• Visites du soir à l'abreuvoir

    L'absence de pluie a vidé la cuve de récupération d'eau, flétri les feuilles des plantes que je n'arrose pas, transformé l'herbe en paillasson jauni !

    Le jardin crie la soif!

    Mais il n'est pas le seul: chaque jour, au moins matin et soir,  j'ai la visite des ramiers à l'abreuvoir aux oiseaux...

    ramiers 0647 D'ordinaire craintifs et facilement effarouchés, ils s'enhardissent jusqu'à venir à un mètre de moi sur la terrasse : ces pauvres granivores ont besoin d'eau et font taire leur crainte coutumière.

     

    Ils ne sont pas les seuls! Tout le monde fait la queue pour boire, et attend patiemment son tour... mesanges-charbonnieres 0640
    ...enfin, presque patiemment ! Il y a les sans-gêne dont l'apparition suffit à faire fuir les plus timides ou...les plus prudents...
    chats 0652

     

     

    « Jardin de septembre : un machaonAmour en cage »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :