• Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    Il y a deux ans, c'était avril...Il y a un an, c'était avril...et ces deux fois, je vous avais raconté la merveille des jonquilles du Pic d'Alian, dans les Hautes-Pyrénées.

    La semaine dernière, c'était encore avril, mais dix jours plus tard et...je m'y attentais: j'avais sûrement raté le rendez-vous des jonquilles...j'espérais quand même, sans trop y croire car les jonquilles rencontrées avaient déjà un petit air passé.

    Tant pis ! On tente l’ascension quand même ? Oui !

    Déjà, à la montée, j'ai la surprise de croiser , à mi-pente, des asphodèles qui n’étaient pas fleuries ni l'an dernier, ni il y a deux ans.

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    C'est sûr, les fleurs ont pris de l'avance, et, au sommet,  je suis un peu déçue mais pas surprise devant le champs de jonquilles défleuries... pas partout, certaines résistent encore , certes, mais rien à voir avec la magnificence des deux autres printemps...

    en 2015

    ...et en 2016

     

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    Il reste quelques touffes...

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    Mais au milieu d'elles,  voici un lot de consolation !

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    Et quelle consolation ! Des asphodèles ! Les reines blanches !

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    La première fois que j'ai appris leur nom, je me suis émerveillée de la fluidité de ce mot qui caresse la bouche avec une noblesse qui sied si bien à cette fleur !

    Son nom lui va comme la douceur d'un gant  !

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    Et le Pic d'Alian a décidément plus d'un charme à son arc !

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    Pyrénées-avril 2017 : les Asphodèles du Pic d'Alian

    « La magie des sauvages au jardin : avrilPorte-bonheur ? »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Avril à 16:48

    J'aime beaucoup les asphodèles et cette année par ici, nous en avons des champs entiers, c'est un vrai régal.
    Bonne journée à toi

    2
    Vendredi 28 Avril à 17:04

    Je ne connaissais pas, ces asphodèles sont magnifiques. Bravo pour ces jolis clichés.

    Bises

    3
    Vendredi 28 Avril à 17:44

    et bien çà alors!!!!figure toi que je suis allée me balader sur Bouguenais et en rentrant par le bois du Brossais qui jouxte et ma commune et Bouguenais,par un endroit que je ne prends généralement pas,je tombe sur une foultitude de grandes fleurs superbes mais inconnues!!!!et bien je sais:ce sont des asphodèles!!!!!alors merci d eme souffler c emot encore une fois!!!!

    4
    Vendredi 28 Avril à 18:00
    Septsup

    c est vrai que c est superbe ces plumes...  pas de regrets à avoir...bonne soirée

    5
    Vendredi 28 Avril à 20:28

    Joli lot de consolation ! 

    Je ne connais pas ces asphodèles. J'en ai au jardin, mais elles sont jaunes et pas très jolies ! 

    Bon weekend. 

    6
    Samedi 29 Avril à 08:14

    Beaucoup de fleurs ont pris de l' avance, et pour les jonquilles et narcisses, c' est déjà du passé !

    Heureusement qu' il y avait ces asphodèles pour compenser, et qui me semblent il ressemblent au plantain !

    Merci pour tes jolies photos, passe une bonne fin de semaine

     Bisous

    7
    Samedi 29 Avril à 08:20
    Domilly

    Je ne savais pas à quoi ressemblaient les asphodèles, mais leur nom m'évoquait la douceur d'une plume ...je ne suis pas déçue, c'est magnifiquement léger!

    Bonne fin de semaine

    8
    Samedi 29 Avril à 10:10

    Je ne connaissais pas du tout le nom, je pensais que c'était de la famille du plantain ...

    Joli nom en vérité, la nature est belle en ce moment bien qu'en avance ! On attend le printemps longtemps en Haute-Normandie et psitt il passe vite, se pare de jolis attraits et arrive en été ... presque avec les roses.

    Le photographe amateur que je suis, ne sait plus où donner de la tête !

    Bisous de Lydie

     

    9
    Samedi 29 Avril à 12:56
    marine D

    C'est un symbole de plante sauvage, l'asphodèle, je suis heureuse d'en voir pas loin dans un fossé et des sous-bois... Tu as eu de la chance ces jonquilles aussi sont ravissantes ! Un bien beau mélange !

    10
    Samedi 29 Avril à 21:40

    Bonsoir capucyne,

    On voit bien la différence avec les deux années précédentes. L'Asphodèle est une très jolie plante; quelle grâce, quelle beauté ! De superbes photographies de cette plante mais les autres sont bien belles aussi. Un plaisir pour les yeux.

    Très bonne soirée.

    11
    nicolas
    Samedi 29 Avril à 21:49

    Pas d’ail des ours ni d'alliaire au pic d'Alian ?... Mais que fait donc l’étymologie ?

      • Samedi 29 Avril à 22:04

        Ah, mon cher, la langue française "fout le camp" !

    12
    Dimanche 30 Avril à 02:58

    Bonjour Capucyne,

    Ben pour moi c'est une découverte, je ne connaissais pas cette fleur ... Bon dimanche, bises, Véronique

    13
    Dimanche 30 Avril à 08:43

    Pour une consolation, ... c'est magnifique! Presque que le premier lot

    Bon dimanche

    14
    Dimanche 30 Avril à 09:09

    Les jonquilles, comme d'autres fleurs, étaient en avance cette année ... ensuite elles ont eu froid ou même une petite couche de neige la semaine passée ...

    Mais ton lot de consolation est beau, tes photos sont magnifiques !

    Gros bisous, belle journée

    15
    Dimanche 30 Avril à 09:36

    LOL j'ai un sujet qui attend depuis 15 jours pour paraitre sur le blog

    en ce moment il y en a partout , j'adore quand elle est en bouton

    bon dimanche

    16
    Dimanche 30 Avril à 09:55
    Septsup

    petit coucou du dimanche... en plus un plaisir de revoir ces jolies fleurs... bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :