• Oiseaux du marais Audubon (Loire-Atlantique)-1-

    A la recherche de la fritillaire, j'étais partie dans le marais Audubon en avril.  : Le marais Audubon en avril: fritillaire pintade

    Petit retour ce 1er mai...

     En se promenant sur les sentiers des marais Audubon, le long des aulnes têtards, on peut observer quelques-uns de ses habitants :

     

     

    l' aigrette garzette,

     tout

     de blanc vêtue

      aigrettes-garzettes 7592

     

      aigrettes-garzettes 7590

    mais au

    bec noir

     

    Mêlés aux aigrettes,cherchant leur nourriture au pied des bovins,  de grands oiseaux blancs à tête noire et au long bec recourbé , ne passent pas inaperçus : ce sont les ibis sacrés.

     

    ibis-sacres 7059

     

    Sacrés ou... indésirables?  

    Sacrés ? Ils le sont certainement en Afrique, leur région d'origine.

    Ils ont été introduits en France en 1970 par le zoo de Branféré en Loire-Atlantique. Mais...quelques uns se sont échappés et se sont fort bien acclimatés dans l'estuaire et la région...à tel point qu'il a été question de les chasser pour protéger de leur concurrence la faune locale...

    Ces magnifiques oiseaux se nourrissent aussi de petits animaux aquatiques mais ne dédaignent pas, à l'occasion, les oeufs d'autres habitants du marais...

    Or, dans les marais , une espèce est fragile et menacée: c'est le râle des genêts.

    Le râle des genêts est un migrateur qui revient d'Afrique en avril -mai. Cet oiseau a une niche écologique très étroite qui le cantonne essentiellement à notre région , en vallée de la Loire et dans l'estuaire.Des printemps secs, de nombreuses prairies de fauche mises en culture (maïs) ou urbanisées ont contribué à détruire son habitat La LPO a acheté 400 ha de terrain pour préserver l'espèce.

    Il est presque certain que l'ibis sacré doit s'approprier aussi quelques oeufs du râle des genêts et comme l'espèce est fragilisée....Un habitant du marais nous a conté qu'il y a actuellement une campagne de stérilisation des ibis. Ailleurs, on parle d'autoriser la chasse pour détruire l'espèce...Depuis trois ans, j'ai remarqué que leur nombre a très fortement diminué...

    En réalité , on ne connaît pas l'impact de la présence de l'ibis sur les autres espèces. Mais ce qui est sûr, c'est que l'homme, qui a introduit ici cette espèce africaine (l'ibis sacré), et qui a aussi grandement contribué à détruire l'habitat du râles des genêts maintenant menacé de disparition, envisage maintenant d'exterminer les ibis  !  

      

       Sur un piquet,

     un petit

    passereau

     à l'oeil barré

     de noir :

     c'est le

    traquet

     motteux

     traquet 7582

     

    Un ragondin apeuré se cache sous les racines emmêlées, le long de la berge...

    Sur un arbre, qui chante ainsi , ? Je l'aperçois : hélas, il nous tourne le dos, on ne voit que le dessous de sa queue...

    Mais au moment où il s'envole, il me présente son profil taché de rouge et je crois reconnaître la linotte mélodieuse...

     

      printaniere 7585

    Le long des

     berges,

    ces éclairs

    jaunes :

     c'est la

    bergeronnette

     printannière

    (ou des

     ruisseaux ?

    Difficile de

      faire la

    différence)...

     

    A suivre : Oiseaux du marais Audubon -2- les cigognes 

    « Arbustes fleuris d'avril : lilas blanc...Oiseaux du marais Audubon -2- les cigognes »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :