• Avec cette "petite fleur de Pâques", photographiée au ras des...pâquerettes, je vous souhaite de belles pâques ensoleillées...!

    Belles Pâques  !

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  •  Acte III ?  Oui, comme pour les manifestations des gilets  jaunes, les fleurs sauvages se manifestent tout le long de l'année...pour peu que l'on veuille bien les écouter...

    Mais  pourquoi les arrache-t-on ? oui,  je sais,  pas tout le monde,  mais je connais des jardiniers très sympathiques qui, systématiquement arrachent...quoi et pourquoi ?

    J'y vois plusieurs raisons : la première, c'est qu'ils choisissent ce qu'ils mettent dans leur jardin, c'est leur œuvre et ils ne supportent pas que des éléments non choisis et non maîtrisés viennent mettre  la pagaille dans l'ordre qu'ils veulent établir.  

    La deuxième raison, à mon avis,  c'est que, bien souvent, ils ne savent pas ce que donnera,  une fois fleuri, ce brin d'herbe inconnu. C'est une inconnue, donc une "mauvaise herbe", alors, ils arrachent.   

    Il y a sûrement d'autres raisons...?    Dont celle de ne pas se laisser envahir ; là, je suis d'accord, je n'ai pas dit que je laissais tout et n'importe quoi , n'importe où... mais entre les  deux ?  Y a-t-il une petite place pour la diversité biologique, pour un grain de fantaisie de la nature ?

    Je continue  ma petite présentation des plantes qui s' invitent toutes seules dans mon jardin au fil des mois, au fil des saisons???  

     Il y a des gens qui achètent des "couvre-sol" en  jardinerie pour meubler un coin de jardin...       

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

     

     Le lamier rose bicolore et le lamier à feuilles  bicolores continuent de jouer les couvre-sol .

    ils ont été rejoints 

    par le superbe lamier jaune

    qui a , lui aussi,des feuilles bicolores :

     

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

     

    Très "fleur bleue," le Pentaglotis (5 pétales) ou  buglosse toujours verte, fait de belles touffes  fleuries et feuillues...à côté de l'autre fleur bleue mignonne comme tout : la  Véronique petit chêne, toujours fleurie...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

       

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

     

    Et puisque nous sommes dans les fleurs bleues...je suis sure que plein de gens la tondent alors qu'elle n'est encore qu'une petite rosace un peu pourpre, dans la ,pelouse???

    Si  on la laisse,  elle fait de jolis massifs qu'il suffira de tondre lorsqu'ils  seront défleuris !

     

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    C'est la Bugle rampante (Ajuga reptans)...je l'ai même vue en vente en jardinerie !!!

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Elle, c'est la jolie ,euphorbe "réveille-matin" dont les fleurs ressemblent un peu    à un ancien réveil...

    ici, elle a choisi de se marier aux tulipes jaunes... Ailleurs, elle joue simplement avec la transparence dans les rayons du soleil...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

     

    J’ai soigneusement préservé les deux pieds de chélidoine :  d'abord parce que j'aime leur feuillage découpé, ensuite parce que c'est une plante dont le suc guérit les verrues...je n'ai pas de verrues, mais sait on jamais ?

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

     

     Et elle ? Elle s'installe chez moi où elle veut...c'est à dire dans une  touffe au potager et sous l'aubépine ! C'est ma chouchoute dont je guette amoureusement l'apparition délicatement étoilée...la belle stellaire !

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

     

    Pourquoi  m'arrachez-vous? acte III...

    Ces fleurs sauvages sont une manne pour les  abeilles ; et pour ceux qui  pensent qu'elles sont juste bonnes pour les fossés et les bords de routes..allez donc voir ce reportage, (qui s'appuie sur une enquête de Greenpeace) qui m'a horrifiée : oui, les plantes de jardinerie (aucune loi ne les protège des pesticides) que l'on cultive amoureusement sur le balcon ou dans le jardin, tuent les abeilles !

    Nos plantes de balcons tuent les abeilles

    Alors ? Une petite place aux fleurs sauvages ?

     l'acte I,  c'est ici...

    L'acte II , c'est là...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    27 commentaires
  •  

    Petits plaisirs jardiniers

    Cela vous arrive, bien sûr,  lorsque vous êtes tout seul au jardin, ou lorsque vous avez à la main,  le matin, la tasse de thé ou de café,  au saut du lit et en tenue...encore peu présentable, ou lorsque votre regard est attiré vers la fenêtre, d'avoir une bouffée de plaisir à contempler telle ou telle fleur, telle ou telle plante,  tel ou tel petit coin de jardin. ..

    L'azalée, le long de la terrasse attire irrésistiblement mon regard et je me dis : "Qu'est ce qu'il est beau, l'azalée, cette année !"

     

    Petits plaisirs jardiniers

    Le Baryton s'est exclamé : "Qu'est-ce qu'il est beau, ton azalée !"...et me voyant le prendre en photos : "Tu vas en faire un article ?

    "Mais non ! Que veux-tu que je dise  ? Qu'il est beau mon azalée?"

    Pourtant c’est vrai que cette année, il se surpasse ! Pas un petit trou dans le gros bouquet rose ! De l'azalée non stop ! De la  fleur "en veux-tu en voilà"!

    Il est planté depuis déjà pas mal d'années. Il a fait des caprices, se mettant à fleurir sans crier gare en plein mois de décembre  et se faisant sévèrement rabrouer par les gelées, refleurissant en avril comme si de rien n'était, la même année, et s'assagissant et se méfiant de la fausse douceur de certains hivers et attendant sagement le printemps...

    Petits plaisirs jardiniers

     Cette année, il s'est étalé, surplombant l'abreuvoir aux oiseaux, chatouillant les feuilles naissantes de la pivoine...que j'ai dû déplacer pour lui éviter l' étouffement   !

    Petits plaisirs jardiniers

     

    Même par temps gris (1ère photo), il est beau et imposant, mais sous les rayons du soleil, ses fleurs roses  qui s'ombrent en leur centre sont une pure merveille.

    Petits plaisirs jardiniers

    Petits plaisirs jardiniers

     

    En ce moment, c'est un cadeau du jardin, un bouquet de fleurs parfaites dans leur apothéose   !

    Petits plaisirs jardiniers

    Le soleil était doux, se jouait sur le rose des fleurs d'azalée cet après-midi... Je suis allée rendre visite à mes plants de tomates dans la mini serre, leur donner de l'air et un peu d'eau...

    "Bonjour", ai-je entendu  du jardin voisin, (le jardin de mon voisin "au mur" ou pas un brin d'herbe ne dépasse l’autre, sous le regard raide d’un palmier... ) Ce n'était pas mon voisin, mais l’associé qui travaille avec lui...(et que je voyais pour la première  fois)

    Petits plaisirs jardiniers

    Petits plaisirs jardiniers

    Il m'a dit qu'il adorait le mélange fleurs-potager et l'aspect général de mon jardin.

    Petits plaisirs jardiniers

    Petits plaisirs jardiniers

    C'est vrai qu’en ce moment, le coin potager est tout fleuri des fleurs de la roquette, qui se ressème toute seule, de celles de la bourrache, des stellaires, et surtout de la profusion de fleurs jaunes des choux Kale qui illuminent le coin !

    Petits plaisirs jardiniers

    Petits plaisirs jardiniers

    Nous avons discuté culture, environnement, et, grand amateur de tisanes,  il est retourné à ses occupations avec un bouquet de mélisse citronnée,  menthe et sauge, passé par-dessus le grillage...

    Du coup, j'ai regardé mes fleurs de chou d'un œil encore plus approbateur !                                 

    Partager via Gmail Yahoo!

    28 commentaires
  •  

    Tulipes à coeur

    Celles-ci sont rouge passion et adorent les effets de transparence...

    Mais je vous invite à un petit voyage au cœur des tulipes du jardin...

    Tulipes à coeur

     

    Tulipes à coeur

     

    Tulipes à coeur

    Tulipes à coeur

     

     

    Tulipes à coeur

    Tulipes à coeur

     

    Tulipes à coeur

     

    Tulipes à coeur

    Tulipes à coeur

     

    Cherchez l'intrus ! Un narcisse a essayé de se glisser au cœur des tulipes !

    Tulipes à coeur

     

     Et ce cœur en chou-fleur ? Si, si, c'est bien une tulipe, mais qui refuse l'opération "à cœur ouvert"...

    Tulipes à coeur

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    16 commentaires
  • Tant que l'on n'a pas entendu le coucou, peut-on se croire au printemps ? La première fois, c'est toujours une joie !

    Depuis une quinzaine de jours maintenant, il chante ! ...si l'on peut appeler un chant son salut répétitif !

    Au moins, voilà un oiseau dont le chant est facile à repérer ! 

    Impossible de se tromper ! Pour les débutants en ornithologie, c'est un oiseau gratifiant ! "Salut mon grand ! Tu as fait bon voyage ?"

    On l'aime bien, le coucou symbole de printemps, mais pour le voir, c'est autre chose, voilà un oiseau qui aime bien jouer à cache-cache ! Quant à ses mœurs, parlons-en ! C'est un curieux phénomène avec sa manie paresseuse de faire élever ses petits par les autres et à quel prix ! (pour les autres) !

    Le dernier numéro de la Salamandre, que je viens de recevoir avec à-propos, se penche sur le cas du coucou et nous dévoile ses habitudes fascinantes. Comment fait-il pour tromper les petits passereaux ? Certains se défendent, d'autres sont plus benêts (comme l'accenteur mouchet aux meurs dissolues de mon article précédent !)

    La nature est parfois diabolique : les œufs de madame Coucou sont différents selon le couple d'oiseau qui l'a élevée et chez lesquels elle va pondre à son tour ! ...pour mieux tromper !

     

                                                                                             

      Pour voir ce numéro, cliquez ici

    Coucou, t'es où ?

    Un petit test ?

    Coucou, t'es où ?

    Il déguise ses œufs,  il se déguise aussi...

    Coucou, t'es où ?

    Le dossier consacré au coucou fait 26 pages et est absolument passionnant , avec comme d'habitude des photos et de superbes dessins.

    Comme ça, il n'est pas très sympathique le coucou, mais il est quand même touchant, ce messager du printemps, et puis...le coucou est en train de disparaître peu à peu. La faute, comme d'habitude est celle de l'agriculture industrielle, de l’urbanisation des campagnes qui deviennent pour les oiseaux des déserts sans vie, des insecticides qui font disparaître les insectes...Cela dépend des régions, bien sûr;;;

    En Angleterre, 85 % des coucous gris ont disparu depuis trente ans !

    Notre nature est bien malade !

    Coucou, t'es où ?

    Une autre merveille est à protéger, c'est l'orchidée, les orchidées des prairies, qui font aussi l'objet d'un très bel article.

     

    A signaler aussi, ce  dossier sur un jeune photographe qui trouve des astuces techniques pour faire des photos d'une grande poésie.

    Exemple :

    Coucou, t'es où ?

     

    Et puisqu'il  n'est pas toujours facile de reconnaître les oiseaux (et le coucou en est un exemple), il vient de sortir ce guide des oiseaux.

    Coucou, t'es où ?

    Il est fait un peu différemment des autres : il s'adresse, à mon avis, surtout à ceux qui veulent découvrir les oiseaux au cours de leurs promenades (il est d'un format facile à emporter dans une poche), aux familles et aux enfants, car l'approche des oiseaux se fait par groupes, ou par milieux. Viennent ensuite deux parties sur les oiseaux chanteurs et les oiseaux migrateurs... C'est ainsi que l'on peut retrouver plusieurs fois le même oiseau :on pourra trouver le rouge-gorge, par exemple dans les oiseaux vus à la mangeoire, ou dans le groupe "oiseaux des villes" ou  "dans les champs" ou dans "les oiseaux chanteurs";

    Le petit plus : un chapître sur les traces : plumes, œufs, nids...

    Par contre, pas de table des matières par oiseau...

    Coucou, t'es où ?

     Pour y aller voir...

    Rappel : pour tout abonnement à l'une des trois revues, la Salamandre, la Salamandre junior, ou la petite Salamandre, un numéro supplémentaire gratuit est offert aux lecteurs de mon blog, avec le code : CAPU18

     

    Et le résultat du test ,?   Et bien TOUTES les pontes sont parasitées par un œuf de coucou !

    Partager via Gmail Yahoo!

    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires