• Des visiteurs indésirables

    Je cohabite avec tous les animaux sauvages qui viennent faire de petites ou de plus longues visites dans mon jardin...C'est pour ça qu'il est "refuge LPO"..

    J'accueille les oiseaux, tous, même les pies ou les étourneaux, les insectes, tous,( enfin, les moustiques, j'essaie d'éviter...) les araignées, les papillons (ça, c'est facile !), les mulots et même les taupes , même  si parfois nous avons des mots...

    J'ai eu le jardin envahi par le troupeau de chèvres qui paissait dans la prairie derrière chez moi, et des arbres tonsurées par ces demoiselles  qui avaient franchi le fil électrifié (les chèvres, c'est...chèvre !), j'ai eu les cerises régulièrement mangées par les merles , je cohabite avec les pucerons, les escargots et les limaces (pas toujours facile !), au printemps, j'ai eu un gros trou creusé par des blaireaux qui ont fait une hécatombe dans un nid de bourdons enterré...

    Mais hier matin, je me réveille avec une très mauvaise surprise...

    Des visiteurs indésirables

     

    L'herbe avait été labourée, les fleurs de deux massifs déterrées, les dahlias piétinés...

    Des visiteurs indésirables

     

    Des sangliers, sans doute, les blaireaux n'auraient pas fait ces dégâts !

    Le jardin n'est séparé du champ derrière chez moi que par une haie naturelle, et deux fils de barbelés symboliques...La haie laisse des passages bien sûr !

    Appelé à la rescousse, le baryton m'a aidée a réparer, autant que faire se peut, les dégâts : pendant qu'il essayait de replacer les mottes d'herbe et de les tasser au râteau, j'ai essayé de sauver certaines des fleurs arrachées...Quant aux semis...je ne sais pas ce qu’il en restera...

    Après cette petite remise en à peu-près-forme, j'avais un peu plus le moral...mais voilà...hier soir, vers 23 h, nouveau remue-ménage ! Les vandales étaient de retour...cette fois, lampe électrique, percussions frénétiques avec une cuillère en bois sur un couvercle de métal ! re-labourage des deux massifs, avant une fuite quand même ponctuée de grognements pas contents !

    Ce matin, j'ai pu constater que mon jardin était le seul à avoir été visité. Mon marchand de légumes, au marché m'a dit que c'était parce que mon terrain était "riche", bio et sans doute plein de chouettes petits vers ! !...

    Cette fois, le baryton a essayé de boucher les trous de la haie avec des branchages, des morceaux de grillage de fortune ...Je ne sais pas si cela peut arrêter des sangliers déterminés !

     

    Je monte la garde jusqu'à 23 h, la lampe et la percussion à portée de mains...

    "Forcément, me dit le baryton, tu as une pancarte "refuge LPO", ils se sont dit que c'était "libre-service" !

     

    Je comprends bien qu'à force de réduire l'habitat des animaux sauvages, de bétonner ce qui autrefois était un bois ou un espace naturel, il ne reste pas assez de place pour la vie sauvage qui la prend là où elle la trouve...dans les jardins par exemple...

    Mais, sangliers et marcassins, si vous aviez un peu plus de savoir vivre quand vous vous invitez, la cohabitation serait un peu plus facile !

    Des visiteurs indésirables

     

     

    « Des étoiles dans la grisailleFaisanes visiteuses... »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Novembre 2020 à 21:24
    Eh merde ! Trump s'est déjà réincarné ! Le vil ! Courage. J'espère que les barricades te laisseront un peu de répit. Bises !
    2
    nicolas
    Vendredi 6 Novembre 2020 à 22:04

    Chacun chez soi et les sangliers seront bien gardés, disait à peu de choses près mon adjudant-chef au service militaire... Bon courage, et chantons tous en chœur "no pasaràn" en pensant à toi chaque soir !

    3
    Vendredi 6 Novembre 2020 à 22:08

    J'imagine ta stupéfaction et l'état dans lequel tu te trouves.  Quel boulot maintenant pour tout remettre en état !

    4
    Samedi 7 Novembre 2020 à 07:15

    ha ! ça les sangliers ça fait des dégâts  il y en a déjà eu dans le jardin de mon voisin la rivière ne les arrête pas  en été ils traversent

     

    heureusement mon jardin est entouré de murs et ils n'y ont pas accès   bon courage

    5
    Samedi 7 Novembre 2020 à 07:25

    Les  chèvres    déjà,    ça ratiboise    tout,  mais   les   sangliers   c'  est   pire,  avec   leur   groin,  ils   déterrent     tout !

    Ils  sont   capable    de traverser  des   épineux,    je  doute   que  ta  haie  résiste !

    Peut   être  une  clôture  électrifiée,   mais   ce   n'  est  pas  sur,    ils   ont   le  cuit    épais !

    Ils   ont   peur    des  chasseurs,   peut   quelques   pétards ?

     En   espérant    qu'ils    changent de  coin,    je  te  souhaite   une  bonne    fin   de  semaine

     Bisous

    6
    Samedi 7 Novembre 2020 à 08:27

    Ouh là !!! quels dégâts... j'espère qu'ils ne garderont pas l'habitude de revenir où la terre est bonne !

    Gros bisous, bon week end

      • Samedi 7 Novembre 2020 à 19:20

        je croise les doigts : ils ne sont pas revenus la nuit dernière...

    7
    Samedi 7 Novembre 2020 à 08:45

    Hou la la ! 

    8
    Samedi 7 Novembre 2020 à 10:11
    marine D

    Les sangliers prolifèrent, de temps à autre il y a des battues ici, ils passent chez nous mais le terrain est grand, une année nous avions hébergé Gaspard qui était jeune et avait perdu sa mère, il s'était imposé,  il mangeait avec les chevaux, je l'avais montré se mettant à l'abri sous Nina la jument... mais il s'est mis aussi à creuser partout dans le jardin...

    9
    Samedi 7 Novembre 2020 à 10:27

    Les sangliers sont les pires prédateurs des jardins  ! et il faut des clôtures très costaud pour les dissuader ! 

     bon weekend  Capucine  !

     

    10
    Samedi 7 Novembre 2020 à 11:25

    oh lala, quels dégâts. Pourvu qu'ils n'en prennent pas trop longtemps l'habitude ! bon courage.

    11
    Samedi 7 Novembre 2020 à 11:46

    Bonjour Capucyne,

    Oh, je suis désolé pour ton jardin. Le sanglier a une interprétation un peu trop large et personnelle du sigle LPO...

    Il faut effectivement les dissuader vivement de se croire ici chez eux. 

    Les haies défensives, cognassiers, pyracanthas et rosiers, sont décidément bien utiles ! Même si le sanglier est difficile à arrêter.

    Bon courage pour défendre votre petit paradis pour animaux... délicats !

    Geontran.

      • Samedi 7 Novembre 2020 à 19:22

        Voilà !   les sangliers ignorent la délicatesse, et j'espère qu'ils ne vont pas prendre ce labourage pour habitude...

    12
    Samedi 7 Novembre 2020 à 11:46

    Rhoooo! C'est une catastrophe  ces visites de sangliers  et bien évidemment ils viennent la nuit en douce  courage pour la surveillance 

    13
    Jakline81
    Samedi 7 Novembre 2020 à 13:03

    Pas évident de "chasser" ces animaux! Têtus et intelligents.

    Essayer des répulsifs "chien/ chat "? Trouver un mélange d'odeurs qui leur fassent peur? Oui, mais quoi?

    Des gouttes de transpiration de viandard aviné? Vaporisées dans ce qui reste de massifs?

     

    Courage!

     

      • Samedi 7 Novembre 2020 à 19:27

        j'ai trouvé sur internet...que l'urine humaine dans un boite de conserve à moitié enterrée, une tous les 20m les dissuaderait... "Marquer son territoire " en somme ! J'ignore si c'est vrai...!

    14
    Samedi 7 Novembre 2020 à 13:17

    Ah oui les sangliers ça retournent tout, une amie avait le soucis dans la pâture de son cheval, ils venaient en famille la nuit en passant sous le fil électrique et retournaient tout de partout et le cheval n'avait ensuite plus d'herbe à manger...

    J'ai eu le chien des voisins qui est revenu, il me soule car il arrache mes clôtures, pisse et crotte de partout et dégommes les arbustes vers les clôtures.

    Bon courage!

     

    15
    Samedi 7 Novembre 2020 à 15:13

    Coucou Capucyne , 

    Ha oui  en effet  ... le terrain a été bien labouré .

    La campagne  c’est chouette , il faut vivre avec ses avantages et ses inconvénients  .

    j’habite en plein bourg  , et je fais la guerre aux limaces  , j’aimerai avoir  des auxiliaires pour m’aider  pour  m’en débarrasser  , poules  , hérissons  mais  ce n’est  pas  possible  .

    Alors  je veille comme toi  , à la tombée de la nuit  , lampe frontale,  je  chasse  les baveux  ..mdr ! 

    Bon courage Capucyne , le jardin  sera  encore plus beau  l’année  prochaine  .

    Bises  

    Marie 

    16
    Edith
    Samedi 7 Novembre 2020 à 16:35

    Trop de sangliers, qui se reproduisent largement car alimentés par les monocultures de maïs et .. les chasseurs qui agrainent libéralement !

    Résultat d'un déséquilibre dans le monde du vivant .. et on en voit les fâcheuses conséquences: prolifération des virus et de certains gibiers ..

    Rageant quand on voit son petit paradis transformé en champ de bataille !!

    Courage!

     

      • Samedi 7 Novembre 2020 à 19:19

        Tu as raison, tout cela montre un gros déséquilibre du vivant !

    17
    Samedi 7 Novembre 2020 à 17:31
    marieluce

     

    Oh, là, là !!! Un vrai champ de bataille … beurk

    Espérons que ce "labour" profond retournera la terre pour un meilleur printemps !

    18
    Samedi 7 Novembre 2020 à 21:25

    C'est très râlant en tout cas ! 

    Ils peuvent faire un fameux grabuge ! 

    Allez, sors tes casseroles pour ce soir !

    19
    Samedi 7 Novembre 2020 à 22:08

    J'ai eu cela quand j'habitais en montagne et puis un jour ,ils ne sont plus revenus!

    20
    Dimanche 8 Novembre 2020 à 10:45
    Septsup

    oh ma pauvre... ici on a eu le parking château dévasté par les sangliers effectivement ça ressemblait à ça... mais c était en plein hiver quand ils n avaient plus rien dans la colline... que s est il donc passé ? quelque chose les a chassés ? en tous cas je compatis... ton si joli jardin... il est déjà labouré pour le printemps... bon dimanche quand même

    21
    Dimanche 8 Novembre 2020 à 18:13
    Une fleur de Paris

    Bonsoir Capucyne,

    Un vrai champ de Bataille ma pauvre. Ton pauvre jardin ... Courage. Bonne soirée, bises, Véronique

    22
    Dimanche 8 Novembre 2020 à 22:20

    Bonsoir capucyne: Aïe un vrai massacre chez toi. Les sangliers gavés de mais de monoculture préfèrent néanmoins les bons vers de terre de ton jardin. De bonnes protéines style complément alimentaire pour équilibrer leur carence alimentaire OGM. Un monde trop déséquilibré; voilà le résultat. Chez moi il y a 7 ans ans c'était un pic épeiche qui me causait du souci. Il m'avait percé tous mes volets bois.    http://canardjaune1.eklablog.com/pic-vert-menuisier-a113301970. Bon courage pour la suite car ces bruts ne lâchent pas facilement prise. Bises et bonne soirée à monter la garde  

    23
    Lundi 9 Novembre 2020 à 07:06

    Aîe ! Aïe ! Aïe ! Mais c'est ça fait de gros dégâts ces bêtes.

    Ils fougent comme on dit. Barricadez vous pour qu'ils ne reviennent pas. C'est rageant de volir sa pelouse et ses fleurs dans cet état là.

    Courage pour la remise en état !

    Bonne journée quand même !

     

    24
    Lys92
    Lundi 9 Novembre 2020 à 17:14

    Mes parents ont eu le même problème dans leur jardin jadis uniquement clos de haies. Une  fois entièrement entouré d'un grillage pas esthétique mais indispensable les sangliers sont allés ailleurs. Je compatis de tout coeur. Lys92

    25
    Mardi 10 Novembre 2020 à 06:39

    Votre expression "vandales" leur convient parfaitement ! Dans le Var (je ne sais pas où vous habitez vous-même) ils sont de plus en plus nombreux mais surtout de plus en plus effrontés et se sentent partout chez eux... Une seule solution, hélas, pour qu'ils ne viennent plus dans votre jardin 4 étoiles : une barrière.

    Courage et bonne replantation de fleurs.

    26
    Lundi 23 Novembre 2020 à 22:41

    Ah Capucyne : nous avons eu le même champs de mines que toi ! Et nous aussi, trop souvent nos plates bandes retournées ! plus de 200 bulbes de dévorés.... Tant et si bien que nous ne plantons PLUS RIEN ! Et ce malgré le grillage, les gros cailloux au bas du dit grillage et la barrière blondée maison (mari) rien à faire, il creusent en dessous du grillage, déplacent les pierres énormes  pour aller grignoter leur friandise : les glands sous nos chênes ! Plainte générale non seulement du lotissement, mais dans tout le village : les chasseurs se sont lancés dans des battues grandioses et ont tué un nombre invraisemblable de sangliers... : plus de 800 !!! imagine le carnage !

    Bon courage et gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :