• De l'utilité des vieux troncs...

    On ne chantera jamais assez les louanges des arbres morts, des vieux troncs coupés...

    Les oiseaux y débusquent les insectes xylophages, les insectes y trouvent refuges...et pour les jardinières à court de tuteurs, c'est une aubaine !

     

    Il y a longtemps, deux sapins de Noël devenus (trop) gigantesques pour le jardin ont été élagués et ont servi de tuteur de longues années, à une glycine, à du lierre, à un jasmin...

    Côte à côte, ils n'étaient pas très esthétiques! cette année, l'un d'eux a été coupé pour faire place à un nouveau massif...

    Mais l'autre a toujours son jasmin chevelu (et, chut, il ne faut pas le dire car sa discrétion en souffrirait, le rouge-gorge y a un nichoir... qu'il n'a jamais utilisé, mais, qui sait...)

     

    Bien sûr pour les fleurs et le parfum, il faudra attendre juillet !

    jasmin 6456

     

     

    Dans la partie arrière du jardin, mes prédécesseurs avaient vu grand : trios bouleaux, trios peupliers... au fil des années, ils étaient devenus immenses et dignes des grandes plaines russes. Pour ne pas faire attraper de crise cardiaque à mes voisins, j'ai fait (la mort dans l'âme) supprimer les peupliers, mais ai gardé...un tronc pour y faire grimper un chèvrefeuille.

    chevrefeuille 6461 Les tempêtes atlantiques ont un jour eu raison du vieux tronc, et le chèvrefeuille a été consolidé par deux piquets...

     

    Voici trois ans, le cerisier a rendu l’âme étouffé par le chêne de la haie.

    Là encore, j'ai gardé le tronc, d'abord parce qu'il supportait le nichoir des mésanges bleues, puis parce qu'il plaît beaucoup au bec du pivert (!), et enfin, pour y faire grimper une bignone...

    J'adore les bignones et leurs trompètes rouges qui me rappellent les bignones de mon enfance chez mes grands-parents. Donc, j'adore les bignones mais...les bignones ne semblent pas aimer mon jardin.

    La bignone, plantée devant le long de la clôture, ne semblait pas se plaire. Je l'ai déplacée le long du fameux tronc de cerisier et...si vous voyez le petit machin censé grimper, à gauche du tronc, c'est elle ! Elle ne se plaît toujours pas !

    Mais je crains que la terre sèche comme du béton, l'ombre et les racines du chêne ne découragent toute tentative...

    Faire grimper des fleurs dans des pots au pied ?

    De l'utilité des vieux troncs...

    Mais je suis têtue ! J'ai récupéré une autre petite bignone, et je l'ai plantée, côté sud du vieux tronc du pommier gardé aussi comme tuteur !

    De l'utilité des vieux troncs...

    Cette fois, si cela ne marche pas, j'abandonnerai les bignones...

    j'ai aussi planté une sauge rouge pour rappeler celle du nouveau massif tout près...et des bulbes qui, pour l'instant, habillent le pied du tronc...

    Et bien sûr, le nichoir aux mésanges charbonnières a gardé sa place...Espérons qu'elles ne regretteront pas trop les fleurs du pommier !

    De l'utilité des vieux troncs...

    De l'utilité des vieux troncs...

     

    « Les tapis "pure nature" au jardinLe cotonéaster et les fauvettes à tête noire »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Mars 2016 à 17:37

    Je partage tout à fait cette façon de voir.

    A l'automne, mes fils ont coupé le vieux cerisier du jardin complètement mort et j'y fait pousser deux rosiers lianes.

    J'ai aussi conserver des branches. Avec les moins grosses ils ont fait un abri pour les hérissons mais j'y vois surtout le rouge-gorge. Cet abri lui plaît bien. Peut-être y nichera-t-il ?

    D'autres, plus grosses, patientent dans un coin du jardin....

    Bonne soirée.

    2
    Mardi 29 Mars 2016 à 17:47

    Que c'est agréable cette petite chronique  et le récit des adaptations et récupérations possibles , le malheur des uns faisant le bonheur des autres dans cet univers qu'est un jardin . Mes arbres comme moi vieillissent et je vais devoir essayer de prolonger certains ...sous une autre forme parfois .Les chenilles processionnaires ont envahi mes 6 pins d'Autriche de plus de 12 m .Il faudra sans doute que je les fasse abattre mais c'est un véritable crève-coeur d'autant que c'est mon mari qui les avait plantés et que j'essaie au maximum de conserver le décor qu'il avait imaginé que j'essaie de regarder encore avec ses yeux .

    Amicalement !

    3
    Mardi 29 Mars 2016 à 18:49

    bonsoir capucyne,

    ce tronc mort sert encore et fait le bonheur des oiseaux. tu as un magnifique jardin, je t'envie un peu tu sais ... bonne soirée, bises, véronique

    4
    Mardi 29 Mars 2016 à 19:08

    Non seulement utiles, mais en plus ils restent beaux !
    Superbe ton jardin.
    Bonne fin de journée

    5
    Mardi 29 Mars 2016 à 19:27

    Ton jardin est un lieu de bonheur pour les insectes et les oiseaux ,et bien joli

    ces troncs font des heureux bonne soirée

    6
    Mardi 29 Mars 2016 à 20:07

    c'est bien de recyclé les troncs pour les utiliser à d'autres fins, de toute façon ça sert aux oiseaux et aux insectes alors ça ne peut être que parfait pour la préservation de la nature

    Passe une très belle semaine 

    @ bientôt

    7
    Mardi 29 Mars 2016 à 20:25

    Très belles idées ces vieux troncs.

    Bisous

    8
    Mardi 29 Mars 2016 à 21:23

    Voilà comment faire du neuf avec du vieux ! Tout peut être utile ! 

    Merci pour ces idées ! 

    9
    Mardi 29 Mars 2016 à 23:10

    Bonsoir Capucyne.

    Toute la vie est dans ton jardin. Merci pour ce partage.

    10
    Mardi 29 Mars 2016 à 23:12

    Capucyne, j'adore cet article et pour cause !!!!! 
    Je pompe ton idée de nichoir ; j'avais pensé mettre un petit hôtel à insectes mais je vais rajouter un nichoir : c'est  trop charmant ! Grâce à ton post, je regrette encore un peu moins la suppression du sapin chez moi.

      • Mercredi 30 Mars 2016 à 09:11

        C'est ton conifère qui m'a donné l'idée de cet article !

    11
    Mercredi 30 Mars 2016 à 03:43

    La terre doit être bien drainée, mais conserver une certaine fraîcheur durant l’été. Les sols calcaires sont supportés. Allégez les terres trop argileuses avec un apport de sable grossier au moment de la plantation. La faire grimper avec du lierre, ce sera auquel arrivera le plus haut,  ainsi est parfois la nature.

    J'aime cette plante aussi.

    Bises

      • Mercredi 30 Mars 2016 à 09:15

        Je vais rajouter du sable ! Merci !

    12
    Mercredi 30 Mars 2016 à 07:26

    J'espère pour toi que les oiseaux reviendront, var parfois, el fait de changer un peu leur environnement les perturbes.

    Mais je trouve que l'idée est belle. Ici on essaye de conserver les sapins qui leur servent d'abris en hiver. 

    Chaque région ses petites astuces.

    http://des-photos-et-des-mots.blogspot.lu

      • Mercredi 30 Mars 2016 à 09:14

        Les oiseaux sont toujours là car il y a d'autres arbres !

    13
    Mercredi 30 Mars 2016 à 07:34

    Belle idée ces vieux tronc auxquels tu donnes une nouvelle fonction. Espérons que la bignone se décide à te satisfaire, elle ferait un beau duo avec le tronc du cerisier. Les bulbes fleuris sont magnifiques.

    Belle journée à toi, ici elle s'annonce bien ensoleillée...enfin  !

    14
    Mercredi 30 Mars 2016 à 09:30

    c' est toujours  le problème, en arrivant, on plante plus d' arbres qu' il ne faudrait, n' imaginant pas la place qu' ils prennent , et plus vite qu' on ne le pense !

    Et c' est toujours la mort dans l' âme qu' on se décide à en supprimer.

    il n' y a qu' un vieux tronc que j' ai dû casser, parce que des frelons y avait  installé leu nid !

     Passe une bonne journée

     Bisous

    15
    Mercredi 30 Mars 2016 à 11:38

    C'est incroyable le nombre d'insectes en tout genre que peut attirer une souche ou un arbre mort  et en plus c'est esthétique et l'on peut s'amuser a lui donner  une forme originale !!

    bonne journée Capucine !

    16
    Mercredi 30 Mars 2016 à 12:14

    Génial.

    17
    Mercredi 30 Mars 2016 à 12:29
    marine D

    Oui, j'aime moi aussi ces vieux troncs qui parlent de la seconde vie des vieux arbres ! J'en garde mais parfois ils finissent par se défaire complètement mais pas avant d'avoir servi de refuge, de support et même orné par de très beaux champignons !

    Merci pour ces photos Capucyne, bonne journée

    18
    Mercredi 30 Mars 2016 à 13:52

    cette façon de faire, donne un aspect naturel au jardin..... j'ai une bignone au jardin, je l'avais mis  contre un mur, je l'ai changé de place, car elle s'accroche dans les briques je crois que cette plante aime le soleil!!!

    bises

    françoise

    19
    Mercredi 30 Mars 2016 à 15:08

    Bonjour , tu nous fais partager la vie de ton jardin d'une bien sympathique façon...et comme le dis la chanson de Trenet " c'est un jardin extraordinaire"

    Bisous Capucyne....sous la pluie depuis ce matin ici.

     

    20
    Mercredi 30 Mars 2016 à 17:06

    Voilà un jardin bien accueillant

    21
    Mercredi 30 Mars 2016 à 17:40

    c est vraiment très joli.. bonne soirée...

    22
    nicolas
    Mercredi 30 Mars 2016 à 21:44

    C'est dans les vieux troncs qu'on fait les meilleurs...comme dit le dicton, ou à peu près...

    23
    Jeudi 31 Mars 2016 à 05:54
    septsup

    Juste une petite visite pour te laisser ma nouvelle adresse.. bonne journée

    24
    Jeudi 31 Mars 2016 à 15:47

    re bonjour... on nous a confirmé que les pub seraient obligatoires soit aujourd hui soit début avril sue EB ou alors il faut être en premium ... je n apprécie pas les ultimatums... j espère que tu viendras me voir sur spot... bonne fin de journée

    25
    Jeudi 31 Mars 2016 à 18:52

    tu dois avoir un grand terrain? j'aime aussi les bignones; j'en ai planté une, un bout de branche "récupéré" sur celle plantée chez mes parents, et elle a bien pris; j'attends que népou veuille bien la guider sur le mur du garage, car elle envahit le toit; mais bon... un bel hommage, ces troncs qui restent pour supporter d'autres plantes.  j'aime beaucoup tes récits, je vais m'abonner à ton blog. bonne fin de journée.

      • Jeudi 31 Mars 2016 à 20:23

        Pas si grand :780 m2 avec la maison...

        je suis allée sur ton blog, sans pouvoir laisser de com,; (il faut se connecter à je ne sais quoi...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :