• C'est le mois du feu au jardin, le mois, (presque) sans paroles, des coquelicots, pavots et...des autres...

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

     Ce sont les deux vedettes du moment, rouges, orangés...

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Comme ils sont complètement libres au jardin, ils se mêlent aux autres fleurs du moment...aux violettes campanules agglomérées, aux pâquerettes et myosotis qui colonisent l'herbe que je ne qualifie plus de pelouse !...

     

    Coquelicots, pavots et Cie

    ...aux marguerites, qui sont chez elles et qui, l'espace d'un mois sont elles aussi les reines du jardin.

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Les roses, les oxalis, les nigelles s'en mêlent...

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Et cette année, les pavots de Californie jouent la fantaisie ! Depuis le temps que je voulais quelques pavots beiges, ils sont venus cette année, et...cerise sur le gâteau, une espèce jamais vue s'est invitée, toute de grâce et de douceur : elle allie le beige tendre et un rose crémeux à l'avers...Somptueux !

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Tout se mêle (et s'emmêle !)...Le bonheur au jardin !

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Coquelicots, pavots et Cie

     

    Coquelicots, pavots et Cie

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires
  • Un petit tour de jardin

    Je vous invite à une petite flânerie au jardin...

    Attention où vous mettez les pieds !

    Baissez le nez...voilà !

    Ne les écrasez pas trop, elles sont petites mais à elles seules, elles sont l’emblème du printemps et je tonds soigneusement autour de leurs petites têtes !

     

     Au jardin de devant, pour tenir compagnie au tout nouveau petit pêcher de vigne, une touffe de tulipes...

     

    Un petit tour de jardin

     

    L'ostéospermum n'en fait qu'à sa tête : j'ai beau le tailler, il veut absolument rentrer à la maison...mais qui peut lui en vouloir ?

    Un petit tour de jardin

    Un petit tour de jardin

     

    Dans l'allée, sur le côté, en attendant la floraison des hortensias, la monnaie du pape nous fait une haie d'honneur...

    Un petit tour de jardin

     

    Des touffes rose-mauve qui s'ébattent un peu partout , derrière la terrasse...

    Un petit tour de jardin

    et jouent avec les tulipes.

    Un petit tour de jardin

     

    et le rose plus "bonbon" de l'azalée.

    Un petit tour de jardin

     

    Au fond, près de la haie, la monnaie du pape, comme un leitmotiv joue avec les délicieuses stellaires

    Un petit tour de jardin

    Un petit tour de jardin

    Un petit tour de jardin

     

    et ose le contraste acidulé avec l'euphorbe !

    Un petit tour de jardin

     

    Tout se mêle en un joyeux mélange dans la composition duquel je n'ai pris aucune part ! Ce sont les surprises du jardin !

    Un petit tour de jardin

    Un petit tour de jardin

     

    Un petit tour de jardin

    Partager via Gmail Yahoo!

    14 commentaires
  • Le jardin commence à être beau. Oh, pas de façon spectaculaire, non ! Pas de foisonnement de verdure et de couleurs. elles attendront la fin du mois de mars, ou avril, pas d’exubérance, mais des frémissements de pousses, de vert, de petites têtes qui pointent ici et là...

     

    Et , à travers ce frémissement...

     

    Frémissements printanniers

    ...les primevères se frayent un chemin. Peu à peu d'ailleurs, d'année en année, mine de rien, discrètement tout le long de l'année, elles se préparent au printemps ! Ce sont mes préférées ! Je les préfère, et de loin, à leurs fantaisistes cousines de jardinerie !

     

    Frémissements printanniers

     

    Lorsque j'étais arrivée dans cette maison, se trouvaient justement dans le jardin quelques pieds de ces primevères de jardinerie, rose framboise , et dont la tige portrait plusieurs fleurs. Peu à peu, elles ont disparu car ...elles se sont mariées à mes sauvages , qui leur ont rendu une tige "normale" et ont changé leur couleur foncée de framboise bien mûre en un rose plus "fraise", plus clair...

    Frémissements printanniers

     

    Paresseusement, dans le coin où j'ai "lâché", d'année en année, les bulbes que l'on m'offrait, les jacinthes font leur nid...

    Frémissements printanniers

     

     Encore plus discrètes, les violettes pointent le bout de leur nez depuis un mois déjà...

    Frémissements printanniers

    Frémissements printanniers

     

     Discrétion et couleur qu'elles partagent avec les muscaris...

    Frémissements printanniers

     

     

    Mais, foin de la discrétion !

    Les jonquilles et narcisses  prennent possession du jardin,

    façon "gros sabots",

    dans le flamboiement de leur jaune...

    de leurs jaunes plutôt...

    Frémissements printanniers

     

    Les petites

    Frémissements printanniers

     

    et les incontournables grosses jonquilles lampions du jardin !

    Frémissements printanniers

    Frémissements printanniers

    Frémissements printanniers

     

    Les narcisses, plus "chochottes", se piquent de fantaisie dans les couleurs et les formes (cliquez sur les photos pour les voir en grand)

    Frémissements printanniers

    Frémissements printanniers

    Frémissements printanniers

    Frémissements printanniers

     

    Et là, dans un endroit improbable, la lumière du souci ! Les soucis, c'est comme ça, on ne les choisit pas, ils sortent quand ils veulent, où ils veulent....!

    Frémissements printanniers

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    16 commentaires
  • Les reines de septembre au jardin

    Allons donc ! Des coquelicots  en septembre ? Oui ! la pluie revenue a un peu tourné certaines têtes, qui ont profité de ces libations inattendues après le beau temps, pour faire quelques petites folies ! Coquelicots, pavots de Californie, camomille, ostéospernum ...et je ne parle pas des roses qui , bien que chichement pour certaines, se refont une petite beauté ! 

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

     

     

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

     

     Non, les reines de septembre, ce ne sont pas non plus les sauges qui pour certaines se refont une beauté sous les ondées, comme la sauge bicolore rouge et blanche, ou qui jouent les prolongations comme la rose et blanche et la sauge bleue...ou qui fleurissent carrément en automne, comme la grande sauge Amistad.

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

     

    Non, les reines de septembre, ce sont d'abord les délicieuses balsamines de Darfour que d'aucuns trouvent envahissantes (mais elles s'arrachent facilement !) et que moi je trouve...oui, c'est ça, délicieuses, légères, gracieuses...Elles font le spectacle au jardin, avec les asters et les dahlias. Elles n'aiment pas trop le soleil et la sécheresse, alors elles s'installent (elles font ça très bien toutes seules !) dans les endroits ombragés .

    Les reines de septembre au jardin

    Les reines de septembre au jardin

     

    les Asters...

    Les reines de septembre au jardin

     

    Et avant de vous montrer les dahlias, (dans un prochain article), je suis assez contente de voir fleurir mes sedums, qui, avec le changement de climat, deviennent une valeur sure  au jardin, sans besoin d'arrosage !

    Les reines de septembre au jardin

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  • Sec ? Oh, il n'y a pas que le petit massif qui ait souffert du soleil d'août !

    Mais celui-ci est sec de nature : terre sèche, proximité du grand chêne et de ses racines pompeuses d'eau, soleil...

    Il y a deux ans, j'ai cherché des plantes qui acceptent cette situation ;Petites nouvelles au jardin

    L'Agapanthe "blue navy" cette année a fait trois fleurs, la jolie sauge bicolore se porte bien et l'aïl perpétuel, le Tulbaghia , que je considère encore plus comme une fleur que comme de l'aïl (mais je vais le tester !) est en train de défleurir...

     

    Petit massif sec...

     

    Petit massif sec...

     

    Les colchiques du jardin de ma mère sont déjà fanées aussi...

    Petit massif sec...

     

     Mais , mais, déçue l'an dernier de ne pas voir fleurir ma sauge dite "du désert", le Leucophyllum, j'ai eu la joie cette semaine de découvrir ses magnifiques fleurs roses !

    Petit massif sec...

    Petit massif sec...

    Partager via Gmail Yahoo!

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique