• Coucou, t'es où ?

    Tant que l'on n'a pas entendu le coucou, peut-on se croire au printemps ? La première fois, c'est toujours une joie !

    Depuis une quinzaine de jours maintenant, il chante ! ...si l'on peut appeler un chant son salut répétitif !

    Au moins, voilà un oiseau dont le chant est facile à repérer ! 

    Impossible de se tromper ! Pour les débutants en ornithologie, c'est un oiseau gratifiant ! "Salut mon grand ! Tu as fait bon voyage ?"

    On l'aime bien, le coucou symbole de printemps, mais pour le voir, c'est autre chose, voilà un oiseau qui aime bien jouer à cache-cache ! Quant à ses mœurs, parlons-en ! C'est un curieux phénomène avec sa manie paresseuse de faire élever ses petits par les autres et à quel prix ! (pour les autres) !

    Le dernier numéro de la Salamandre, que je viens de recevoir avec à-propos, se penche sur le cas du coucou et nous dévoile ses habitudes fascinantes. Comment fait-il pour tromper les petits passereaux ? Certains se défendent, d'autres sont plus benêts (comme l'accenteur mouchet aux meurs dissolues de mon article précédent !)

    La nature est parfois diabolique : les œufs de madame Coucou sont différents selon le couple d'oiseau qui l'a élevée et chez lesquels elle va pondre à son tour ! ...pour mieux tromper !

     

                                                                                             

      Pour voir ce numéro, cliquez ici

    Coucou, t'es où ?

    Un petit test ?

    Coucou, t'es où ?

    Il déguise ses œufs,  il se déguise aussi...

    Coucou, t'es où ?

    Le dossier consacré au coucou fait 26 pages et est absolument passionnant , avec comme d'habitude des photos et de superbes dessins.

    Comme ça, il n'est pas très sympathique le coucou, mais il est quand même touchant, ce messager du printemps, et puis...le coucou est en train de disparaître peu à peu. La faute, comme d'habitude est celle de l'agriculture industrielle, de l’urbanisation des campagnes qui deviennent pour les oiseaux des déserts sans vie, des insecticides qui font disparaître les insectes...Cela dépend des régions, bien sûr;;;

    En Angleterre, 85 % des coucous gris ont disparu depuis trente ans !

    Notre nature est bien malade !

    Coucou, t'es où ?

    Une autre merveille est à protéger, c'est l'orchidée, les orchidées des prairies, qui font aussi l'objet d'un très bel article.

     

    A signaler aussi, ce  dossier sur un jeune photographe qui trouve des astuces techniques pour faire des photos d'une grande poésie.

    Exemple :

    Coucou, t'es où ?

     

    Et puisqu'il  n'est pas toujours facile de reconnaître les oiseaux (et le coucou en est un exemple), il vient de sortir ce guide des oiseaux.

    Coucou, t'es où ?

    Il est fait un peu différemment des autres : il s'adresse, à mon avis, surtout à ceux qui veulent découvrir les oiseaux au cours de leurs promenades (il est d'un format facile à emporter dans une poche), aux familles et aux enfants, car l'approche des oiseaux se fait par groupes, ou par milieux. Viennent ensuite deux parties sur les oiseaux chanteurs et les oiseaux migrateurs... C'est ainsi que l'on peut retrouver plusieurs fois le même oiseau :on pourra trouver le rouge-gorge, par exemple dans les oiseaux vus à la mangeoire, ou dans le groupe "oiseaux des villes" ou  "dans les champs" ou dans "les oiseaux chanteurs";

    Le petit plus : un chapître sur les traces : plumes, œufs, nids...

    Par contre, pas de table des matières par oiseau...

    Coucou, t'es où ?

     Pour y aller voir...

    Rappel : pour tout abonnement à l'une des trois revues, la Salamandre, la Salamandre junior, ou la petite Salamandre, un numéro supplémentaire gratuit est offert aux lecteurs de mon blog, avec le code : CAPU18

     

    Et le résultat du test ,?   Et bien TOUTES les pontes sont parasitées par un œuf de coucou !

    « Féériques fritillaires !Tulipes à coeur »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Avril à 06:31

    s' il est facile  à repérer pour  son chant, c' est  beaucoup  moins évident  de l' apercevoir   et  pire encore de le  photographier, tant  il est discret et  farouche, c' est  à  peine   si  on  a  le temps  de la  voir   filer à  l' anglaise !

     un oiseau  aux  moeurs  particulières, qui s' habille  en rapace !

    C' est  vrai  qu'  on aime   bien mettre  un nom sur les oiseaux qu'  on croise !

    J' ai  vu beaucoup  d' orchidées des prairies  le  long de la Meuse   dans les Ardennes !

     Passe  une bonne   fin de semaine 

     Bisous

     

    2
    Samedi 6 Avril à 08:01
    Bonjour Capucyne,
    Oui le coucou est facilement reconnaissable mais pour le voir c'est autre chose. Pas de "coucou" ici à Rambouillet. Les oiseaux sont en voie de disparition pour la plupart et c'est bien triste.
    Ce guide des oiseaux est très intéressant ... Bonne journée, bises Véronique
    3
    Samedi 6 Avril à 08:23

    Un fameux paresseux, celui-là ! 

    Je n'en ai jamais vu en vrai ! 

    Bon weekend. 

    4
    Samedi 6 Avril à 09:15
    marine D

    J'ai ce numéro de La salamandre.
    Ce coucou est un sans-gêne ça me fâche qu'il aille squatter le nid des autres oiseaux, surtout celui de mon petit Titi !

    Merci pour toutes ces infos Capucyne

    5
    Samedi 6 Avril à 11:44
    Je ne l'ai pas encore entendu ici. Grosses bises
    6
    Samedi 6 Avril à 11:48

    Curieux animal en effet qui ne se contente pas d'un nid mais va les squatter tous...

    Merci pour ce bel article et pour la jolie photo finale.

    7
    Samedi 6 Avril à 15:46

    je l'ai reçu cette semaine .  Je n'ai lu que le chapitre sur le coucou.  L'histoire des oeufs est fascinante , c'est le diable ce coucou ! lol

     

    8
    Samedi 6 Avril à 16:33

    Je ne l'ai pas entendu chanter  encore  !!!

     bonne soirée Capucine !!

    9
    Samedi 6 Avril à 17:32

    Je me disais je suis nul je vois un œuf de coucou dans chaque nid lol, mais en fait j'avais juste hihi.

    Je ne l'ai pas encore entendu chez moi, ou je n'ai pas fait attention.

    Mais je ne le vois jamais.

    Bon weekend

     

    10
    Samedi 6 Avril à 19:20

    Merci pour ce billet si instructif, Capucyne !

    Je ne crois pas avoir encore entendu monsieur le coucou, mais je prêterai l'oreille !^^

    Bises !

    11
    Dimanche 7 Avril à 06:42
    Septsup

    encore et toujours une édition très intéressante de ce catalogue... pour le jeu je dirai les nids avec des oeufs plus gros que les autres.. mais bon suis pas très au fait... merci pour cet article bon dimanche

    12
    Dimanche 7 Avril à 18:10

    Bonsoir Capucyne, je suis inquiet, hier soir j'ai mangé une omelette et si ça se trouve il y avait un œuf de coucou...!!!

    Bonne semaine, bises.

     

      • Dimanche 7 Avril à 22:26

        Qui sait !!!??? Tu  m'as bien fait rire!

    13
    Dimanche 7 Avril à 19:10

    Je suis habituée à entendre chanter le coucou à pareille époque, mais cette année, c'est la première fois que mon petit fils l'entendait et j'ai pris beaucoup de plaisir à le regarder ; bouche bée, il levait la tête et essayait d'identifier....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :