• Un étrange printemps...

    Un étrange printemps qui mêle au jardin les fleurs de mars...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

     

     

    ...et celles d'avril...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

    Un étrange printemps...

     

    Un étrange printemps tout mouillé qui, alors qu'enfin le soleil montre le bout de son nez...nous incite, par l'étrangeté d'un virus devenu star, à rester chez nous alors que tout nous appelle au dehors...

     

    Un étrange printemps qui succède à un automne prolongé.

    Où est donc passé l'hiver ? le froid serait-il une espèce en voie de disparition ?

    C'est la question que pose la dernière salamandre dans un très bon dossier de 26 pages sur le réchauffement climatique, les bienfaits du froid, les espèces menacées...

     

     

     

    https://www.salamandre.org/revue-salamandre/

    Un étrange printemps...

    Certes, l'on me dira: "oh, ces fleurs si précoces, c'est bien agréable, "..Certes je me réjouis de

     regarder le jardin sous le soleil, enfin !

    Certes , l'on me dira, "bah, la nature va s'adapter"...

    Oui, mais beaucoup d'espèces sont perturbées par ces changements climatiques trop rapides et leur vie est bouleversée...

    Le lièvre variable, qui  devient blanc en hiver, ce prince du froid est peu à peu supplanté par le lièvre brun et va disparaître de certains massifs.

    Les décalages saisonniers sont( un problème : les plantes, les arbres, les insectes, les oiseaux ajustent tous leurs rythmes saisonniers à des rythmes différents ; cela multiplie les désynchronisations dans les écosystèmes. Vu la rapidité du changement, cela peut-être dévastateur.

    "Un  exemple ?  Imaginez une mésange qui cale le timing de l'éclosion de ses petits sur le pic d'abondance d'un certain type de chenilles, qui dépend lui-même de l'état d'avancement du feuillage d'un arbre particulier.

    Si les trois organismes réagissent au changement climatique à des rythmes distincts, ce qui est généralement le cas, les parents mésanges risquent d'avoir de gros soucis au moment où les  jeunes auront le plus besoin de nourriture."

     

    Un étrange printemps...

     

    Un étrange printemps...

     Et puis et puis...un article sur les souris...un sur la fritillaire, les ruches en ville, et le mini-guide pour reconnaître les orchidées sauvages...

    Et toujours, aux lecteurs de mon blog qui souscrivent un abonnement à l'une des trois revues "la petite Salamandre", "la salamandre juniors" ou "la salamandre", un 7ème numéro est offert, avec le code CAPU18
    « Rose et grise, la côte de granit...rose...En mode confinement... »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    m-a
    Mercredi 18 Mars à 22:39

    Quel beau Jardin ! et merci pour votre réflexion très pertinente sur les dérèeglements de la nature. Personnellement, je ne suis pas pressée de voir toutes les fleurs arriver en pagaille ! Chez moi, les jacinthes ont éclos comme parmirale, en un rien de temps , et les tulipaes apparaissent aussi !

    Cette revue a l' air passionnante!

    m-a

    2
    nicolas
    Mercredi 18 Mars à 22:44

    Merci pour ton blog plein d'émerveillements et de réflexions pertinentes . Profitons-en tant que le visiter ne demande pas de formulaire de déplacement dérogatoire...

    3
    Mercredi 18 Mars à 22:46
    Bonsoir Capucyne,
    C'est vrai que c'est beau un jardin fleuri. Mais c'est vrai que c'est bien trop tôt. La nature est toute chamboulée et je ne pense pas qu'elle va s'adapter.
    Oui le printemps arrive et nous voilà confinés. L'angoisse est là ...
    Passe une bonne soirée, prends soin de toi, bises Véronique
    4
    Jeudi 19 Mars à 06:35

    Il  me  semble   que   les  fleurs    qui   fleurissent   en  avance    sont   moins  développées   qu'elles   devraient  l'être,  anémones avec   des  pétales rabougries,   tulipes   courtes   sur   patte

    Le  changement   climatique     existe    depuis   de nombreuses   années,   mais    c'  est   vrai,  là   tout   s'accélère, et   c'  est  là   que   flore  et  faune  auront   peine   à  suivre.

     Mais   ne  boudons   pas  notre   plaisir  devant   ces   superbes  bouquets,  avec   une   pensée   pour   ceux  qui  vivent   en  appartement

     Passe  une  bonne   journée,   merci  pour tes  belles  photos

     Bisous

    5
    Jeudi 19 Mars à 08:02

    Chez moi, les fleurs d'avril montrent le bout de leur nez. Pas encore d'azalées, certaines tulipes commencent à s'ouvrir. 

    La nature devra s'adapter, en effet, mais il y a des risques de grosses perturbations ! 

    Bonne journée. 

    6
    Jeudi 19 Mars à 09:37
    Marieluce

    Même le plus malin des coronavirus ne pourra empêcher le printemps de refleurir !

    7
    Jeudi 19 Mars à 10:02

    belle floraison printanière avec un peu d'avance  ,,,, joli jardin ,,

    bonne journée

    8
    Jeudi 19 Mars à 10:39
    Septsup

    c est vrai que ce printemps ne ressemble à rien... certains en avance d autre pas trop... j espère que la nature va s acclimater mieux que nous... bonne journée  à la maison ou au jardin...

    9
    Jeudi 19 Mars à 13:20

    Bonjour Capucyne , 

    Nous avons de la chance  de pouvoir  sortir au jardin  en ces temps de confinement  , on peut profiter  des floraisons  qui explosent  sous les rayons du soleil  cette semaine  .

     Oui  , On a l'impression  que la  dame  nature   rattrape le temps  .  Tout  explose d'un coup .

    Le printemps est bien là.

    Merci pour ces belles  photos  , j'aime bien  ton tabouret bleu et  le broc   .

    Prends soin de toi  , A bientôt  

    Bises  

    Marie 

    10
    Jeudi 19 Mars à 21:39

    La nature est chamboulée ? A qui la faute ? Quand l'être humain va t il prendre conscience qu'il est en train de scier la branche sur laquelle il est assis. Depuis le début de la semaine, à heure tardive certes, la télévision diffuse des émissions édifiantes à ce sujet. Tu les as peut être vues ?

    11
    Vendredi 20 Mars à 07:14

    Très lumineux ton jardin!C'est vrai que cela devient inquiétant ce temps...

    Nous on manque d'eau, on a rien depuis longtemps, tout est très sec ici!Et oui déjà...

    Bonne journée

    12
    Samedi 21 Mars à 07:57

    Nous avons   la  chance   en  ces temps    de confinement,   de  pouvoir   apprécier  le printemps  dans   notre  jardin!

     Passe  une bonne  fin    de  semaine

     Bisous

    13
    Samedi 21 Mars à 09:08

    La nature fait ce qu'elle veut selon les circonstances et on ne peut pas la dompter.

    Il est certain que tout est perturbé par cet hiver qui n'est pas venu.

    Et puis le temps est fous. Nous venons d'avoir 2 belles journées et ce matin, il fait encore gris et frais.

    Tu as un bien beau jardin et ceux qui ont la chance d'en avoir un peuvent prendre l'air, car confiné dans son jardin, c'est mieux qu'à l'intérieur 24h/24.

    Belle journée !

    14
    Mercredi 25 Mars à 18:31

    Bonjour Capucyne : effectivement tout s'accélère mais dans le mauvais sens de l'histoire pour nous. L'homme en guerre contre la Nature, est perdant sur tous les tableaux. Bises et bon printemps confinée au jardin. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :