• Le dessert de février...

     

    neige 3483 Que jonquilles et primevères prennent le risque, c'est normal ! Mais la corête ? Quelle folie l'a poussée à ouvrir ses pompons jaunes ?

     

     Dimanche et lundi matin, en ouvrant les volets, surprise ! Février avait déposé une fine - très fine - couche de sucre glace sur le jardin, un saupoudrage léger comme un dessert, le dessert de l'hiver en quelque sorte !
    neige 3474

     

    neige 3472

     

    neige 3468

     


    « Les tarins des aulnesUne salade sauvage : la cardamine hirsute »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :