• Un abri pour les coccinelles

    Un abri pour la coccinelle

    Après avoir escaladé la tige de l'iris sibirica desséché, on  accède au refuge : un berceau sur pilotis, en quelque sorte ...

     Un abri pour la coccinelle

    Me voilà condamnée à ne pas couper les tiges séchées avant le printemps ou à les couper (car il faut bien que les nouvelles tiges poussent) et en faire une botte plantée quelque part à l'abri : un hôtel pour l'hiver !

    « La danse du zinniaBrume »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Novembre 2014 à 00:52
    Bonjour Capucyne,
    Je ne sais pas pourquoi mais j'étais persuadée que les coccinelles mourraient en hiver ! Me voilà instruite grâce à toi ! Bonne journée bises Véronique
    2
    Vendredi 7 Novembre 2014 à 10:54

    Bonjour Capucyne,
    que c'est beau tout cela, surtout la deuxième et merci pour le conseil, je vais faire très attention maintenant !
    Bizzz et bonne journée.
    Michel

    3
    Vendredi 7 Novembre 2014 à 21:31

    Moi je ne coupe que le strict nécessaire en cette saison car les petites bêtes vont trouver logis et nourriture et j'aime beaucoup toutes les petites bêtes du jardin.

    Bises

    4
    Samedi 8 Novembre 2014 à 10:05

    Une balade sur votre blog m'a fait le plus grand plaisir. Une sorte de tendre douceur en émane. Les petites coccinelles ont choisi la bonne maison ! Belle journée à vous. Joëlle

    5
    Samedi 8 Novembre 2014 à 15:25

    A Sabina : je ne coupe aussi que très peu et laisse les tiges creuses pour les insectes en général !

    6
    Samedi 8 Novembre 2014 à 15:26

    A Mandoelle : merci de ce beau commentaire !

    7
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 19:18

    Je fais le ménage au jardin toujours après l'hiver sinon beaucoup se retrouve SDF

    Bonne soirée

    8
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 19:22

    A Kri: c'est la sagesse même !

    9
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 19:49

    Superbe, j'aime beaucoup ces deux clichés.
    Bonne soirée

    10
    Mardi 11 Novembre 2014 à 13:52

    Bonjour Capucyne,

    Comme un rubis dans son écrin.

    11
    Mardi 11 Novembre 2014 à 18:50

    Magnifique "défense et illustration" de la nécessité de multiplier les abris...

    2 superbes photos

    À nouveau bravo, et merci Capucyne !!

    Et encouragements, car la tâche est encore immense pour expliquer et convaincre : tu le fais si bien...

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :