• Papillons de la nuit

    Comment trouver l’âme sœur quand on ne vit que quelques heures ? Comment conclure dans un monde aussi obscur ? En portant d'irrésistibles phéromones !"(La salamandre)

    Mais de quoi est-il donc question ?

    Papillons de la nuit

    .

    Le dernier numéro de la Salamandre consacre son gros dossier au mystère des papillons de nuit...c'est un monde qui nous est presque inconnu. Peu de gens se soucient de ce pauvre égaré qui virevolte autour de la lampe, ou de cet insecte furtif qui nous passe sous le nez la nuit tombée.

    Il y a vingt fois plus d'espèces de papillons de nuit que de papillons de jours, et par rapport à ces derniers, nous les jugeons souvent un peu...ternes, sans couleurs...

    Mais pourtant, certains sont vraiment beaux, comme ce sphinx de la vigne sur la photo de couverture, ou la  phalène printanière de bleu vêtue, ou encore l'halias du hêtre, joliment marbré de  vert...

    Certains, 350 espèces, sont "de nuit" mais vivent aussi le jour: c'est le cas des zygènes ou de l'écaille chinée qui, lorsqu'elle est de bonne composition, daigne laisser paraître le rouge qui dissuade les  gourmands de venir l'avaler.

     

    Laval de Cère 1208 (11)

    Ecaille chinée dans le Lot...

     

    Juillet dans la Champsaur -2 - la folie papillonnante

    Zygène de la Filipendule,  dans les Hautes-Alpes

     

    D'autres sont moins sympathiques comme les mites ou la pyrale du buis !

    Quelques pages...

    Papillons de la nuit

    Papillons de la nuit

    Papillons de la nuit

     Au fait, savez-vous comment différencier les papillons de jour des papillons de  nuit ? Les premiers ont les  antennes terminées en massue et ils tiennent souvent leurs ailes fermées lorsqu'il s sont au repos !

    Ce très gros dossier  -tout ce que l'on peut savoir sur les papillons  de nuit -  n'est pas le seul de ce  numéro.

    Au sommaire aussi...

    Deux pages de courts articles "Mission nature", comme celui-ci, sur le fameux buddléia, l'arbre à papillons, qui finalement,  n'est pas si utile que ça !

    Papillons de la nuit

     

    Papillons de la nuit

    Deux grandes  pages  sur ...la plume, "la plume mise à nu" !

     

    "Impressions ailées", Huit pages de reproductions de Michel Jay,  qui grave sur bois de magnifiques estampes inspirées

     

    de l'art japonais et du naturaliste graveur que  j'adore : Robert Hainart...

    Papillons de la nuit

     

     "Le goût du jardin", six pages en forme de lettre de "tante Bernadette" à son neveu, sur les plantes aromatiques...

    Papillons de la nuit

    Papillons de la nuit

    ...et d'autres dossiers encore...!

    Rappel : ;les lecteurs de mon blog bénéficient d'un septième numéro gratuit pour tout abonnement d'un an (6 numéros) à l'une des trois revues "Salamandre", avec le code CAPU18       https://www.salamandre.org/

     

                                                                                                  

    « Insectes visiteurs au jardinVers l'étang aux libellules 1 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Juin à 12:20
    marine D
    Beaucoup d'articles intéressants pour les amoureux de la nature !
    2
    Jeudi 11 Juin à 16:11

    Bonjour  Capucyne 

    Comment   fait  on   , ou  plutôt ,   où se procurer  cette revue ?  Merci  .

    Marie 

      • Jeudi 11 Juin à 21:56

        je crois que ce n'est que sur  leur site (lien en bas de mon article)

    3
    Jeudi 11 Juin à 17:04

    J'en   connais   quelques   uns  de ces  papillons  de nuit,   et    c'  est  vrai  qu'il y en   a de  superbes !

     Le   monde  des  insectes  est  incroyable ,  mais    celui   des lépidoptères avec   la métamorphose est incroyable !

     Et    je n'en  reviens   pas   avec   l'arbre   à  papillon,   c'  était    trop  beau   de  le  voir   pousser  partout !

     Merci   pour  ton  bel   article !

     Passe  une  bonne soirée

     Bisous

      • Jeudi 11 Juin à 21:57

        En fait, c'est une plante invasive !

    4
    Jeudi 11 Juin à 17:30

    Tu comprends pourquoi la page sur le jardin de Tante Bernadette m'attire plus que les autres !  ;-)

     

    5
    Vendredi 12 Juin à 08:51

    J'ai encore trouvé un sphinx de la vigne hier sur ma terrasse :D

    C'est vrai que l'arbre à papillons n'est pas si interessant que ça, j'en ai deux mais c'était plutôt parce que je cherchais des plantes fleuries qui résistent au sec.

    Bonne journée

    6
    Vendredi 12 Juin à 09:30
    Une fleur de Paris

    Bonjour Capucyne,

    Bien sûr que les papillons de nuit sont beaux, mais je ne savais pas qu'ils étaient plus nombreux que les papillons de jour. Faut que je m'abonne à ce magazine, il est vraiment très intéressant. 

    Passe une bonne journée, prends soin de toi, bises, Véronique

    7
    nicolas
    Vendredi 12 Juin à 11:02

    De magnifiques pages où papillonner à loisir...

    8
    Vendredi 12 Juin à 17:50
    Septsup

    de bons tuyaux... merci capucyne... bonne soirée

    9
    Samedi 13 Juin à 08:55

    Je  viens   de  faire   un  tour    au  jardin,  c'  est   fou   ce  qu'il   y a   comme   bourdons   sur  les pavots de Californie  et  les    coquelicots,   c'  est   un  bourdonnement   incessant !

     Le  soleil    est là,  passe   une  bonne   fin    de  semaine

     bisous

    10
    Samedi 13 Juin à 15:15

    On va recommencer à en voir, de plus en plus des papillons, pour notre plus grand bonheur

    11
    Dimanche 14 Juin à 08:23

    Quand j'étais petite, j'avais très beaucoup peur des papillons de nuit.

    J'habite près de terres de cultures et des papillons de jour j'en vois de moins en moins.

    L'autre jour, j'ai vu un sphinx colibri butiner mes jardinières de fenêtres.

    J'ai effectivement entendu dire que l'arbre à papillons ne l'était pas tant que ça.

    Ici j'ai la chance de voir des hérons et des rapaces, tels que Milan et Buses.

    Bon Dimanche ! Bises !l

    12
    Lundi 15 Juin à 09:24

    j'aime les petites bêtes !

    13
    Lundi 15 Juin à 22:56

    Bonsoir Capucyne: Magnifique ton article pour la promotion de la revue Salamandre. Les papillons j'adore, de jour comme de nuit. Le problème  la nuit il est bien difficile de les observer. Bonne semaine . Bises 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :