• Mars au jardin

    Les températures de février ont échaudé (si j' ose dire !!!) l'ardeur des plantes et le jardin de mars s'épanouit frileusement!

     

    mars (33)

    A côté des éclats de lumière citronnée des primevères et des jonquilles,

     quelques douceurs discrètes :

     

    mars (24) celle d'un coeur de chèvrefeuille

     

    mars (23)

     ou  d'un bourgeon de noisettier

     

    mars (27)

     et le clin d'oeil timide du bergenia qui s'est laissé prendre, toutes fleurs écloses,  par le gel de février et qui a juré qu'on ne l'y prendrait plus!

    « Il y a un an...FukushimaLa vie secrète des coccinelles : 3 - contrôle technique de printemps »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :