• Attention aux hérissons !

    C'était interdit, fermé...Ah, pouvoir à nouveau se balader le long des cours d'eau, s'asseoir dans les hautes herbes (Dieu, qu'elles ont poussé en deux mois !) au  bord  de ce petit étang, converser avec une grenouille étonnée, marcher sur ces sentiers qui n'ont vu personne depuis d eux mois...

    Personne ? Oh que si ! les  bousiers sont de sortie, traversent ,  se promènent, cherchent la "bouse"  providentielle, et...se font écraser par les VTT aveugles, revenus, par les chaussures insouciantes...

    Je crois entendre les petites bêtes de la forêt, de sous-bois, des sentiers... "Ciel, les revoilà,  les invasifs, les nuisibles, les humains !!!"

    Prenons les  hérissons par exemple  :  pendant le mois d'avril, ils ont eu de la chance : grâce au confinement,  il y a peu de morts de hérissons écrasés sur les routes. Les autres années, c'est un peu l'hécatombe : les hérissons sortent d'hibernation et...finissent écrasés sur les routes ou...en charpie sous les tondeuses...

    Maintenant, hélas, c'est la naissance des petits, qui vont à leur tour s'aventurer la nuit sur les routes...

    Le hérisson est un animal nocturne ; si tout va bien pour lui, c'est la nuit qu'il sort. En février, j'ai eu la surprise d'en voir un sur la pelouse, occupé à  tirer de toutes ses forces que un gros vers blanc ! Le temps était si déboussolé, si doux, que le hérisson, déboussolé lui aussi , s'était réveillé ...!  Il devait avoir très faim !

    Un presque voisin, dont le jardin est aussi en refuge, m'a envoyé, tout content (il y a de quoi !), une photo du hérisson -ou plutôt de la hérissonne- de son jardin qui a donné naissance à une portée de petits !

    Le dernier  numéro de  la Salamandre, fait la part belle au hérisson : tout un dossier lui est consacré:

    Christine Wuillemin a suivi pendant cinq mois la vie du  hérisson de son jardin grâce à une caméra nocturne et a observé ses mœurs, ses amours, ses combats...

    Le hérisson, comme tant d'autres, est menacé !

    Un tas de bois, une petit "niche" de brindilles, un tas de compost pour le ravitaillement, une "gamelle" d'eau...Voilà qui peut faire le bonheur d’un hérisson dans votre jardin , car" entre les campagnes devenues hostiles et le béton qui s'étend, les refuges du hérisson se réduisent comme peau de chagrin" .

    Il fera un sort aux limaces et escargots qui embêtent vos jeunes pousses...                                                                                                                                          

    https://boutique.salamandre.org/abonnements.rub-2/

    et voici une petite vidéo qui présente ce dossier :cinq-mois-avec-le-herisson

    Attention aux hérissons !

     Quand vous conduisez, la nuit, allez-y doucement ! Attention aux hérissons !

    Dans ce numéro,  d'autres dossiers :  sur les tritons, les hirondelles...entre autres !

    Attention aux hérissons !

    Attention aux hérissons !

     
     

    Attention aux hérissons !

    Attention aux hérissons !

     
    Et toujours, pour les lecteurs de mon blog, un numéro supplémentaire est offert pour tout abonnement à l'une des trois revues "Salamandre" avec le code CAPU18

     

     

     

     

    « En mode confinement -17 : évasion 4Visiteurs et habitants de la mare »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Mai à 20:34

    Ah ça, c'est sûr ! Notre confinement a bien profité aux animaux et à la nature en général. Beaucoup moins de pollution aussi, mais tout a une fin ! Tout va reprendre comme avant et ce n'est pas une bonne chose ! 

    Bonne fin de semaine. 

    2
    nicolas
    Jeudi 14 Mai à 22:45

    Il n'y a pas à dire, c'est un blog qui ne manque pas de piquant ! Merci de nous parler de ce qui est vraiment important sur cette planète et dans nos vies limitées dans la durée.

    3
    Vendredi 15 Mai à 06:59

    il est  le   plus  souvent   victime  de  ce  que son  instinct  le   pousse  à  faire,   se rouler   en  boule   lorsqu'il  entend   du  bruit !

     Sur  une   route,  c'  est  souvent   mortel !

    à nous de rouler  prudemment   lors  qu'on  traverse des  champs   ou   des  prairies   à  la  tombée    du  jour !

    L'horreur,  c'  est   quand     des  milliers  de crapauds    rejoignent   les   mares   et  se réchauffent sur   le macadam !

     Passe   une  bonne   journée

     bisous

      • Vendredi 15 Mai à 08:57

        Oui, la voiture est responsable  de bien des hécatombes !

    4
    bob
    Vendredi 15 Mai à 09:36
    Un grand bravo pour cet article...le hérisson ne pique pas si on l'approche tout en douceur. Animal paisible, il se laisse approcher, caresser, renifle puis poursuit rapidement sa route, cela ne l'intéresse pas. A la moindre alerte il se roule en boule, heureusement qu'il a ses poils piquants !!! Je vais me procurer la revue. Merci Capucyne
      • Vendredi 15 Mai à 09:43

        j'espère  que les bébés vont bien !  je viens de lire que certains tondent leur pelouse la nuit (avec un robot) : cela me révolte ! les hérissons vont se faire hacher !

    5
    Vendredi 15 Mai à 11:00
    Une fleur de Paris

    Bonjour Capucyne,

    Ce confinement avait du bon, la Nature reprenait ses droits. L'homme est un animal nuisible ... 

    Tu sais tu vas me prendre pour une folle, mais quand je pars avec mon appareil photo et que je vois des familles cygnes, ou un héron en train de pêcher, j'ai toujours peur de déranger !! je me cache, je ne fais pas de bruit et quand j'ai terminé mes clichés, je pars sur la pointe des pieds ... 

    Cette revue m'intéresse, je vais me la procurer. Pour répondre à ta question, non je ne sais pas quand le Parc du château va rouvrir ...

    Bonne journée, bises, Véronique

    6
    Vendredi 15 Mai à 11:10

    Sur la super "voie verte" qu'ils ont fait vers chez moi, une fois j'ai été très triste de voir plusieurs grandes chenilles écrasées par les vélos :(

    Je n'ai jamais vu de hérissons chez moi, je pense que mon terrain est trop coupé du reste pour en acceuillir, à part le bois, mais c'est un bois plutôt "pauvre", je pense qu'il n'y a pas grand chose d'intéressant pour un hérisson dedans.

    Quand je lis le titre du magazine "le jour où elles ne sont pas revenues", ça me fait penser à mes hirondelles de fenêtres, j'attend toujours le retour avec impatience et chaque année j'ai peu de ne plus les revoir... Cette année elles sont encore la!

    Bonne journée

    7
    Vendredi 15 Mai à 18:21
    marine D

    J'ai vu chez nous quelques tritons mais les hirondelles ne sont pas revenues, quel dommage... Quant aux hérissons ils sont bien attachants, ils ont leurs petits tas de bois à plusieurs endroits tranquilles ici...

    8
    Samedi 16 Mai à 06:56

    Les hérissons sont en danger et il faut les sauver ! Les pauvres... Je me faisais la remarque en marchant dans les bois et que je voyais passer des vtt à toute vitesse que les pauvres animaux ne devaient plus rien comprendre.

    Bon week end !

    9
    Samedi 16 Mai à 09:11

    Bonjour Capucyne
    Il est certain qu'avec le confinement, avec le fait que la nature aie reprit ses droits, que des animaux, aussi petits soient ils ont reprit eux aussi le chemin 
    des endroits qu'ils fréquentaient et où ils se sentaient bien, avant que l'être in-humain ne prenne sa place
    D'un autre côté, et concernant certains animaux, ils ont certes été ravis de ne plus voir personne, de s'aventurer dans des endroits "dangereux pour eux" puis le deconfinement revenu  ... se voient pour certains , quelque peu déranges
    Pour les hérissons oui en effet, un petit tas de branchage au pied d'un mur protégé par exemple peut faire son bonheur

    10
    Samedi 16 Mai à 09:29

    Un  petit  bonjour,  avec   du   soleil,  pour te  souhaiter  une  bonne  fin   de  semaine

     Bisous

    11
    Dimanche 17 Mai à 09:24
    Septsup

    bonjour Capucyne.. tu a entièrement raison le déconfinement ce ne sera pas le pied pour tout le monde... crois tu que les humains feront preuve d un  peu moins d égoïsme pour une fois ? bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :