• 2- Une halte migratoire et une zone de nidification

     

    La réserve est un site d'hivernage d'importance européenne, idéalement située sur les grands axes de migration.

    J'y suis allée cette fois le 13 novembre, l'après-midi, ce qui n'est pas le moment idéal pour voir des oiseaux! Le Migron est ouvert au public, mais pratiquement, il est impossible de s'aventurer dans les marais et seule, la petite voie qui traverse la réserve du Migron  permet de pénétrer dans le site...

    Je me suis promis d'y retourner, à l'aube ou au crépuscule...Les photos des oiseaux ne sont pas bonnes: prises de beaucoup trop loin, avec mon 300 mm ! Elles n'ont qu'un intérêt documentaire.

     

    Une  Massereau 13 nov.2011 (3)

      Foulques macroule sur le canal

     

      C'est un lieu d'hivernage pour la sarcelle d'hiver, le canard pillet ou le canard chipeau, un lieu de refuge pour la bécassine des marais, pour l'échasse blanche et le vanneau huppé en période de reproduction.

    Les roselières abritent le gorge-bleue à miroir ( de quoi vous mettre l'eau à la bouche ! ) ou la rousserole turdoïde.

     

    Massereau 13 nov.2011 (20)

    Cygnes  sur la réserve du Migron

     

    La réserve abrite la dernière héronnière de l'estuaire :  héron cendré et garde-boeuf, aigrette garzette et cigogne blanche.  Au printemps, j'y ai vu des hérons cendrés à la pêche, un tout les 50 m sur le bord du canal !

    C'est une halte migratoire pour la phragmite aquatique, la spatule blanche et la guifette moustac et noire

     

     

    Aigrette - réserve du Migron

     

    Un faucon crécerelle a fait longtemps du vol stationnaire que l'on appelle "le vol du saint-Esprit", par analogie avec la colombe de l'évangile  , mais je ne pouvais approcher et...il me tournait le dos!

    Massereau 13 nov.2011 (24)

      faucon crécerelle

     

    Cormoran

     

    Au printemps 2010 , un couple de cigognes blanches avait fait son nid.. (canal de la Martinière- Massereau )  ..un nid entièrement naturel, en lisière de la réserve de Massereau...

    Massereau 13 nov.2011 (57).Le 13 novembre cette année,  le nid était inoccupé,

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     mais un peu plus loin, une cigogne blanche se reposait sur un autre nid (cette fois il y a eu un petit coup de pouce de la part de l'homme pour les fondations!)

    Massereau 13 nov.2011 (70)

     

    Rappel :La réserve de Massereau et du Migron (estuaire de la Loire) (1)

    et, à suivre : La réserve de Massereau et du Migron (estuaire de la Loire) (3)

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 1- le milieu

     

    Il était un fois un delta... celui de la Loire, empli de bras et de bancs de sable rendant la navigation difficile...

    Quand petit bateau est devenu grand, impossible de remonter jusqu'à Nantes...On a creusé...Le delta s'est transformé en estuaire, mais pas encore assez profond...

    Alors, on a voulu faire efficace : en  1890  on a creusé un canal, celui de la Martinière, pour que les bateaux puissent remonter jusqu'à Nantes.

     

    Massereau 13 nov.2011 (4)

      Canal de la Martinière

     

    Il n'a pas servi très longtemps car, parallèlement, on a recreusé l'estuaire plus profondément. pour les bateaux de gros tonnage...

     

    Massereau 13 nov.2011 (34)

    Estuaire de le Loire

     

     La circulation sur le canal a été arrêtée en 1902. Des vasières ont disparu au profit des roselières.

     

    Massereau 13 nov.2011 (6)

     Lumière sur une roselière...

     

    Entre l'estuaire et le canal, s'étendent des zones humides : marais sauvages, étangs artificiels, prés-marais bocagers, fauchés et pâturés par des "vaches nantaises", race rustique  aujourd'hui très rare : " elles n'ont peur de rien les petites nantaises" disait un gestionnaire de la réserve, elles peuvent vivre les pieds dans leau et vêler seules (ce qui est un avantage, car aller aider une vache à minuit dans les marais...hum !)

     

    Massereau 13 nov.2011 (59)

     

    Massereau 13 nov.2011 (43)

    Vaches nantaises

     

    La réserve de Massereau,  sur une île située entre des anciens bras de Loire et gérée par l'office National de la chasse et de la faune sauvage,  a été créée en 1973. Elle est interdite au public sauf sorties organisées. L'extension du Migron, créée en 2008 est , elle, ouverte au public. La réserve fait partie du vaste complexe  régional des zones humides : marais briéron, lac de Grandlieu, estuaire de la Loire, marais breton, baie de Bourgneuf...et se trouve idéalement placée sur le passage des grandes migrations...

     

     Massereau 13 nov.2011 (27)

     

    Prochain article : 2- la faune

     

    A suivre :La réserve de Massereau et du Migron (estuaire de la Loire) (2)

    et :La réserve de Massereau et du Migron (estuaire de la Loire) (3)

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 31 oct.2011 Ste Marie (12)

     

    Elles bordent la côte et l'on peut les voir défiler le long du sentier du douanier.... En 99, elles avaient subi la tempête et ont été peu à peu reconstruites. Elles donnent beaucoup de charme à cette portion du littoral...

     

    31 oct.2011 Ste Marie (13)

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quelle rabat-joie, cette météo! Elle prévoyait vent et averses, déluge et temps pourri pour ce dimanche 18 septembre, alors que j'avais proposé à quelques "bloggeurs "(euses) de la région de venir se balader autour de l'étang de la Provostière (44) et ...d'un pique-nique.

    Irons-nous, n'irons-nous pas ?

    Jean-Luc link, P'tit n'Ange link , Dame de Choeur link et un ami randonneur ont répondu présents.

    Nous avons décidé de braver les trombes d'eau promises et d'ignorer l'état du ciel...

    Le matin, au réveil,   un ciel tout bleu et un grand soleil  nous ont donné raison.

     

    Etang-de-la-Provostiere 3114

     

    L 'étang était lumineux, le temps magnifique, le ciel parfois très imaginatif  !  

     

    Etang-de-la-Provostiere 3145

     

    Nous avons passé la matinée à faire une belle balade autour de l'étang, à observer les oiseaux, peu nombreux à cette époque, les fleurs,

     

    Provostière 1082011 (12)

     

     les papillons,  à faire des photos, bavarder et rire.

     

    Etang-de-la-Provostiere 3116

     

    Etang-de-la-Provostiere 3117

     

    Les oiseaux ?  Un cormoran perché, quelques grèbes huppés dont je ne me lasse pas d'observer la pêche sous-aquatique, quelques colverts en costume de saison, pas très "cols verts !", un héron en embuscade et une aigrette garzette, des mouettes et goélands...et les foulques...

    Un jeune colvert nous a régalés de sa minutieuse toilette...

     

    Etang-de-la-Provostiere 3193

     

    Il faisait si beau qu'un tircis est venu poser sur le chemin, bientôt suivi d'un azuré.

     

    Etang-de-la-Provostiere 3134

     

    Etang-de-la-Provostiere 3139

     

    Le pique-nique s'est déroulé sous le soleil et seules cinq secondes de petite pluie très fine nous ont rappelé, vers le début de l'après-midi, que la météo avait annoncé de la pluie"... 

     

    Provostière 1082011 (27)

     

    De la pluie?

    A la tombée du jour, alors que nous étions rentrés, une averse a voulu quand même avoir le dernier mot...mais le dernier mot, c'est l'arc en ciel, pris de ma fenêtre, qui l'a eu!

     

    Ciels 3203

     

    Pour voir l'article de Jean-Luc...link

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Petite scène saisie au parc de la Gaudinière, à Nantes...

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique