu ragaillardie par les deux petites averses d'il y a une semaine...

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

     ...à la grande joie du Paon du jour !

    Les rescapés de l'été

     

    Cette petite averse a tout de même permis à quelques fleurs de dahlias, dignes de ce nom, de s'épanouir... mais comme aucune autre goutte n'est en vue, je me demande ce que les pauvres vont devenir !

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

     

    Les seuls à avoir vraiment tiré leur épingle du jeu cet été sont les sedums, indifférents à la chaleur, à la sécheresse, au soleil...

    Les rescapés de l'été

    Les rescapés de l'été

     

    Les rescapés de l'été

    Le soleil moins ardent et les quelques gouttes d'eau ont suffi à tirer les soleils  de l’automne de leur léthargie !

    Les rescapés de l'été

     

    Je le soupçonne d'être un petit malin : alors que les petits géraniums vivaces ont peiné tout l'été sous la chaleur et la soif, le géranium à senteur de rose a fait de généreuses feuilles et c'est maintenant qu'il daigne fleurir !

    Les rescapés de l'été

     

    Les rescapés de l'été

    Tant bien que mal, le jardin refleurit ici et là, mais la merveille (discrète) de l'automne, c'est lui, le Tricyrtis formosana "Pink Freckles".

    Planté à l'ombre, il est seulement effleuré par les rayons du soleil tôt le matin.  Très peu arrosé cet été, il ne semble pas avoir souffert et fleurit en ce moment généreusement. décidément, j'aime de plus en plus ce petit arbuste aux délicates fleurs qui ressemblent à de minuscules orchidées !

    Les rescapés de l'été

     

     

    Les rescapés de l'été

     Vous pouvez agrandir les petites photos en cliquant dessus...

    Partager via Gmail

    27 commentaires
  • vendredi 19...Il pleut ! !!!

    En fait, j’écris ça comme une incantation ! il n'a pas plu depuis plus de sept semaines et le jardin  se recroqueville sous le soleil, pleure le manque d'eau ; même s'il essaie de faire bonne figure, il souffre et se transforme peu à peu en paillasson...

    Le jardin paillasson !

    Or, on annonce 0, 7mm d 'eau aujourd’hui.... Grrr ! c'est tout ? Oui, c'est tout...

    Le jardin semble y croire : je vois les plantes se redresser sous cette petite fraicheur, les feuilles tendre leurs nervures comme on écarte les orteils sous la caresse du soleil...Elles, c'est aux caresses de la pluie (tiens, c'est déjà fini  ?) qu'elles essaient d'écarter leurs nervures...

    Certaines résistent mieux que d'autres, bien sûr !  Les arbustes non fleuris  s’accommodent tant bien que mal de la sécheresse (mais le végélia framboise capitule : ses feuilles sont presque toutes roussies !)

    Les lavandes  sont dans leur élément

    Le jardin paillasson !

    Lavande papillon

     

    Les Gauras, résistent aussi, tant bien que mal, comme les sauges, les chardons bleus et les asters (pas encore fleuris ) mais on sent bien qu'un peu d'eau leur plairait bien quand même : elles commencent à faire des économies de fleurs !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

     

    L'onagre résiste vaillamment, mais les véroniques et montbretias ont abrégé leur floraison ; les feuilles des montbretias ont capitulé avant les fleurs !

     

     

     

     

     

     

     

    Montbretia

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Onagre

     

    Le jardin paillasson !

    Véronique

    Ne vous y trompez-pas, les leurs des Véroniques et des Montbretias sont roussies  : les photos datent du début août !

    Les fleurs de l'été que sont les Phlox, Hélénies, Gaillardes et Rudbekias résistent au manque d'eau mais leur touffe reste bien modeste ! Il faudrait les arroser, et je ne leur donne qu'une ration de survie ! Je guette et j'arrose ce qui souffre, mais je ne peux tout arroser ni beaucoup !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

     

     Et les roses  ? J'ai honte des rosiers

    que je n'arrose pas sauf en catastrophe

    et qui vaillamment remontent  !

     

    Le jardin paillasson !

     

    Et les dahlias !? Eux, même s'ils résistent, ils ont besoin d'eau. Je les arrose mais ils n'ont pas assez pour faire leurs belles grosses fleurs habituelles !

    Le jardin paillasson !

    Au début août, ce n'était pas encore catastrophique,

     ...mais leurs fleurs rapetissent et se raréfient ! Moi qui compte sur eux pour fleurir le jardin jusqu'aux gelées !!!

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

     Alors, voilà ! Il y a tout de même des fleurs en ce mois d'août si sec, mais ....j'aimerais faire une danse de la pluie !

     

    La menthe fleurie attire les insectes,
       

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Les tagettes , dont les graines viennent du jardin d'Ingrid surveillent l'unique pied de tomates rescapé du mildiou de juin...
    Les oiseaux, pour me remercier de les nourrir l'hiver , m'ont fait cadeau de trois tournesols !!!

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    "Princess Diana" est vraiment une excellente clématite qui résiste à la sécheresse et  qui fleurit sans discontinuer !

     

     Et puis il y a encore des petites choses dans les coins... le jardin a soif mais résiste !

    Le jardin paillasson !

    Le jardin paillasson !

    Partager via Gmail

    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique