• Quand le trottoir fait de la résistance...

     Il y a trois ans, j'écrivais cela , le 8 juin 2017...

    De plus en plus, les trottoirs bien propres, bien nets, bien vides, perdent du terrain .Les communes renoncent de plus en plus aux bordures de routes rasées où pas une herbe folle n'a droit de cité.

    Elles renoncent peu à peu au désherbant drastique qui éradique le moindre malheureux brin d'herbe, et certaines distribuent des graines pour coloniser les trottoirs, cette mince bande qui a échappé au bitume, le long des maisons.

    Les trottoirs s'humanisent, et c'est tant mieux, même s'il y a encore des esprits chagrins qui s'empressent d'arracher la moindre pousse verte !

    Trottoir fleuri

    Mon trottoir a toujours fait figure de vilain petit canard dans ma rue. Là où tout le monde s'acharnait à éradiquer les brins de plantes pour faire "propre et net", un ami de la LPO me dit toujours que  l'on pourrait faire une journée de sortie botanique rien que sur mon trottoir...

    Depuis deux ou trois ans, je remarque que certains voisins sont moins rigides sur l'aspect du trottoir...c'est un progrès (peut-être une contagion !)

    Le mien reste quand même une exception dans la rue, mais dans un avenir proche, qui sait...

     juin 2017

    Trottoir fleuri

     

     

     Un trottoir...ce n'est pas tout à fait campagnard, c'est un peu la rue qui veut ressembler à celles des villes...je bitume donc je suis...

    Mais ici, son revêtement de...de quoi d'ailleurs ?  terre battue ? graviers mélangés à la terre ? en faisait un trottoir mi figue, mi raisin, mi ville, mi campagne, un trottoir un peu bohème qui emprunterait le chemin des écoliers, tout en assumant comme un vrai le poids des poussettes, fauteuils roulants (même si je n'ai jamais vu ni poussette ni fauteuil roulant dans ma rue)...

    Surtout devant chez moi...Mon trottoir vivait sa petite vie changeante, s'imaginant campagnard, embaumant la giroflée au printemps, envoyant un feu d’artifice de marguerites frôler la cheville des passants en juin, ou quelques  gerbes folles de séneçon jacobée au cœur de l’été...

    Le jardin, côté "champêtre" ...

     

     

     

    Le jardin, côté "champêtre" ...

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     

    Mais là, au cœur de l'été, justement, un homme armé d'un mètre m'a hélée (fort gentiment) au jardin. "On " allait refaire les trottoirs (traduisez "les bitumer")  et "on" allait me demander d'enlever les plantes qui formaient cette bordure non règlementaire sur le trottoir...

    Ma première question devant une injonction est toujours de demander "pourquoi" ? En général, il n'y a pas de vraie réponse, ce qui permet la discussion. "On", c'était "Nantes-métropole", et "pourquoi" et bien...c'était parce que...parce que...

    La mairie de ma commune distribuant à qui le voulait des graines de fleurs sauvages pour fleurir le bord des clôtures,  le  monsieur est tombé d'accord avec moi pour dire que c'était incohérent et me conseiller d'alerter la dite mairie...qui m'a gentiment répondu, qui a transmis mon mail à Nantes-métropole...qui m'a répondu gentiment que ma démarche était cohérente et que, oui, je pourrai garder une "bande végétalisée "devant ma clôture...!

    Ne pouvant empêcher le bitumage des trottoirs, mais contente de cette mini victoire, j'ai alerté ma voisine qui a écrit le même mail...

    En novembre,..bitumage de la rue, des trottoirs sous l’œil vigilant de Capucyne...

    Quand le trottoir fait de la résisitance...

    J'avais demandé 20 cms, ils ont fait un marquage de ...30 cms autour de  ma "bande végétalisée" (qui , en novembre, ne ressemble pas à grand chose !), et devant la maison de ma voisine.Tous les ouvriers étaient au courant et ont même poussé la gentillesse jusqu'à soulever une touffe de fleurs blanches (qui dépassait), pour ne pas la goudronner !

    Je trouve cette rue noire bordée de trottoirs noirs sinistre, mais mon trottoir est vraiment content de lui ! Ce qui me chagrine , c'est que personne n'a eu la même envie, la même démarche...Une autre voisine m'a pourtant dit être contente de voir que mon trottoir faisait de la  résistance...

    Quand le trottoir fait de la résisitance...

     

     

     

    « L'automne en 2 π r. L'heure bleue »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 18:34
    Bravo c'est super joli et je suis certaine que tes voisins vont finir par te suivre. Bisous
    2
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 18:53

    et    bien    je  suis    épaté   de  voir   tant   de réactions   positives,  ce  qui   réconcilie    avec l'  administration !

     Mais   au   départ,    il   aura    quand   même   fallu   que   tu réagisses !

    C'  est tellement   plus    naturel de   laisser      des   fleurs prendre   un  peu   d'aise,  que   le  béton   sans   âme !

    J'en   viens   à  regretter  d'avoir  tout    borné   avec    des   cyprès !

     Merci   pour  tes   belles   photos

     Passe   une  bonne   soirée

     bisous

    3
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 19:02

    Je regrette bien tous ses trottoirs dans les petits villages. Que deviennent nos campagnes ? ... Moi qui aime tant la nature. Je préfèrerais nettement avoir la possibilité d'avoir plutôt de jolies petites fleurs devant chez moi. Bonne soirée.

    4
    Thérèse
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 19:05

    Bravo une bordure de trottoir pleine de couleurs est bien plus jolie que tout ce noir 

    5
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 19:09

    moi j'ai végétalisé le long de mon grillage à l'extérieur sur   6 m et  ma proprio a trouvé que c'était bien 

    que des plantes que j'ai récupérées au grd jardin   érigérons, iris diverses, hémérocalles, sedum spectabilis, gaillardes,  pervenches qui grimperont  dans le grillage , des bulbes  ect et je n'ai pas fini d'en mettre   au printemps je sèmerai des annuelles  pour que ça devienne un joyeux fouillis 

    6
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 20:08

    Une municipalité complaisante, les Nantais peuvent être fiers. Un peu de bitume, un peu de fleurs tout le monde y trouve son compte et il ne reste plus de place pour le déjections de chien et c'est tant mieux. (enfin.....j'espère !

    7
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 20:21

    C'est très joli, en été ! 

    Pour moi, un trottoir, c''est un endroit où on marche sans risque de se faire renverser par une voiture donc bitumé, mais comme c'est fait chez toi, c'est très bien ! 

    8
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 20:22

    Une municipalité complaisante, les Nantais peuvent être fiers. Un peu de bitume, un peu de fleurs tout le monde y trouve son compte et il ne reste plus de place pour le déjections de chien et c'est tant mieux. (enfin.....j'espère ! )

    Sur mon prochain post tu constateras que Capucyne m'a fortement inspirée et si tu veux d'ores et déjà me communiquer en MP ton adresse postale.....      

    9
    anne
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 20:41

    Patricia est bien optimiste , moi je n'y crois pas du tout ,  les gens  des villes sont toujours aussi cons; 

    ds ma petite rue tranquille de banlieue parisienne , je suis la seule à m'interesser au jardinage , les maisons sont bordées de jardins, pleine de thuyas , de pelargoniums , de fusain , d'aucubas , de rangées de rosiers bien raides , enfin bref tout ce que je déteste

     un jour une dame m'a dit en regardant ma belle glycine, " oh la la j'en veux pas i faut tout balayer quand les feuilles tombent ........

     

    je n'ai pas une nature pessimiste mais quand je vois sur les blogs le nombre de gens qui s 'obstinent à bêcher , je me dis que les mentalités ne sont pas près de changer

    en tout cas bravo pour ta très jolie bordure et bravo de ne pas avoir dit " à  quoi bon ! "

    10
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 20:49

    Génial ton trottoir, j'aimerais que tout le monde le pense

    Bises

    11
    nicolas
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 21:49

    On connaissait déjà le "Paysan parvenu", il y aura donc maintenant les "trottoirs parvenus", ces paysans qui veulent singer les citadins au mépris de leur vraie nature. Il était une époque où l'on habitait à la campagne pour échapper justement au tout bitume et retrouver un peu du charme des vacances de son enfance. Mais combien d'enfants passent encore leurs vacances à la campagne ? et combien d'adultes ne vivent hors des villes que pour payer moins cher leur pavillon ! La civilisation de l'ordre, du risque zéro et de l’asepsie fait place à celle de la liberté et de la poésie. O tempora o mores...

      • anne
        Samedi 12 Décembre 2020 à 08:27

        bravo Nicolas yes

    12
    Samedi 12 Décembre 2020 à 07:09
    Septsup

    alors là je suis bien d accord avec toi... je ne trouve rien de plus joli que des bords de rues un peu sauvages dans les villages... ici ce n est pas toujours le cas parfois ils passent avec le désherbant thermique (c est quand même mieux que chimique) et ma rue redevient toute propre et sans herbes folles... hélas... bonne journée

    13
    Samedi 12 Décembre 2020 à 07:58

    7°, il   a  visiblement   plu    toute  cette   nuit,   comment    veux   tu   que   mes   rosiers  se   sentent   en   hiver !

    Ce serait    quand   même    bien ,   que  d'ici  le  printemps,    la   nature ait   le temps    de se reposer !

     Passe  une    bonne    fin   de  semaine

     Bisous

    14
    Samedi 12 Décembre 2020 à 09:17
    marine D

    C'est bien agréable de voir des fleurs au bord du trottoir, chez nous le fossé est en bordure de route et donc je plante la butte mais récemment ils voulaient raser même mes arbustes !

    15
    Samedi 12 Décembre 2020 à 10:07

    Chez moi j'usque dans les années  2000 , on désherbait chimiquement les trottoirs , maintenant on encourage a fleurir nos "pas de porte " c'est l'expression pour fleurir nos trottoirs   , la faune et la flore nous disent merci !il était temps !!! merci pour ton article  d'actualité

    16
    Edith
    Samedi 12 Décembre 2020 à 13:01

    Bravo pour avoir réussi à amadouer "le pot de fer-Nantes-métropole" ..

    Même si le bitume est bien noir, les fleurs et la micro faune y trouveront quand même leur compte .. Et puis un peu de vie ébouriffée, c'est tellement mieux que des trottoirs règlementaires!!

    17
    Carole Tahar
    Samedi 12 Décembre 2020 à 14:13

    Bonjour Capucyne!

    Tu n' as pas eu le "dernier mot" comme on dit, ce n' est pas "30cm"  par dépit que tu as obtenu...c' est peut-être le début d' un raisonnement objectif et sensé, une réalité que certaines municipalités veulent porter, de plus en plus, aidées par des "voix" comme la tienne et d' autres, qui n' ont rien à y gagner, mais juste proposer un peu de bon sens, et je vois ça d' un bel oeil! De toute façon, il est impossible de dire "défendu" à  une minuscule pousse de pissenlit, ou rose trémière égarée entre bordure de béton et macadam. Pour elles, s' y insérer est  faire acte de "résistance" comme tu dis!

    Alors, il faut laisser justement ces petits espaces de respiration fleurie, c' est rien du tout et ça fait tout! Et si les enfants au passage en cueille quelques fleurs pour une maman ou une mamie du coin, ou pour la maîtresse, les trottoirs noirs et un peu impersonnels, en seront honorés!

    Le plus dur sera de convaincre du bien fondé de ces démarches naturelles et évidentes auprès de certaines maisons/bien élevées et fières de préciser que si tout le monde faisait comme elles, les trottoirs seraient propres! (j' entends tous les matins, un balai affuté faire place nette de la moindre "miette " qui par malheur aurait fait le choix de se déposer  devant une maison voisine). Le dialogue sera compliqué, mais  c'est sans doute une petite "guerre" à mener, avec le sourire...la bonne volonté suivra et fera sans aucun doute, des petits...espaces gais et fleuris tout au long de ces bandes noires.

    Belle fin de décembre à toi et à ton blog vivant!

    Carole.

     

     

    18
    Samedi 12 Décembre 2020 à 17:22

    Bonjour ,

    Tout d'abord , j'adore votre bordure ... que c'est beau lorsque le printemps ce réveil et votre petit coin devrait etre un exemple pour nombreuses villes bien tristounette :p

    Nous n'avons pas de trottoir ( pour le moment ) mais juste une large bande d'herbe qui est tondue par la commune .

    Lorsque nous sommes arrivés , j'ai installé quelques fleurettes le long de la cloture en créant un petit massif "sauvage " ... et bin quelques mois plus tard , alors que je l'avais délimité de batons et ficelles , la tondeuse a tout fauché ( j'étais hors de moi ) .

    Cette année , c'est ma clématite " ville de Lyon " qui a subit l'assaut de la débroussailleuse car elle a eu la mauvaise idée de dégouliner hors de la cloture ....

    Lorsque j'en parle au responsable , il me répond que malheureusement les jeunes qu'ils prennent en stages ne sont pas fufutes :(

    Nous sommes dans un petit village de 70 habitants et nous avons a coeur de le rendre agréable ... meme un petit concours des maisons fleuries est organisé chaque année avec un  petit bon d'achat de 20 e pour les participants !

    J'ai un massif bien délimité d'une longueur de 20 m et là encore , il est pas facile de le garder propre car personne ni fait attention , c'est décourageant :(

    Je désespere pas de réussir à refleurir ma cloture car avec le temps ,certains prendrons peut etre conscience du bien fondé de tout cela !!!

    Bon weekend

    19
    Samedi 12 Décembre 2020 à 17:36

    Bonsoir Capucyne, bravo pour la résistance ... ce que je n'ai jamais compris pourquoi nous sommes responsables pour le nettoyage de nos trottoirs devant la maison pour éviter les chutes et que  l'on ne puisse pas choisir de laisser une plate bande de fleurs  sur le trottoir sans gêner la circulation des passants 

    En tout cas c'est tout beau chez toi , je te souhaite un doux dimanche bien au chaud depuis ma campagne ch'ti !

    Nicole

    20
    Dimanche 13 Décembre 2020 à 11:47
    Une fleur de Paris
    Bonjour Capucyne,
    Des trottoirs fleuris en voilà une bonne idée. C'est vraiment très joli, j'aime beaucoup. À Rambouillet les trottoirs sont pavés pour la plupart, ils sont classés, mais bonjour les talons de nos chaussures !!
    Bon dimanche, bises Véronique
    21
    Dimanche 13 Décembre 2020 à 18:14

    Bonsoir Capucyne: La figure de vilain petit canard de ton trottoir me plaît bien. Le mien a été bitumé en totalité il y a plusieurs années. Peu à peu l'œuvre de Dame Nature a l'aide de pissenlits et autres adventices qualifiées de mauvaises herbes a repris du terrain dans chaque fentes et interstices. Mais je dois avouer que dans ma rue, je suis l'unique vilain petit Canardjaune qui ose empiéter l'espace public. Roses trémières, violettes, pâquerettes, valérianes sont ici au rendez-vous de l'été. Fin août, début septembre c'est le carnage annuel des services techniques espace vert sans vert. Mais inlassablement au printemps suivant je reprend mes aises en compagnie de mes fleurs. Il en sera ainsi tant que je pourrais jardiner. Bonne soirée. Bises     

    22
    Mardi 15 Décembre 2020 à 10:01

    Bonjour Capucyne,

    Même si effectivement ce bitumage nouveau ôte un peu de son naturel à ton trottoir, il y a là un dialogue raisonnable entre toi et ta municipalité. Je trouve que c'est bon signe, finalement, de l'avènement d'une sagesse nouvelle. 

    Et puis, je pense aussi, et tu as bien raison de les citer, aux personnes handicapées. Le fauteuil roulant de ma fille ne roule bien que sur les surfaces bien bitumées, ce qui m'a appris à les aimer un peu plus malgré leur laideur.

    Je trouve vraiment que le compromis que tu as trouvé est une belle et sage voie du milieu : la beauté n'a pas été sacrifié à la modernité, les deux peuvent coexister.

    Bravo ! et bonne journée !

    Geontran

    23
    Mercredi 16 Décembre 2020 à 16:01

    Une sympathique victoire Capucyne même si le trottoir est noir..

    Comme quoi il faut toujours se battre pour obtenir qq chose.

    Bravo à toi !

    Bonne fin de journée !

    24
    Mercredi 16 Décembre 2020 à 22:04

    Heureusement que tu as pu sauver ton trottoir, quel dommage ce goudron... C'est bien triste et moche.

    Avant devant chez moi c'était aussi de la terre battue, il y'avait plein plein de graminées, des coquelicots, coquelourde...

    Et la est arrivée la fameuse voie "verte", verte... MDR!!! voie "noire" plutôt.

    Ils ont tout goudronné! Au ras de mon muret, la où le goudron n'a pas pris, quelques plantes ont repoussé, mais se font ratiboiser... Et oui la voie "verte" doit rester tout, sauf verte.

    Bravo pour ton sauvetage, chez moi j'ai sauvé le devant de mon garage, la ville m'avait proposé de finir leur goudron. J'ai refusé et semé les graines récupéré de ce qu'ils ont détruits.

    Bonne soirée

     

      • Mercredi 23 Décembre 2020 à 12:29

        Il faut toujours se battre pour ce qui, pourtant, tombe sous le sens...Mais le sens se perd de plus en plus !

    25
    Samedi 19 Décembre 2020 à 08:09

    au   seuil   de  l'hiver,   pas   de  gelée,  mais    de   la pluie !

     Les  nappes  phréatiques    seront   pleines   pour   l'année  prochaine !

     Passe   une  bonne  fin   de  semaine

     Bisous

    26
    Dimanche 20 Décembre 2020 à 10:24
    Septsup

    je continue de penser que c est bien joli... même si la majorité aime mieux des trottoirs bien nets et désherbés... enfin bon de toutes façons je n ai pas mon mot à dire... bon dimanche

    27
    Lundi 21 Décembre 2020 à 16:56

    OOOOOOOOOH ! une bordure de trottoir des plus champêtres avec des fleurs qui embaument jusqu'ici et apportent le bonheur qui nous manque un peu? merci Capucyne ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :