• Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

    Les sauvages aiment bien le jaune. A côté de la poétique Lapsana (article précédent), certaines sont nettement plus prosaïques, comme l'épervière ...que j'essaie d'arracher au maximum,  car elle étouffe tout autour d'elle(!), ou le Salsifis des prés (photo)...Oui, bon, cela fait des taches jaunes dans l'herbe...

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

    Pas vraiment poétique, mais flamboyant, le séneçon Jacobée. Je sais, il est toxique pour le bétail, mais...un éleveur m'a dit "les animaux ne le mangent pas, ils ne sont pas fous !". Le danger, c'est lorsqu'il est fauché et mélangé aux autres herbes pour faire du foin...

    Chez moi, pas de vaches, pas de foin, le beau Séneçon Jacobée a droit de cité:

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

    Oui, il est beau, la preuve ? Le petit garçon de mon voisin l'a cueilli une fois sur mon trottoir pour offrir à sa maman !

    Celle-ci, par contre, je n'ai pas réussi à mettre un nom sur ses belles fleurs jaunes...

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

    ... sans oublier bien sûr l'incontournable pissenlit qui s'admire et se mange à toutes les sauces !

     

    Le bel Arum des "Et pourquoi m'arrachez-vous ?" précédents, a mûri pendant l'été et nous offre ses épis verts en attendant de rougir au soleil de septembre . l'Arum est toxique , c'est sans doute pour cette raison que ma grand-mère, lorsque j’étais petite, me mettait en garde contre lui, car c'était le "pain des vipères"...rien que le mot vipère...et je n'y touchais pas !

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

     

    Une petite enjôleuse maintenant, qui s'enroule autour des plantes pour s'ériger  Une princesse au petit pois qui ne gêne personne et surtout pas moi , la délicieuse Vesse

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI 

     

    Des lutins dansent sur la pelouse, un petit clin d’œil rouge, tout discret, tout petit...c'est le petit Mouron rouge (Anagallis arvensis)

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

    Bien que classée "plante adventice" elle reste petite, n’étouffe pas grand-chose et joue un rôle dans la protection du sol contre le battage des pluies sans gêner le développement des poireaux ou du blé. On considère aujourd’hui en culture qu’elle est une plante messicole utile pour favoriser la biodiversité.

     Ne pas la confondre avec le mouron des oiseaux, qui fleurit blanc et dont les oiseaux raffolent (alors que le mouron rouge est toxique poureux !)

     

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

    Un Silène, compagnon blanc se serait-il invité au jardin ???

     

    Oh, la jolie surprise...là, en bordure d'un massif, un petit bijou, la petite Centaurée commune...Pourvu qu'elle revienne l'an prochain  !...Parce que , les fleurs sauvages, c'est aussi le vent de la surprise, l’aile de la fantaisie au jardin !

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

     

    Des coquelicots, j'en ai à la pelle, mais des bleuets , miracle, j'en ai eu un cette année...j'ai ramassé la graine que je jetterai à tout vent...!

     

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

     

    Et je ne parle pas des herbes folles, un vrai jardin à elles seules tant elles sont variées !

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

     

    Une grande vedette, incontournable du jardin, et que plein de gens arrachent, c'est l'Achilée mille-feuilles

    (mille feuilles qui se mangent, elles aussi !)celle du jardin est blanche, j'en ai découvert de la rose cet été dans les Alpes...

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

      Défleurie, c'est le refuge idéal pour les coccinelles, punaises Arlequin etc...car, bien sûr, toutes ces fleurs sauvages attirent les insectes . Alors, puisqu'on parle tant de la biodiversité, si on lui laissait de la place dans le jardin...?

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

     

    Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VI

    « Mais pourquoi m'arrachez-vous ? Acte VDe toutes les couleurs »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Septembre à 08:11

    Certaines plantes sont , en effet, envahissantes, mais quel plaisir de voir toutes les tâches de couleur qui parsèment nos près lorsque la nature aux rayons de soleil. Bien sûr, certaines sont indésirées dans nos jardins, mais c'est parfois, comme tu l'explique si bien, par méconnaissance. Un  reportage très enrichissant . 

    2
    Jeudi 19 Septembre à 08:14

    Et  bien, le  jaune  a  la côte  dans  ton  jardin, il  y a aussi  les boutons   d'or.

     C' est  fou ce que  les  oiseaux  et  le  vent  peuvent   apporter  comme  graines , ce qui  explique  toutes   ces  jolies  variétés !

    Un  vrai  bleuet,   c' est  presqu' un  miracle !

    Chez   moi  il   y a le pavot  de Californie qui  s' installe   un  peu  partout,  et  les  mufliers  avec   des couleurs  variées,  un  régal !

     Merci  pour  tes  superbes  photos qui   dissuaderont    j' espère  l' arrachage !

     Passe  une  bonne  journée

     Bisous

      • Jeudi 19 Septembre à 11:19

        Oui, le bouton d'or est ici : Pourquoi m'arrachez-vous ? Acte Iv

        Mais il y avait aussi ficaire, chélidoine, lamier jaune, pissenlit...dans les différents actes de mes fleurs sauvages !

    3
    nicolas
    Jeudi 19 Septembre à 10:19

    Le vent de la surprise, l'aile de la fantaisie, mais c'est Capucyne...pour notre plus grand plaisir et celui de tous ses hôtes, à plumes, à poils, écailles ou élitres !

      • Jeudi 19 Septembre à 11:47

        Moui...mais ce n'est pas toujours compris...

    4
    Jeudi 19 Septembre à 10:43

    C'est vraiment jolie la petite centaurée commune, il ne me semble pas en avoir vu chez moi.

    Vers mon garage j'ai laissé les herbes faire ce qu'elles voulaient, j'ai vu de beaux chardons.

    J'ai récupéré des graines de ce que je pouvais pour en semer ailleurs.

    Bonne journée

      • Jeudi 19 Septembre à 11:48

        je fais ça aussi avec celles qui me plaisent. et l'an prochain, je laisserai tout un carré (en plus du reste) pour les fleurs sauvages !

    5
    Jeudi 19 Septembre à 13:09

    Bonjour Capucyne,

    Elles sont bien toutes jolies et je les vois aussi chez moi à Rambouillet !

    Bonne journée, bises, Véronique

    6
    Carole Tahar
    Jeudi 19 Septembre à 13:41

    Bonjour Capucyne! Acte VI me ravit! J' ai pas mal de ces belles sauvageonnes, une me manque vraiment,  et je crois en avoir vu pas très loin, cette si belle centaurée commune; (que je ne connaissais pas) on peut vraiment passer à côté de ces "petits bonheurs" !  Ah non, l' achillée, je ne l' arrache pas, bien au contraire! On cultive et on sélectionne du blanc pour le jardin , alors qu' on en a sous la main! Elle se resème facilement, celle que j' ai est de taille modeste, mais je viens de récupérer des graines d' une géante.

    Question: quelle est cette sorte d' achillée (en  tout cas dans l' allure générale), principalement sur les talus végétalisés, parfois aussi en petit fourbis avec des ronces...etc....et qui à cette époque, a ses "fleurs" en petites baies toutes noires, comme du sureau.  On ne peut que la remarquer au bord des routes, vraiment très belle.

    Si un acte VI est en route, génial! sinon merci!

    Bel aprem!

    Carole.

      • Jeudi 19 Septembre à 16:55

        Je ne vois pas : baies noires et allure d’achillée ? la morelle noire est à peu près de la taille, mais n'a pas les mêmes feuilles ni les fleurs en ombelles...

      • Carole Tahar
        Jeudi 19 Septembre à 21:36

        Hello!  non, non, pas la morelle noire, beaucoup plus grande, et une allure de  Berce commune, à cette époque, la fructification est noire, des petites baies toutes rondes en place des fleurs en ombelle. J' ai beau chercher, je ne trouve pas dans les fleurs des talus ou des champs, cette " copie" de grande achillée.

        Bonne soirée!

        Carole.

      • Lundi 23 Septembre à 08:38

        Je crois en avoir vu effectivement sur des talus. Je ne trouve pas non plus !

    7
    Jeudi 19 Septembre à 17:37
    Septsup

    tout est trop joli j aime beaucoup ces articles sur nos amies sauvages.... pour le raisin je ne sais pas ce n est pas ma maison... et en plus je ne connais pas le proprio donc pas touche... bonne soirée

    8
    Jeudi 19 Septembre à 21:05

    L'achillée blanche, je ne l'aime pas. En couleur, c'est mieux ! 

    La petite centaurée est magnifique ! Je ne la connaissais pas. D'ailleurs, je ne connais pas bien les sauvageonnes et toutes ces petites fleurs jaunes se ressemblent, je confonds. 

    J'ai eu un bleuet une année, je l'ai laissé se ressemer, mais il a disparu. 

    Bonne fin de semaine. 

    9
    Vendredi 20 Septembre à 07:39
    marine D

    elles savent trouver leur place ces petites sauvages chez nous heureusement !

    justement dans le foin la jacobée ne vaut rien qui vaille

     

    10
    Samedi 21 Septembre à 06:42

    J'aime les adventices, en fait. Et les fleurs jaunes, en plus. Alors.... je n'arrache rien, et je ne cueille plus rien non plus.

    Bon week end.

    11
    Samedi 21 Septembre à 07:20

    oh ces petites fleurs jaunes sauvages rencontrées dans les prés, au bord des routes ; qu'est ce que nous avons toutes et tous pu en cuiellir pour en faire des bouquets. 
    Jolies fleurs sauvages diverses , quel plaisir de les voir

    12
    Samedi 21 Septembre à 09:53

    C 'est  avec  un   soleil  toujours au  rendez-vous que  je te  souhaite   de passer  une bonne  fin  de semaine

     Bisous

    13
    Dimanche 22 Septembre à 14:04

    Bonjour Capucyne : Toutes ces sauvageonnes de Dame nature, si bien racontées par Capucyne, quel enchantement. Bises

    14
    Dimanche 22 Septembre à 14:37

    Bonjour Capucyne, avec toutes ces fleurs sauvages je me sent un peu chez moi...!!!

    Bonne semaine, bises. 

      • Lundi 23 Septembre à 08:52

        Joli compliment !

    15
    Lundi 23 Septembre à 12:40

    le 6 octobre Fête des jardins naturels à la Bernerie en Retz sous les halles ......................

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :