• Le pinson du nord

    Comme le tarin des aulnes, il nous vient du froid !

    De la Scandinavie à la Russie, le pinson du nord niche dans les forêts de bouleaux et de conifères. Le froid de l'hiver le chasse vers l'ouest de l'Europe où il apporte aux jardins l'exotisme et la beauté de son plumage.

    Plus flamboyant que notre pinson des arbres, avec sa poitrine et ses flancs orangés, sa fine bande blanche sur les ailes et son croupion blanc, il se nourrit de faînes, mais aussi de graines d'épicéa, de bouleau et...de tournesol au pied des mangeoires.

     

    pinson-du-nord 3894

    On le voit au jardin en compagnie des tarins des aulnes, des pinsons des arbres, des chardonnerets...

     

    18 janvier 2013 (146)  Comme chez la plupart des espèces, le femelle est moins colorée que le mâle, sa tête n'est pas noire comme chez ce dernier, mais bordée de gris, son plumage est un peu moins orangé.

    Plus le printemps approche, plus le mâle se colore: sa tête devient plus noire, sa poitrine plus orangée : il est rutilant dans son plumage nuptial !


    pinson-du-nord 3885pinson-du-nord 3879

     

    C'est un très bel oiseau qui repartira en avril...

    Mais le réchauffement climatique pourrait bien inciter le pinson du nord à rester l'hiver dans sa région natale et nous priver de sa présence dans nos jardins..!

    « Premières sorties au jardinPrélude à la nuit de la chouette »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :