• On ne peut pas dire que le soleil ait joué les discrets en allant se coucher hier soir !

     

    28 11 2013 coucher de soleil

     

    28 11 2013 coucher de soleil (5)

     

    Aucune exagération des teintes...un ciel...andaloux !

     

    28 11 2013 coucher de soleil (1)

     

    28 11 2013 coucher de soleil (6)

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • vendredi 25 octobre...

     

    Ciels 8856

     

    Ciel embrasé

    Ciel en brasier

    Braise de soleil

    Nuages braisés

     

    Ciels 8862

     

    Ciels 8868

     

    Ciels 8870

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Ciels 8739

    Ciel d'octobre vu du jardin....Quand le soleil se couche dans ses draps de feu...

     

    Ciels 8741

     

    Pour les curieux d'explication de la couleur des couchers de soleil !  (.... )

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Hier soir,au fond  du jardin, le ciel s'est soudain embrasé d'un rouge intense et inquiétant, inaugurant avec violence les beautés des ciels d'avril.

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


  • L'orsque j'habitais ailleurs, je ressentais confusément une nostalgie,  un manque dans l'air autour de moi...J'ai fini par percevoir que c'était le ciel, le ciel atlantique qui me manquait !
    Oh, bien sûr, les ciels bleus, le moutonnement blanc ou gris des nuages, les levers et les couchers de soleil existent partout.
    Mais j'ai ressenti ce qui fait que le ciel d'ici est unique ; l'ouverture vers la mer, même si elle n'est pas tout près, crée une luminosité , une vibration différente, inégalée.
    Il est des merveilles que je ne connais pas : je serais sûrement en extase devant une aurore boréale , dont les seules photos déjà me coupent le souffle ! Mais je ne parle que  du ciel proche, européen , celui que je connais !
    Le ciel atlantique - et l'Ecosse m'avait laissée muette d'émotion et de saisissement - , semble toujours vivre, vibrer, changer...Un monde s'ouvre, laissant la place, dans l'instant, à un autre monde, magique et toujours renouvelé .
    C'est peut-être çà : le ciel est en mouvement, plus qu'ailleurs, comme s'il avait une vie propre, un pouls intense et exigeant, un frémissement dont on perçoit les ondes, plus qu'ailleurs...
    Au -dessus de la Loire, jeudi dernier, les nuages semblaient un peu menaçants, entourant le fleuve d'une terne lumière vespérale, grisant les couleurs de l'eau et des berges...
    Et puis, en un instant, il y eut ce flamboiement jaillissant, indescriptible, cette lumière soudaine et somptueuse, ce déploiement de couleurs, exubérant et fugace..
    Je me suis arrêtée, interdite, pour respirer cet instant , m'imprégner de cette lumière et de cette force...
    Quelques minutes plus tard, le ciel a rosi, s'est estompé en tonalités sages...La magie était passée, mais laissait traîner derrière elle comme l'effleurement d'une aile caressante...

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique