• Visite des mésanges à longue-queue

    Ah ! Une petite troupe de charmantes sur le pin ! (elles sont toujours en petites troupes babillardes !) Mais pourquoi "mésanges à longue-queue" puisque ce ne sont pas des mésanges ?

    Les mésanges noires, bleues, charbonnières appartiennent à la famille des Paridés, les mésanges à longue-queue à celle des Aegithalidés ! Mais pourquoi a-t-on ainsi mélangé les torchons et les serviettes  ? (Non, non, je n'ai pas traité ces minuscules ravissantes de torchons !!!)

    Je suis allée voir le point de vue d'Aristote :

    "Aristote décrit dans son ouvrage Histoire des animaux plusieurs oiseaux sous le terme Aegithalos (en latin aegithus) qui se traduit probablement par « petit oiseau », peut-être même par « mésange »1. L'épithète caudatus, issu du latin cauda signifie qu'il a une queue ou qu'il traîne2. Le médecin et naturaliste Conrad Gesner la surnommait affectueusement « queue de poêle »3.

    Ça ne fait rien , je veux bien les appeler "mésanges" tant elles ressemblent à des anges avec leur longue queue, leur petit air chamoisé, leur babil céleste...Elles n'ont pas le côté résolument "chipie" des mésanges..., elles sont attendrissantes...

    Visite des mésanges à longue-queue

    Visite des mésanges à longue-queue

     

    Elles babillent, elles s'affairent, elles passent...elles sont parties...

    Visite des mésanges à longue-queue

     

     

    Partager via Gmail

    22 commentaires
  • Ah ! Le mystère  des châteaux hantés d'Ecosse dans les brumes de l'automne !...Une image de contes fantastiques, de sombres chevaliers et de manoirs inquiétants...que j'ai trouvée...dans le Lot en cette fin d'octobre !

     

    La Toussaint dans le Lot

    Château de Saint-Laurent les tours dans la brume !

    J'avais une envie d'automne, de feuilles rouges et rousses, sur les forêts lotoises... Mais c'était trop tôt : le Causse était encore bien vert, la douceur du temps automnal incitant les arbres à musarder encore un peu à la suite de l'été.

    Pourtant, une petite écharpe de coton a enveloppé forêts et châteaux de son mystère ouaté, ce dimanche 29 octobre...

    Au réveil, en ouvrant ma fenêtre de chambre d'hôtes...

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    Cliquez sur les petites photos  pour les voir en grand

     Ces écharpes ouatées ont accompagné la randonnée de ce premier jour sur cet endroit du Causse appelé "la Césarine", siège d'un ancien camp romain, domaine actuel des moutons...

     

    La Toussaint dans le Lot

     De la Césarine, vue sur le château de Castelneau dans la brume...

     

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

     

    En redescendant, vue sur le château de Montal, à la parure un peu plus automnale...

    La Toussaint dans le Lot

     

    Les deux jours suivants  ont chassé cette timide offensive automnale et randonner sur le causse dans la douceur , sans la chaleur du mois d'août, a été  pure merveille !

    Le château de Castelneau a retrouvé ses ocres au soleil !

    La Toussaint dans le Lot

     

    La Toussaint dans le Lot

    J'ai retrouvé avec bonheur les petits chemins moussus, de Gintrac au gouffre de Padirac...

    La Toussaint dans le Lot

     Encore un château, en ruines celui-là, celui de Taillefer ; en bas, on aperçoit le village de Gintrac.

    La Toussaint dans le Lot

    La bretonne que je suis a été ravie de découvrir des dolmens dans le Lot : une rando dans la lumière du dernier jour d'octobre..

    Une rando qui commence au village abandonné des Barrières, un hameau victime de l'exode rural, qui comptait 47 habitants en 1911, deux seulement en 1946, et dont il ne reste que d'émouvantes ruines...

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

     

    Un dernier matin s'ouvre sur la vue depuis la fenêtre, une vision que l'on quitte à regret !

    La Toussaint dans le Lot

    Si l'envie vous prend de petites vacances par là-bas, je vous livre le secret de cette vue :  c'est dans l'ancien presbytère de saint-Martin des Bois (commune de Prudhomat), les deux charmantes chambres d'hôtes de Delphine Bergues.

    La Toussaint dans le Lot

    La Toussaint dans le Lot

    Un autre petit secret, ce sont les petits-déjeuners à base de produits bio, les confitures maison ...faites par une hôtesse charmante !

    Je n'ai jamais mangé de si bonne confiture de fraises, et pourtant, la référence absolue en matière de confitures  est celle de ma grand-mère ! 

    La Toussaint dans le Lot Mais là, je dois dire....j'ai pris la recette...et cette photo de la caverne d'Ali-baba des pots  de confitures de Delphine !

     

    La Toussaint dans le Lot La Toussaint dans le Lot

     

    Partager via Gmail

    24 commentaires
  • Petits riens, parce que que ce ne sont pas eux qui sautent aux yeux au jardin de l'automne... les rois, ce sont les asters, les dahlias (qui, grâce à la pluie, se sont refait une petite santé, le cotonéaster qui étale insolemment le rouge de ses boules, ...les feuilles mortes dorées du bouleau...

    Mais si l'on furète dans les coins, on trouve de petites beautés, de petites gourmandises...

    Petits riens au jardin

    Petits riens au jardin

    ...et "une fraise d'automne est plus qu'une autre exquise" !!!

    Petits riens au jardin

    Les melons-poires, les "pépinos",  profitent des dernières chaleurs pour grossir encore un peu !!!

     

    Furetons...

    Petits riens au jardin

    Petits riens au jardin

     

    De la famille des physallis,ces étonnants petits fruits !

    Petits riens au jardin

    Petits riens au jardin

     

     Petits ballons roses de la symphorine que je ne me lasse pas d'admirer à chaque automne !

    Petits riens au jardin

     

    Dans les mêmes tons de rose, enfin fleuri depuis trois ans qu'il a été  planté pour plaire à Titi le rouge-gorge (!!), les bonnets d'évêque du petit fusain (sauvage) !

    Petits riens au jardin

    Et un petit géranium de rien du tout mais dont la couleur me ravit !

    Petits riens au jardin

    Partager via Gmail

    22 commentaires
  • Après le métal, le feu !

    C'est la série des couchers de soleil flamboyants en ce moment..

    Le soleil se couche...

    Le soleil se couche...

    Le soleil se couche...

     

    Le spectacle est au fond du jardin... c'est beau, même si le décor cache un envers moins flamboyant...

    Rouge pollution !

    Partager via Gmail

    20 commentaires
  • (Petit clin d'œil à Framboise, du blog Framboise à Pornic)

    Sur la côte, entre Sainte-Marie et Préfailles...

     

    N'était l'ocre du sable,  un dimanche presque noir et blanc sur la côte ...

    Sur la côte, entre Sainte-Marie et Préfailles...

     

     Dimanche d'argent...

    Sur la côte, entre Sainte-Marie et Préfailles...

    Sur la côte, entre Sainte-Marie et Préfailles...

     

    ...ou de plomb !

    Sur la côte, entre Sainte-Marie et Préfailles...

    Sur la côte, entre Sainte-Marie et Préfailles...

    Sur la côte, entre Sainte-Marie et Préfailles...

    Et puis...au retour, dans l'église de Sainte-Marie, cette émouvante Vierge au tabernacle...

    Sur la côte, entre Sainte-Marie et Préfailles...

    Partager via Gmail

    20 commentaires