• Rivalité...fiction

    amour-en-cage 0980

     

    "Je déteste le jardin de Capucyne en automne ! Vous avez vu cette profusion de plastrons orangés ? A chaque fois que je viens dans le jardin, mon coeur s'emballe et je sens que je frôle la crise cardiaque ! Qu'est-ce que c'est que tous ces coeurs  rouges ??? C'est de la provocation pure et simple : tout le monde sait que le rouge-gorge a un territoire qu'il défend contre les intrus, où il trouve sa nourriture (et le calme nécessaire à son tempérament solitaire)...

    Et là ! Qu'est-ce que je vois ? Non pas un, mais dix, mais vingt, mais une ribambelle de plastrons rouges qui semblent me narguer ! Mon sang ne fait qu'un tour...je ne sais plus où donner de la plume...je fonce, tout hérissé,  pour défendre mon jardin...

    Je m'y laisse prendre à chaque fois, c'est plus fort que moi ! Pour peu qu'un brin de vent fasse remuer les malotrus, je m'emballe,  je transpire.....je suis le Don Quichotte du jardin, le grand pourfendeur des physalis car...vus de près,  ces rivaux détestés ne sont de des parodies de plastrons rougegorgiens, de grotesques contrefaçons ! Et Capucyne qui les appelle les "amours" ! Et moi alors ?

    Vivement la pluie, le vent , la grêle qui va noircir, arracher , déchirer tous ces poseurs  et me rendre - enfin - mon jardin."

                                                                                                                                                                                             ...................................................................................................Titi

     

    rouge-gorge 6785

    « Fleurs d'automne au jardin: la balsamine de BalfourRivalité...réalité »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :