• Mes grillons du foyer !

    L'automne est revenu et avec lui mon chanteur de l'été !

     

    Il rentre dans la maison, prend ses aises, s'endort sur le carrelage, batifole dans la cuisine, investit le tas de bois près de la cheminée,

    et stridule doucement derrière les fils emmêlés de l'ordinateur...

    Je suis presque émue de le revoir...je devrais écrire tout cela au pluriel, car il amène avec lui ses frères et soeurs, ses cousins

    et cousines...

    Vous vous demandez de qui je parle? Mais du grillon domestique bien sûr, le grillon du foyer des contes ! Il aime la chaleur et n'a pas

    envie de rester dans le jardin quand la température descend.

    Résultat, je marche sur des œufs pour éviter de marcher sur les grillons qui ont la fâcheuse manie de stationner au milieu du passage...

    au risque de se faire écraser par un pied pressé!

    "Attention" !!!! Je fais sursauter ceux qui mettent les pieds chez moi...On me regarde , les yeux arrondis par la plus totale incompréhension..."Attention au grillon, là, devant tes pieds..." (Tiens, une idée, je devrais, à l'automne afficher

    une petite plaque : "Attention au grillon", comme certains affichent "Attention au chien !)

    Evidemment, je passe pour une hurluberlue (dans le meilleur des cas...)

    Mais j'ai trouvé aussi "barjot" que moi : j'ai découvert qu'il existe (non, je ne rêve pas) 

                        "  La Ligue de Protection des Grillons du Métro Parisien (L.P.G.M.P.) !"

    Aujourd'hui, en effet,  on  trouve des grillons dans certaines stations du métro parisien, particulièrement sur les lignes 3 et 9.

    Et la très sérieuse L.P.G.M.P est une association constituée en 1992, comprenant une centaine de membres,et qui se propose

    "de promouvoir l'existence des grillons dans le métro et veille au maintien de leurs conditions de vie."

     
    "Elle revendique notamment la limitation en durée et en fréquence des grèves qui ont pour effet de faire chuter la température

    dans les galeries ainsi que l'assouplissement de la loi Evin qui, par l'interdiction de fumer, prive les grillons de mégots de cigarette"...

    dont ils font leurs choux gras !

    Considérés comme portant bonheur, ils se nourrissent des miettes qui tombent à terre et passent l'hiver près de la cheminée...

     

    .anecdote-du-jour.com/entendez-vous-les-grillons-du-metro-parisien/

    « Paillage d'automne au jardinAmoureux des chrysanthèmes ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 09:11

    avec eux tu es donc toujours en été !

    je savais qu'il y en avait dans les boulangeries mais pas chez des particuliers  !!!!

    2
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 09:13

    donc dans la chanson, tu laisses tomber le marteau pour ne garder que la famille !

    Pas de grillon chez  moi, mais mon boulanger se dit en compagnie dès  5 heures le matin !

    C' est au final un petit éboueur discret, mais attention, quand on le saisit, il lui arrive de mordre !

    Bravo à toi pour cet accueil de migrants

     Passe une bonne journée

     Bisous

    3
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 10:30

    Pas de grillons chez moi (dommage) mais des coccinelles qui passent l'hiver au chaud également. Elles ont le coucher l'hiver et dès le printemps elles me débarrassent des pucerons. On s'entend bien toutes les deux.

    Bisous de Lydie

    4
    nicolas
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 11:29

    Le grillon ayant chanté tout l'été

    Rentre l'hiver Capucyne fêter !

     

    Un bel exemple de cohabitation dans la symbiose.

    5
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 11:45

    Joli ! Dans ma région, dans le passé, on l'appelait le gri-gri et Emile Moselly auteur lorrain et prix Goncourt, en a pas mal parlé dans ses ouvrages.

    6
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 11:47

    j'en ai eu dans mon jardin , mais cette année je ne les ai pas entendu , il faisait trop chaud  ou ils sont partis ailleurs,,, chez toi , ils ont trouvé une bonne maison et invitent tous leurs copains !!! 

    7
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 11:47

    Joli ! Dans ma région, dans le passé, on l'appelait le gri-gri qui était souvent caché prés de la cheminée et Emile Moselly auteur lorrain et prix Goncourt, en a pas mal parlé dans ses ouvrages.

    8
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 13:16

    j'en ai surtout dans le cabanon sous l'escalier au jardin  mais très rarement dans la maison !

    9
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 13:16

    une façon de garder, le chant des nuits d'été.....

    bises

    françoise

    10
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 13:21

    Surprenant cette attitude. Ce doit être très agréable.

    Bises

    11
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 13:55

    Tu me fais rire, et c'est super intéressant....  moi non plus je ne savais pas qu'on pouvait en avoir (particulier) chez soi. Cela doit porter bonheur ! ils se nourrissent de quoi ? il faut que je cherche.

      • Jeudi 5 Novembre 2015 à 16:29

        Ce sont aussi de petits insectes de ménage qui mangent ce qu'ils trouvent à terre !!!...

    12
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 14:40

    bonjour capucyne,

    tu sais qu'un grillon dans une maison porte bonheur, il y en a pas ici !! passe une bonne journée, bises, véronique

    13
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 17:47

    Je comprends bien, et non pas une hurluberlue, mais, je ne sais pas, fais un chemin flèché ;-)

    14
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 17:58

    ici ils ne rentrent que rarement... il  faut dire que monsieur Filou se charge de les faire ressortir... pour la girafe c est ma copine... je vais très souvent à ce zoo ce qui fait que je les vois grandir ou avoir des peitits... c est sympa... bonne soirée

    15
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 18:58
    marine D

    Un porte bonheur du foyer, il rentre parfois mais je n'en vois pas souvent dans la maison,  quelquefois sur la terrasse, et quand je pense qu'ils vont dans le métro, mais qu'est ce qu'ils y font, je les croyais dans les petits trous de la prairie de préférence mais comme les punaises et les cousins ils doivent chercher la chaleur !

    Bisous Capucyne

      • Vendredi 6 Novembre 2015 à 07:35

        Ils cherchent la chaleur et mangent...les mégots !!!

    16
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 20:03

    Un délicieux article , plein d'humour et de tendresse  ,que j'ai lu avec le plus grand plaisir  !

    Bonne soirée !

    17
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 20:20

    moi j'aimerais qu'ils viennent striduler chez moi, ils trouveraient le gite et le couvert, la chaleur aussi... ;-)

     

    18
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 20:21

    Je me souviens l'avoir rencontré ..... dans les contes Capucyne ... car par chez nous nous n'avons pas le bonheur d'en rencontrer le climat ne s'y prête sûrement pas !!

    J'ai bien aimé ton beau texte "enlevé" ... et j'en apprends avec cette ligue de protection !!!

    Merci de cette belle page et belle soirée en bonne compagnie !
    Nicole

    19
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 20:53

    Il y en avait chez ma grand-mère, moi aussi je trouve ces petites bêtes bien sympatiques, mais sais-tu que la mode est de les ...manger!?

    On vient de m'offrir un bouquin intitulé "Insectes comestibles"(collection Terra curiosa), on peut y lire: "les grillons sont riches en protéines et en lipides ce qui en fait un aliment très reconstituant...leur saveur s'apparente à la noisette ou au pépin de courge. Ils peuvent être mangés salés ou sucré, grillés, frits, en ragoût, en gâteau..." J'avoue que ça ne me tente pas du tout, mais j'ai gouté des vers de farine grillés au curry, pas mal, c'était croquant!!! Après tout, on mange bien des escargots!

    Il parait que les insectes sont l'avenir de l'alimentation...ok, mais on va attendre encore un peu!sarcastic

      • Vendredi 6 Novembre 2015 à 07:36

        Pour l'instant, je préfère les héberger !

    20
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 20:59

    Pas de grillons chez moi .... mon anecdote du jour, c'était un rouge-gorge dans la cuisine !!! pas de photo, il était paniqué et la petite (2ans) tout autant .... on l'a aidé à ressortir vite fait !

    Bisous, bonne soirée

    21
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 21:10

    ils se sentent bien chez toi!

    bonne soirée chantante

    22
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 21:21

    Ce n'est pourtant pas le 1er avril !!!

    Un animal de compagnie, alors ! 

    23
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 21:48
    Marieluce

    Le grillon d'automne fait-il autant de bruit que la cigale durant l'été ?

    En tous cas, j'ai toujours entendu dire qu'il apportait du bonheur dans le foyer qu'il se choisissait ...

    24
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 23:58

    Attention, je vais écrire un truc atroce : j'ai des grillons qui s'aventurent chez moi quelquefois mais mon chat, à l'oeil perçant bien que de gouttière, n'en fait qu'une bouchée après avoir fait joujou avec eux. Espérant vivement que la LPGMP ne consulte pas tes pages et leurs commentaires, je tiens à te dire qu'une fois encore, je me suis bien marrée en te lisant !

    25
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 07:38

    Ah, les chats ! C'est comme les chasseurs, ils tirent sur tout ce qui bouge !

    26
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 14:40

    En les hébergeant tu as l'impression de ne plus être en hiver et tu n'a pas besoin de balayer puisqu'ils nettoyent eux-mêmes. Bon week-end.

    27
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 15:26

    Bonjour , il faut faire attention avec tous ces locataires qui déambulent de ne pas poser le pied dessus ...une petite bestiole fort sympa....bon we , avec des bisous .

    28
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 18:20

    ta photo serait une belle affiche! connais-tu le blog de Mai, une Japonaise qui est alors bien plus "barjo" que toi (juste pour reprendre ton mot ^-^); elle élève des larves, adopte des scarabées ou des chenilles, leur redonne la liberté si besoin.. elle m'a appris à regarder les insectes autrement; mais je ne suis pourtant pas sûre de ce que je ferais si je trouvais un grillon chez moi... l'asso dont tu parles : en un sens, ils sont "courageux" car on a dû leur rire au nez bien des fois; mais quand même, des mégots comme repas... y aurait pas mieux? ou alors il faut en mettre dans les rues partout! hahaha

      • Samedi 7 Novembre 2015 à 07:52

        Le monde des insectes est prodigieux et c'est vrai que connaître empêche parfois de détruire sans raison ! Je vais aller voir ce blog...si je le trouve !

    29
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 19:22

    C'est vrai que parfois, ils restent au chaud dans la maison,..
    Cela m'est arrivé d'en entendre un derrière la cuisinière à bois chez mes parents.
    Bonne soirée

    30
    Samedi 7 Novembre 2015 à 08:13

    un petit passage pour te souhaiter une bonne fin de semaine

     Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :