• Territoire merle !

    Les merles sont très territoriaux: "chacun chez soi et les vers de terre seront bien gardés !"

    Même lorsque la période des nids est révolue, chaque couple garde son territoire "garde-manger" et en chasse les intrus.

    Mais voilà! Certains sont mieux lotis que d'autres...

    Merlin et Merline règnent en maîtres sur mon jardin, bien pourvu en vers de terre, insectes etc..sans parler des mangeoires l'hiver et des arbustes à baies, lierre, chèvrefeuille, aubépine,sureau, cotoneasters, pommier...sans parler du cerisier et des framboisiers...J'ai laissé beaucoup de pommes blettes au pied du pommier à leur intention et j'en jette d'autres sur la "pelouse" pendant cette période de froid et de gel, lorsque  les vers sont blottis au chaud sous la terre durcie.

    Les merles sont friands de pommes, surtout lorsqu'elles sont presque pourries et que le gel les a quelque peu transformées en fruits confits !

     

    Voilà, hélas, qui attire la convoitise de ceux qui sont moins bien pourvus : quelle ne fut pas ma surprise de compter l'autre jour six merles autour du pommier, dont cinq adultes mâles à bec jaune, chacun avec sa pomme, transportée suffisamment loin du voisin pour être tranquillement dégustée...!

    Il semble donc que le froid adoucisse les moeurs et qu'une certaine solidarité (ou tolérance) se soit installée, face à la rigueur hivernale.

    Oh! Solidarité toute relative cependant: un jeune merle , visiblement mal à l'aise et inquiet essaie de manger une pomme faute de pouvoir la tirer au loin...mais l'arrivée de Merlin qui revendique son territoire suffit à le faire fuir ...jusqu'à la prochaine inattention du propriétaire, très probablement!

     

    « MalusGlace sur le Gesvres »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :