• La pie ne volera pas...

    La pie ne volera pas...

     

    La pie ne volera pas...

     

    C'est en admirant la magnifique robe noire et blanche ...et bleutée dans le soleil, de quatre pies dans mon jardin (deux adultes, et manifestement deux jeunes au bec encore quémandeur) que je me résous à écrire cette petite histoire d'il y a un mois...

    La pie ne volera pas...

     Les photos des pies adultes sont celles prises hier au jardin...Celles de la petite pie de cette histoire ont été faites par Jean-François.

     

    L'histoire n' a pas très bien commencé, par un jour de grand vent, juste avant l’Ascension...

    William,  de la LPO, qui intervient souvent en cas de rapace en détresse, a été appelé par une dame qui lui a signalé un nid, de pies, jeté à terre par le vent, ce mardi soir précédant l'Ascension....

    Arrivé sur place, William n'a pu que constater le décès des oisillons...sauf un, bien en vie et pas blessé...

    En habitué, il a fait ce qu'il faut, c'est à dire s’assurer que les parents allaient revenir nourrir le rescapé...Il a attendu une heure...pas de parents...

    Il a donc ramené la petite pie chez lui, pour la confier au centre de soins... Malheureusement, la pie n'est pas une espèce menacée, elle est même considérée comme nuisible, le centre de soins est débordé et ...pas question d’accueillir l'oiseau...par contre, gentiment, la soigneuse lui a donné des consignes détaillées sur la façon de nourrir la petite rescapée, ...

    C'est ainsi que, après une soirée passée à refuser le jambon que William lui avait présenté, la pie s'est découvert dès le lendemain un solide appétit pour les croquettes pour chat ramollies (et présentées à la pince à pansement utilisée dans les hôpitaux), les fruits, l'eau administrée à la pipette...

    Mais...William partait en vacances le vendredi pour quinze jours... Jean-François, son ami et associé dans le sauvetage des oiseaux était absent jusqu'au samedi matin.. C'est ainsi que sur la route des Pyrénées, ce jeudi matin de l’ascension, j'ai reçu un coup de fil de William :"Peux-tu prendre la petite pie jusqu'à samedi ?" !!! Aïe ! Je ne rentrais que le lundi soir... Nous avons cherché (au téléphone) qui pourrait bien récupérer l'oiseau en attendant le retour de Jean-François. !!!  Enfin, une idée : Robert, en refuge LPO depuis deux ans, passionné par les oiseaux et toutes les petites bêtes de de son jardin ? Contacté, Robert a accepté avec enthousiasme...mais jusqu'au samedi matin car lui-même devait partir le samedi midi...

    Et c'est ainsi que la rescapée, indifférente aux affres de ses pères nourriciers, est passée de chez William à la maison de Robert,  puis à celle de Jean-François...!!!

    Moi, j'ai pris des nouvelles depuis les Pyrénées : "Oui, elle mange bien , mais quelle goulue ! Oui, elle fait ses nuits !"

    La semaine suivante, je suis allée la voir. Elle était dans un carton et a manifesté un robuste appétit quand Jean-François l'a nourrie ouvrant largement avec des cris revendicatifs son bec rouge coquelicot ! !

    Rencontré au marché, Jean-François m'a dit : "elle fait vraiment ses nuits ! Ce matin, c'est moi qui l'ai réveillée et elle n'a pas mangé, c'était trop tôt !

    Par contre, après !!!"

    La pie ne volera pas...

     

    Sur les conseils de la soigneuse, il a peu à peu agrandi la taille du carton, lui a installé un perchoir pour qu'elle puisse faire ses ailes qui avaient bien poussé...

    Une des consignes du centre de soins est qu'il fallait le moins de contact possible entre la pie et la personne qui la nourrissait, le but étant de garder un oiseau sauvage et non apprivoisé... Mais Jean-François se désolait "elle me regarde quand je la nourris !"

    Difficile de faire autrement à mon avis : les pies sont parmi les oiseaux les plus intelligents ! Celle-ci a évidemment repéré son "parent" adoptif !

    La pie ne volera pas...

     

     

    Et puis, il fallait la mettre dehors, pour qu'elle puisse être à l'air, se fortifier, ...et manger seule !

    "Nous irons avec William et Robert la relâcher la semaine prochaine si elle mange seule m'a proposé Jean-François..., à l'endroit où elle est née "

    Les autres pies vont-elles bien l'accepter ?"

    "La soigneuse m'a dit que les adultes acceptent bien les jeunes..."

    Une quinzaine de jours a passé... j'ai demandé à Jean-François de faire des photos pour un article sur mon blog...

    *Il n'y aura pas d'article", m'a-t-il dit, sombre...

    Il m'a raconté... il a mis la petite pie dehors dans son carton, elle est sortie sur son perchoir puis hors du carton...Des pies sont arrivées et brusquement, elles ont entraîné la petite...

    Une heure plus tard, il a entendu frapper à sa vitre : la petite pie était de retour...

    Occupé, il n'est pas sorti tout de suite. Quand il l' a fait, pas de pie, mais une plumée au milieu de son jardin... Que s'est-il passé ? Pas de cadavre...Un chat n'aurait pas pu faire disparaître le corps en si peu de temps...Les pies l'ont-elles tuée car elle n'était plus assez sauvage ? JF l'a pensé, mais c'est bizarre...Pas de cadavre, juste la plumée (de pie, bien sûr)...Une histoire qui finit sans doute mal, comme elle avait commencé, malgré la mobilisation pour le sauvetage...

    Décidément, il est bien difficile de se substituer à l’éducation d'un oisillon par les parents, et mieux vaut, autant qu'il est possible laisser la nature suivre son cours même si dans ce cas-ci, c'est l'absence des parents pies qui a conduit William à récupérer l'oisillon...

    Il y a quand même un article, qui n'est pas celui que j'avais espéré...J'avais prévu de photographier l'envol de la petite pie devenue grande...

     

    La pie ne volera pas...

     

     

    « Coquelicots magiques Les vrilles de ...la Bryone »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Juin à 18:27

    Une belle histoire même si tu n'as pas pu en photographier la fin ! 

    2
    Mardi 29 Juin à 18:59

    Quand    je  trouve  des  tas    de   plumes   dans  mon   jardin,    je  sais    que   c'  est   un  faucon   que   j'ai   déjà    vu    attaquer    tourterelles   ou   ramiers !

    J'ai    élevé      geai,    corneille,  pie,   merle, et   même    un    moineau,    en   installant   lorsqu' ils    commençaient   à   voleter,   un   perchoir   type   perroquet .

    Et    tous    sans    exception     se  sont    envolés   quand   le   moment    des   accouplements     était     arrivé.

     La   nature    est   cruelle !

    et   on     est  triste    quand   on  n'  a  rien  pu  faire

     Passe    une   bonne   soirée

     bisous

    3
    Mardi 29 Juin à 19:31

    Coucou Capucyne ,

    C'est une triste histoire mais on ne peut pas aller contre nature parfois !

    J'ai eu une jeune pie chez mes parents quenous avions trouvé au sol . On lui donnait des croquettes pour chats aussi !

    Elle allait dehors dés quelle fut grande et puis un jour , elle a pris son envol . Elle est restée pratiquement deux ans dans notre jardin , restant proche de nous .

    Et depuis , elles sont souvent une bonne dizaine à venir sur la pelouse de mes parents ... une descendante heureuse !

    Notre présence , son contact avec nous n'a jamais posé problème .

    En ce moment j'ai des canetons à l'état sauvage mais de 7 , il en reste 3 ...

    Bonne soirée

    Coco du jardin des félins ... corinne45.blogspot.com

    4
    Mardi 29 Juin à 20:02
    Une fleur de Paris

    Bonsoir Capucyne,

    Que je suis triste pour cette jeune pie. Moi je les aime et je les observe de chez moi, elles me font rire. 

    Merci pour cet article, au moins elle n'est pas tout à fait oubliée ... Bonne soirée, bises, Véronique

    5
    Mardi 29 Juin à 20:08

    un beau sauvetage  !   elle a peut être rencontré son élu (e)  qui sait   et  s'est envolée vers d'autres lieux

    6
    Mardi 29 Juin à 20:57

    Coucou

    Le monde animal est parfois sans pitié. Quelle déception pour vous.

    Bises

    7
    Mardi 29 Juin à 21:10

    et oui la nature animal belle et triste  en tout ca joli récit  bises ...guy...

    8
    nicolas
    Mardi 29 Juin à 22:36

    Tant d'espoirs déçus, et de tant de parents adoptifs, nous rappellent effectivement qu'on ne se substitue pas si facilement à la nature, même avec la meilleure volonté du monde. Si l'on veut voir les choses du bon côté, on peut se dire que dans un sens cela est rassurant et que l'homme, du haut de ses ergots et de sa science, n'est pas encore omnipotent. Mais je souhaite que le prochain sauvetage de votre petite équipe soit plus heureux...

    9
    Mercredi 30 Juin à 06:47

    Oh que cette histoire qui commençait bien finit mal !

    J'ai vu le reportage d'un Monsieur qui a sauvé un pigeonneau, ils sont devenus très amis, c'est son oiseau domestique, et alors !

    Le petit pigeon  ne se porte pas plus mal de cette belle amitié, bien au contraire. La même chose aurait pu arriver à la petite pie.

    Belle journée et bises !

    10
    Monique
    Mercredi 30 Juin à 07:54

    Quel dommage !

    C'était une belle histoire ...

    Belle journée à tous !

    11
    Mercredi 30 Juin à 07:57

    Quelle tristesse de ne pas savoir ce qui s'est passé, de n'avoir pu mener ce sauvetage jusqu'au bout, c'est la vie, et celle des oiseaux n'est pas des plus facile !

    Mon fils avait installé une boite en bois sous son toit pour une jeune corneille, ou corbeau) mais elle était très fugueuse jusqu'au jour où il ne l'a pas retrouvée. Ensuite les abeilles s'y sont installé, il a aménagé la caisse,  et il y a deux mois un apiculteur qu'il avait initié est venue la chercher...

    12
    Mercredi 30 Juin à 08:26

    Bonjour Capucyne,

    C'est une histoire triste... comme la nature l'est souvent. Comme tu le dis si bien, ce n'est pas chose aisée que de contredire les affres naturelles. Notre main n'est pas toute puissante, et quelque part tant mieux.

    Je te souhaite une belle journée. Ici les oiseaux chantent tandis que j'écris.

    Bises,

    Pierre.

    13
    Mercredi 30 Juin à 09:56

    Oh c'est bien dommage et triste, qu'elle soit sauvée puis finalement morte :(

    Cette année j'ai eu des pies dans mon bois, et les geais n'avaient pas l'air content lol.

    Ca donne de sacrés concerts de cris!

    Bonne journée

     

    14
    Mercredi 30 Juin à 10:07

    Belle histoire que celle de cette petite pie. Bonne journée.

    15
    Mercredi 30 Juin à 17:41

    Bien des péripéties pour en arriver à cette désolation ... Les animaux même les oiseaux sont parfois impitoyables avec leurs congénères .... Je pense que les pies adultes ne lui ont pas fait de cadeau , elles sont assez mauvaises entre elles , je la vois au jardin batailler parfois ... merci pour ce partage Capucyne ... belle soirée par chez toi avec les bises de mon coin ch'ti sous la pluie ! Nicole

    16
    Mercredi 30 Juin à 21:09

    Tu me fais mesurer la chance que j'ai de les voir évoluer dans mon jardin même si  parfois elles se croient en "pays conquis" et font la guerre aux autres oiseaux

    17
    Mercredi 30 Juin à 21:09
    18
    Samedi 3 Juillet à 08:24

    toujours   la  grisaille  dans   le Nord,    mais   ça   remonte,    17 °  ce   matin !

     Passe   une   bonne   fin     de  semaine

     Bisous

    19
    Dimanche 4 Juillet à 10:04
    Septsup

    je croise les doigts pour que tout se passe bien pour cette mignonne... bonne journée

    20
    Dimanche 4 Juillet à 11:23

    Bonjour Capucyne : Belle et émouvante ton histoire. La Nature est merveilleuse mais aussi hélas impitoyable. La théorie de Darwin grandeur nature. Evoluer ou mourir. Bises et bon dimanche   

    21
    Samedi 10 Juillet à 07:55

    pas    de   pluie,   peu   de  soleil,   l'  idéal pour  les  fleurs !

    Passe    une    bonne    fin   de   semaine

     bisous

    22
    Jeudi 15 Juillet à 09:39

    Bonjour Capucine
    Quelle magnifique histoire, et tellement bien écrite. Tu racontes très bien

    23
    Samedi 17 Juillet à 08:01

    je  te  suppose   en  vacances,   profite   !

     Passe   une  bonne  fin   de   semaine

     Bisous

    24
    Dimanche 18 Juillet à 01:14

    Oh quelle triste fin ! Jean-François a tout fait ...

    Coucou Capuçyne c'est Eglantine!

     

    25
    Dimanche 18 Juillet à 10:03
    Septsup

    en pause peut être ? bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :