• Fantaisistes, les hellébores ?

    Pourtant, avec leur timidité maladive

    qui les fait vivre la tête  obstinément courbée vers le sol,

    leur refus obstiné  de  vous regarder en face (et de sourire à l'objectif),

    leur manie de faire  le dos rond sous le froid, la neige, la pluie ou l'orage,

    on pourrait penser qu'elles cherchent avant tout

    à se faire oublier !     

     

     

    Fantaisistes hellébores


         


              

      Mais pourtant ! Chez moi, c'est "je pousse si je veux, je fleuris si et quand je veux...  

    J'en avais plusieurs...entre autres, .une Hellébore niger, que l'on appelle "rose de Noël car elle fleurit...à Noël...Elle a disparu, sans que je sache pourquoi. 

    les autres, les Hellébores orientalis,

    de couleurs variées,

    et bien...elles aussi n'en font qu'à leur tête :

    certaines ont disparu,

    l'une d'elles, après avoir été absente plusieurs années,

    réapparaît en ce moment.    

    Fantaisistes hellébores

     

    Parmi celles qui semblent vouloir pointer le bout de leur nez, la plus belle et la plus fidèle (car elle ne fait pas de caprice, refleurit sans histoire chaque année) est ma belle "Froufrou" ; mais elle choisit sa date : cet hiver, elle mérite son nom de Rose de Carême puisque sa grosse touffe est déjà réveillée depuis bien deux semaines.      

    Fantaisistes hellébores

                      Parfois, elle ne fleurit qu'à Pâques...      

    Fantaisistes hellébores

    Fantaisistes hellébores

    Elle est superbe avec ses taches de "roseur" et ses jupons superposés !              

     

      Une autre belle va fleurir, si, si, elle me l'a dit  : elle est en boutons depuis au moins trois semaines, mais elle attend... quoi ? un peu moins de  grisaille, un peu plus de froid, de soleil ? C'est la belle du Vieux Clos...mais voilà, elle est fantaisiste, elle prend son temps, elle hésite et hume la vent ...     Peut-être d'autres belles endormies vont-elles , elles aussi, se décider...                                                                                         

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires
  • L'odeur du daphné

     

    Ça y est...je sortais donner à mange aux oiseaux et...voilà...Une caresse , une petite brise parfumée, un petit air de printemps en hiver (quoique cette année, l'hiver...pfff !), la bouffée-plaisir du daphné m'a tirée par la manche de ma robe de chambre (car comme tous les fadas du jardin, je sors au petit matin en robe de chambre," humer" le jardin qui s'éveille...)

    L'odeur du daphné

    Et là, pour humer, il y a de quoi  humer, se remplir les poumons, s'étonner, comme chaque année, du parfum si suave, si puissant de cet arbuste qui ne paie pas (trop) de mine avec ses petites fleurs de porcelaine...

    L'odeur du daphné

    L'odeur du daphné

    Partager via Gmail Yahoo!

    20 commentaires
  • J'aime que le jardin soit naturel, j'aime le mélange des sauvages et des cultivées, mais je les aime autochtones...

    Oui mais...et en pots ?...

    Deux intruses sont venues par un concours de choses, se glisser chez moi...

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    L'Hibiscus et l'Anthurium  mi-mai...

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    Elles sont venues en pots bien sûr, car ce sont des chochottes qu'il faudra renter cet hiver ! Mais des chochottes qui ont su y faire : pour mériter leur adoption, pour me charmer, elles ont fleuri sans discontinuer depuis mai , formant deux gros bouquets accueillants (et éclatants) près de la porte d'entrée (dehors, bien sûr !)

     

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    L'hibiscus et l'Anthurium fin août...

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

     

    Je me suis prise d'affection pour elles et je veille : l'Hibiscus a eu  besoin de  beaucoup d'eau dehors, en pleine chaleur estivale : ma voisine , chargée de l'arrosage en mon absence, a eu un coup au cœur en découvrant les feuilles de l'Hibiscus tombant comme des oreilles de cocker parce qu'elle n'était pas là pendant deux jours !  Mais il est reparti bravement après une ration d'eau.

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

     

    L'Anthurium, lui, n'aime pas le plein soleil et est beaucoup moins gourmand en eau, quoique dehors au mois d'août...il faut l'arroser quand même, mais il est beaucoup plus stoïque !

    Portrait de deux belles :

    Rose ou verte, que voilà donc une élégante érection !

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

     

     Jeu sur la robe de  l'Hibiscus

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

     

    L'Hibiscus à cœur ouvert

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

     

    Visite en couleurs complémentaire ! Esthète, la sauterelle !

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

     

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

     

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    De belles exotiques : Hibiscus et Anthurium

    Partager via Gmail Yahoo!

    26 commentaires
  • Il y a quelques années, au cours d'une randonnée, j'ai découvert, dans un jardin de la région, une collection d'Hortensias et hydrangéas comme je n'en n'avais j'avais vus !!! des formes, des couleurs, du bleu du rose, des pétales en relief, des nuages de petites fleurs ! moui qui ne connaissais que les bons gros hortensias, roses ou bleus mais le plus souvent hésitant entre les deux...J'ai été conquise et j'ai donné quelques compagnons aux bons gros de mon jardin...

    Pot pourri au jardin

    le long du pignon nord, les bons gros...

    Pot pourri au jardin

    j'ai découvert les Hydrangéas...Mon voisin m'a donné une bouture, j'en ai faite une autre chez un ami, tous pareils, tous différents...

    Variations sur les hortensias-hydrangéas

     

    Pot pourri au jardin

    En épanouissant, celui-ci fait peu à peu disparaître les petits myosotis de ses pétales bleus pour devenir "hortensia" rose

    Pot pourri au jardin

     

     Le magnifique "Shojo, qui, de bleu intense devient vieux rose :

    Pot pourri au jardin

    Pot pourri d'hydrangéas

     

     Le petit "Star gazer" qui a du mal à grandir, aux étonnantes fleurs triples :

    Pot pourri d'hydrangéas

     

    Celui-ci n'a aucun mal à grandir , il est splendide avec ses fleurs bleues au cœur finement écru quand elles sont jeunes, et en relief : "passion" de la collection "You and me":

    Pot pourri au jardin

    Pot pourri au jardin

    Pot pourri d'hydrangéas

    Pot pourri d'hydrangéas

     

    Et enfin, Amethyst, qui change de couleur au cours de la floraison :

    Pot pourri d'hydrangéas

    Pot pourri d'hydrangéas

    Pot pourri d'hydrangéas

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    17 commentaires
  •  

    Les stars du moment au jardin

    Le jardin sous la pluie...

    Dans ma petite tête, j'avais préparé un article "Les stars du moment au jardin", j'avais fait des photos des floraisons de ce début juin !

    J'aurais plutôt dû prévoir "Le jardin sous la pluie" ! Parce que la star du moment, c'est elle, la pluie !

    Les stars du moment au jardin

    Le jardin, c'est vrai, manquait d'eau malgré des bruines, des petites "mouillasses" ici et là, qui faisaient râler le commun des mortels, mais qui laissaient le jardin sur sa soif . Eh bien ! il a été servi, le jardin !!! Pluie, trombes d'eau, pluies encore !

    Les fleurs n'en peuvent plus, elles ont jeté l'éponge (imbibée jusqu'à saturation !), les roses ont pourri, les coquelicots se sont fait scalper, les gros pavots se sont couchés sur les pieds de tomates (eh là ! pas de ça ! Gare au mildiou !), les plantes en pot recrachent par tous leurs pores, le seringua double s'est fait effeuiller par la pluie...Oh, le jardin est bien vert, mais quant aux fleurs, il va falloir un peu de temps sec pour qu'elles s'en remettent !

    Alors... voici les souvenirs d'il y a une semaine, quand il y avait des stars au jardin ! Depuis, les étoiles ont cessé de clignoter et attendent des jours meilleurs !!!

     

    Les stars du moment au jardin

    Les merveilles du moment, ce sont    c'étaient les coquelicots. Libres comme l'air au jardin, ils se sèment et se ressèment où ils veulent, ils ont tous les droits, même celui d'envahir un tant soit peu le potager...je ne connais rien de plus beau que la lumière dans la robe des coquelicots ! 

    La lumière dans celle des digitales, ce n’est pas mal non plus...le moment est éphémère, il faut le guetter et...le savourer...

    Les stars du moment au jardin

     

    Les stars du moment au jardin

    Ils ont aussi la fâcheuse tendance à préférer le potager qu'ils dominent de leurs pompons ronds. Ils sont roses, ou un peu plus mauves...Je les adore, eux aussi, mais ceux que l'on voit dépasser d'une tête, les "plus mauves", là au-dessus de la mêlée des rondeurs rose bonbon, et bien la pluie les a méchamment couchés, cassés...feu les pompons !

    Les stars du moment au jardin

    Cette année, une star plutôt "filante" ! le seringua

    Les stars du moment au jardin

    Les stars du moment au jardin

     

    Et puis, on ne peut pas parler des fleurs de mai-juin, sans rendre hommage aux roses...

    Les stars du moment au jardin

    En voici quelques unes, avant la pluie ou au tout début ;  ce rosier rose et abricot mêlé, extraordinairement vigoureux et florifère, au centre de la photo, c'est "Alphonse Daudet" (du moins je le crois...)

    Les stars du moment au jardin

     

    La pluie lui donne des taches de rousseur : c'est "Isabelle Autissier" ; j'ai une admiration particulière pour ce rosier issu d'une petite bouture chipée à la roseraie (:!!!); une rose simple et pure, avec une sorte de transparence lumineuse . la photo ne lui rend pas hommage.

    Les stars du moment au jardin

    Les stars du moment au jardin

     

    Roses roses, bien différentes : j'avais aimé l'abondance de pétales de"Jade", mais j'ai un petit reproche à lui faire : elle penche la tête comme sous l'effet d'une insupportable tristesse ! Ou bien elle se prend pour une hellébore !

    Les stars du moment au jardin

    Elégante, voici la "Comtesse de "Mouët et Chandon" dont les gouttes de pluie  pétillent comme des bulles de champagne !

    Les stars du moment au jardin

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique