• Pelouse fleurie en avril

    J'aime bien laisser pousser les fleurs printannières qui s'invitent au jardin, et en particulier dans l'herbe : cela me permet d'avoir une pelouse fleurie sans efforts, les fleurs sauvages attirent les papillons, les insectes butineurs, les oiseaux...

    Je laisserais bien toute la pelouse vagabonder ainsi à sa guise, mais il faudrait ensuite faucher en juin; je ne sais pas faire et je recule ! Alors, j'ai trouvé un compromis: je tonds autour des massifs fleuris qui se forment spontanément, et lorque tout est défleuri, je tonds ou "j'y vais à la faucille", selon la hauteur des fleurs séchées...

     

     

      Chaque année le délicat lamier

     jaune aux feuilles bicolores

    s'installe le long

    du grillage,

    tandis que le lamier rose

    se cache dans un coin inoccupé

     derrière le juniperus...

      

     
      7 avril 2012 (16)
      12 avril 2012 (20)

     

         Comme chaque printemps,

     les étoiles blanches

    des stellaires

     occupent

     leurs endroits favoris 

     

     

     

     

    ...tandis que le myosotis

    constelle de ses touches bleues

    pelouse et massifs

     12 avril 2012 (34) 
      31 mars 2012 (11)

     

     

     

       Violettes et ficaires

     se marient

     pour former un massif

     bicolore

    La délicatesse du bugle rampant s'observe bien de près et ses hampes bleues accrochent la lumière.  

     pelouse-fleurie 7230

     

    pelouse-fleurie 7314

     

    pelouse-fleurie 7224

    Au premier plan, le bugle rampant au soleil déclinant, au fond, les stellaires...

     

    pelouse-fleurie 7227

    « La renaissance de l'azaléeLe marais Audubon en avril: fritillaire pintade »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :