• En mode confinement - 9 :Printemps, mon amour !

    En mode confinement - 9 :Printemps, mon amour !

     

    Je reçois le dernier numéro de la Salamandre... "Mon" facteur passe trois fois par semaine et visiblement, les envois de la revue ont été faits...

    Je lis l'édito de Julien Perrot...J'aime bien Julien Perrot, c'est un vrai, un authentique, un amoureux de nature, un émerveillé...Il écrit :

     

     

    "Avril, mon amour"

    ...

    Dans ces moments-là, une seule chose à faire. Sortir à tout prix, imprégner dans les alvéoles de ses poumons l'air frais du beau mois d'avril. Purifier son âme avec le chant du merle le long de la haie. Nettoyer ses yeux avec l'aurore et la petite tortue, ces papillons miraculeux qui se réveillent en lisière.Se glisser enfin dans la forêt aux chênes tortueux..."...

    ...Et tout à  coup, l'indicible grâce de cette forêt me coupe le souffle. Mille flammes vertes éclosent des branches nues .Mille tiges fraîches se dressent à travers les feuilles mortes. Mille bourdons et capricornes reviennent à la vie. Et partout les oiseaux s'appellent et se répondent"...

     

    Oui, l'homme -enfin, pas tous les hommes, je m'en aperçois - a besoin de ce contact intime avec la nature, de cette source de vie , de vraie vie, de sentir son rythme au diapason de ce qui l'entoure, l'enveloppe...

    En ce moment, nous en sommes loin ! En ce moment, tout est devenu virtuel...c'est devant un écran que l'on vit, que l'on fait de la musique, de la danse, du Tai Chi ou du Qi Gong, du yoga, de la bicyclette ou du sport par écran interposé, que l'on prend l'apéritif avec ses amis ou que l'on envoie des baisers...Et on en a repris pour un mois...

    Réaction panique suite à une mauvaise gestion ? On enferme les gens...Et quand on va les laisser sortir...il aura disparu, le vilain virus ? Peut-être, mais peut-être pas...Alors ? On recommencera ?

    J'ai cherché des chiffres...

    En 2020, ...120 863 décès dans le monde suite au Covid19...17 000 en France...

    En 2019, il y a eu 3239 décès en France suite aux accidents de la route...

    En 2017, 150 000 morts suite au cancer...

    Entre 2014 et 2019, selon les années, entre 8000 et 18 300 décès par an suite à la grippe saisonnière...En 2018, 609 648 décès en France, toutes causes confondues...

    En 2016, trois millions de morts dans le monde suite à des infections respiratoires...

    En  1969-1970, il y eut 100 000 morts en France de la grippe de Hong Kong...Qui s'en souvient encore ?

    Ce virus, tout mortel qu'il puisse être, au regard de ces chiffres paraît déjà moins menaçant !

    Une mort, celle d'un être que l'on aime est toujours une déchirement, (et les gens les plus faibles doivent se protéger) mais avons-nous oublié que c'est notre condition d'humain, comme  celle de tous les autres êtres vivants ? Pourquoi faire régner ce climat de peur ? Pourquoi ces discours grandiloquents et anxiogènes ? Parce que nous avons cru que l'homme était tout puissant, qu'il devait être le maître de tout ? Parce qu'il n'a plus de prédateur (il les a presque tous éradiqués !) sauf...lui-même et de temps en temps un petit virus microscopique qui lui résiste ?

    Pour être en bonne santé, il faut aussi avoir un moral serein...! Il faut vivre, faire de l'exercice (les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès et chacun sait qu’il vaut mieux (entre autres) faire de l'exercice physique pour essayer d'éviter ce genre d'accident)... ; le virus touche en majorité les gens atteints d'obésité, de maladies cardio-vasculaires... ;  les confiner ne va pas arranger les choses !

     

    Ce confinement qui dure me vole cette part de moi qui aspire à la beauté de la nature...

    Ce printemps, c'est fini, j'ai perdu le spectacle des parades des grèbes huppés...

     

    Visite aux grèbes huppés

     

    Visite aux grèbes huppés

    photos 2016

     

    Cette année, ratées aussi les balades pour cueillir l'ail des ours, un de mes grands rendez-vous printaniers !

    L'ail des ours

    L'ail des ours

     

    Chaque année, je guette aussi l'apparition miracle des douces et étranges fritillaires

    Féériques fritillaires !

    Féériques fritillaires !

    photos 2019

    C'est fini aussi pour ce printemps...je crois que ce sont-elles qui vont me manquer le plus, ces fleurs étranges  et éphémères qui, à chaque rencontre, m'émeuvent plus,que je ne saurais exprimer...C'est de cette émotion-là dont j'ai besoin, pas de l'émotion factice et collective en service commandé par les journaleux en mal d'audience !

    Mais les regrets sont inutiles...Je me souviens de ce texte touchant que m'avait lu le Baryton, un poème écrit par son grand-père alors qu'il ne pouvait plus voyager, un texte empreint d'une philosophie ...apaisée.

    Quand on ne peut pas ou plus, restent l'image , l'imagination, le rêve...

     

    Voyages

     

    Tout au long du rivage où se portent mes pas

    Je songe à des voyages que je ne ferai pas

    Car j'ai de grands départs inassouvis en moi

    Qui mettent quand j'y pense mon vieux cœur en émoi.

     

    Et quand dans mon chez moi devant la mappemonde

    Je me surprends encore à parcourir le monde

    En pensée, je refais mes voyages d'antan

    Car il fait bon rêver serait-ce un court instant.

     

    Des souvenirs alors me remplissent les yeux

    Et je revis ainsi des moments très heureux.

    On a dit que partir c'était mourir un peu

    Moi je pense que partir c'est, après, vivre mieux.

     

    « En mode confinement -8 : scènes de jardin...En mode confinement - 10 : tarte aux orties »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Avril 2020 à 20:24

    Bonsoir Capucyne,

    Tes photos sont superbes ... Allez au printemps suivant tu pourras de nouveau sortir et reprendre tes belles balades. 

    Bonne soirée, bises, Véronique

    2
    Vendredi 17 Avril 2020 à 20:26

    On rate, en effet, beaucoup de choses cette année ! Nous sommes quand même plus libres que vous et nous pouvons nous balader dans la nature sans problèmes. 

    De l'ail des ours, j'en ai chez moi et je m'en sers régulièrement. J'aime . 

    Bon weekend. 

    3
    Vendredi 17 Avril 2020 à 21:27

    Il est beau ce poème.

    C'est long... et puis quand on pourra ressortir, si le virus reprend de plus belle, on va se confiner 150 ans???

    Bonne soirée et bon weekend.

      • Vendredi 17 Avril 2020 à 22:21

        je crois que c'est reculer pour mieux sauter !    Il faudrait des tests massifs !

    4
    Vendredi 17 Avril 2020 à 22:06

    Bonsoir Capucyne : pas drôle ce printemps qui nous est volé. ( En 2019 il y a eu 3239 décès de la route; 612 000 ça fait un peu beaucoup). merci pour tes photos des années précédentes, ainsi on s'évade un peu. Bises et prend soin de toi. Bon week-end  

      • Vendredi 17 Avril 2020 à 22:20

        Oui, j e ne sais pas d'où sortait ce chiffre ! Rectifié !

    5
    nicolas
    Vendredi 17 Avril 2020 à 22:13

    Oui, l'homme marche sur la tête depuis bien trop longtemps. L'apparition de ce virus (meurtrier, certes) engendre des réactions qui prouvent à quel point il s'exclut à présent de la création en tenant plus que tout à se placer au-dessus de ses lois. Oui, nous sommes mortels ; oui, nous sommes nous aussi soumis au processus (bénéfique, si l'on se place à l'échelle de la population) de la sélection naturelle ; est-ce notre remarquable longévité par rapport à la plupart des autres espèces animales qui nous incite si facilement à l'oublier ? L'événementialisation détestable du coronavirus ne grandit pas l'humanité et ses prétendues élites. L'amour est notre seule éternité, et l'aurore est un papillon.

    6
    Samedi 18 Avril 2020 à 02:37

    L'immeuble où je vis est entouré d'arbres (c'est pour çà que je l'ai choisi en 2012), aussi tous les jours je vois des pigeons, des moineaux, des pinsons, des pies, des corneilles, des merles, des mésanges bleues et charbonnières et les entend chanter près de mes fenêtres. Je vois aussi le soleil se lever à l'est dans la Chartreuse !

    Je vois aussi des bourdons, des abeilles, venir sur les quelques fleurs que j'ai dans mes jardinières.

    Ce qui me manque, c'est d'aller dans le parc boisé des Chartreux photographier les jacinthes bleues et l'ail des ours et bavarder avec mes copains et copines qui font des photos, qui s'extasient de la nature.

    L'an prochain ? je serais au rendez-vous ...

    Bisous de Lydie

    7
    Samedi 18 Avril 2020 à 06:13

    Tout   au  long   de  la   journée,  on  nous  assomme    de chiffres,  dommage   que  ces  mêmes   médias   ne  fassent   que  réagir !

    Si  nos  gouvernants avaient  prévu,  et   ils  sont  là  pour  ça,  nous  ne  serions   pas   confinés,  parce   qu'en  portant    des   masques   nous  aurions  évité les  trop  plein   en   hôpitaux !

    Je  suis  persuadé   que   dès   qu'il    y  aura  des   masques   en  suffisance,  on  reparlera  du   déconfinement.

     En   attendant, j'ai  la  chance  de  voir une   part  de   nature  dans   mon  jardin

     Passe   une  bonne   fin   de  semaine

     Bisous

    8
    Pierrr
    Samedi 18 Avril 2020 à 08:33
    Bonjour, on peut mettre sa télé en pause ; pour ceux qui dispose d’un jardin. Il y a tellement à faire , nettoyer , semer , planter et sentir, écouter . Puis quand le soleil se couche lire tout profitant d’être ( encore ) à 2.
    Portez vous bien.
      • Samedi 18 Avril 2020 à 10:23

        Ma télé est en pause permanente car je n'en ai pas !

    9
    Samedi 18 Avril 2020 à 10:10
    Septsup

    très bel article...je suis d accord avec toi et pense qu on en fait trop... beaucoup trop... je travaillais à Paris en 1968... jamais on aurait envisagé de modifier la vie de qui que ce soit pour ça... nous acceptions sans doute plus facilement le fait que nous sommes mortels... mais aujourd hui mourrir va devenir un gros mot... moi je veux bien mais si vivre veut dire rester enfermés je n en vois vraiment pas l intérêt... on m a toujours appris que le mieux est souvent l ennemi du bien... je pense qu il serait temps de raison garder et d accepter les lois de la nature... bonne journée quand même Capucyne

    10
    Samedi 18 Avril 2020 à 10:56

    Jolies photos des saisons passées ... on a déjà de la chance de pouvoir sortir chez nous, du coup on patiente !!! je n'irais pas loin de toute manière !

    Merci de ton dernier commentaire,  une bonne nouvelle est tombée hier : le kiné viendra à domicile trois fois par semaine à partir de lundi !!!

    Ici le Covid19 a fait beaucoup de ravages ...

    Gros bisous, bon week end

    11
    Samedi 18 Avril 2020 à 14:18

    Ne t'en fais pas, tu en auras encore et encore des printemps, de l'aïl des ours, des parades amoureuses, des fritillaires, les temps passent et il est juste à souhaiter que les virus ne se renouvellent pas comme le font les saisons; 

    12
    Samedi 18 Avril 2020 à 15:16

    Cette année n'est pas une année comme les autres et l'on perd une partie de nos repères … mais avec l'espoir que tout çà se termine on retrouvera tous les petits bonheurs l'an prochain , que la nature nous procure car même sans nous elle continue son évolution permanente .

    Gardons le moral Capucyne et comme le dit le poète il nous reste l'évasion par la pensée et les belles photos souvenirs pour l'instant !

    Bises de ma campagne ch'ti !

    Nicole

    13
    Samedi 18 Avril 2020 à 18:51
    Marieluce

    Les voyages les plus beaux se font souvent en rêve ...

    En réaliser, même un seul, tient de l'exploit !

    14
    Samedi 18 Avril 2020 à 20:02

    non je ne suis toujours pas allée au jardin du coup j'ai raté la floraison de la glycine qui touche à sa fin, le banks aussi 

    mais j'ai décidé qu'à partir de demain, (sauf sil pleut ce qui serait bien  ça en a besoin) je vais y retourner 

    il faut que je prépare mes planches pour les légumes d'été  j'ai trouvé déjà les tomates 

    j'ai été malade  une crise avec ma gastrite qui m'a fait beaucoup tousser rien à voir avec le covid heureusement mais qui m'a fait bien du souci   ce n'est pas terminé  mais ça va mieux  j'ai enfin un rv ce mardi avec le spécialiste   je vais sans doute être obligée de refaire coloscopie et fibroscopie 

    Voilà les nouvelles   bises Cathline

    15
    Dimanche 19 Avril 2020 à 11:28

    magnifique ce champs d'ail des ours  , de quoi faire une réserve de pesto  !!!

     bon dimanche

      • Dimanche 19 Avril 2020 à 12:10

        Tu retournes le couteau dans la plaie : cette année, privée d'ail des ours ! J'en ai une touffe au jardin, mais pas de quoi faire soupe, pesto, cake !

    16
    Pierre
    Dimanche 19 Avril 2020 à 13:01
    Bonjour ,
    qui a écouter JJ Crevecoeur : https://www.youtube.com/watch?v=PL-49LSFKhw&fbclid=IwAR3YWFiI3PcZizrJafNW4e6R2LP52x68r23yAT6tXvzACcX9rCMoeTt_O6U ?
      • Dimanche 19 Avril 2020 à 15:50

        Intéressant, non ? Une autre vision...

      • nicolas
        Dimanche 19 Avril 2020 à 20:04

        Très intéressant, effectivement ! Même si certaines de ses analyses sont peut-être à tempérer, son travail ouvre des pistes de réflexion qui s'écartent salutairement de la propagande médiatique actuelle.

    17
    Dimanche 19 Avril 2020 à 15:33

    Cette émotion, comme tu l'écris, n'est jamais perdue.

    Elle est en nous, inaltérable, intacte, renouvelée. Elle est là qui nous prend dans ses bras.

    (J'adore les fritillaires et leurs damiers étranges à en paraître factices.)

    18
    Lundi 20 Avril 2020 à 07:00

    Non ce printemps 2020 ne ressemble pas aux autres et j'espère au prochain.

    Ce sera peut être une année à oublier ; à ne pas oublier surtout c'est la prise en charge catastrophique de cette pandémie par nos

    dirigeants qui nagent la grande brasse.

    Pénible aussi c'est qu'on entend plus parler que ce ça, on ne sait plus ce qui se passe d'autre dans le monde.

    Belle journée !

    19
    Vendredi 24 Avril 2020 à 07:55
    marine D

    Une pandémie surtout avec un nouveau virus inconnu est bien difficile à contrôler, je pense qu'au début personne n'a pris la chose vraiment au sérieux, mais je pense à la suite, qui pourrait être très dangereuse pour les plus faibles... Espérons...
    J'ai eu quelques retours en pot de ces délicieuses fritillaires pintade mais elles ont été rognées par quoi ? 

    Je n'ai plus les news, orange en panne...

    20
    Vendredi 24 Avril 2020 à 09:15

    Bonjour Capucyne

    Je reste en admiration devant ces petites fleurs mauves qui me semblent bien fragiles

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :