• Le loup mal aimé

    "Il y a les bonnes bêtes et les mauvaises bêtes. les bonnes bêtes sont celles que l'on mange.

    Les mauvaises bêtes sont celles qui mangent celles que l'on mange.".

     

    Le loup mal aimé

    dessin Jacques Rime

    Cette phrase-que j'adore- résume avec ironie le point de vue simpliste de l'homme sur la nature.

    Il faut l'entendre avec le savoureux accent suisse de Jacques Rime, dessinateur animalier, grand amoureux des bêtes sauvages.

     

     Elle est extraite du film réalisé pour la salamandre "le lynx, le loup...et nous.", à moins que ce soit de cet autre film consacré à Robert Hainard, philosophe, naturaliste et peintre animalier.(Voir l'article consacré à ce film)

    Le loup mal aimé

    gravure  : Robert Hainard

    Le loup mal aimé

    Le loup mal aimé

     Une "mauvaise bête", le loup ? le dernier numéro de la revue "la Salamandre", "Le loup parmi nous", lui consacre son dossier central. Un film aussi, "la vallée des loups", va sortir le 4 janvier. On y suit pas à pas le retour du loup, ses mœurs, ses rapports avec l'homme...

     Le loup a bien failli y laisser sa peau et faire partie des espèces disparues, une de plus (on vient de classer définitivement le cougar, (puma d'Amérique) parmi les espèces disparues...)

    Il disparaît d'Angleterre au XVIème siècle, d’Ecosse au XVII ème siècle, d'Irlande et du Danemark au XVIII ème , d'une bonne partie de l'Europe centrale au XIXème, et de France pendant le premier tiers du XXème siècle.

    Mais le loup a la vie dure : il, a survécu en Italie, et c'est de là (après tout, n'est-ce pas la patrie de Rémus et Romulus !?) qu'il revient en France à partir de 1992.

     

    Le loup mal aimé

    D'après les biologistes, un loup en bonne santé n'attaque pas l'homme...Il y eut des périodes difficiles de guerres, de famines, épidémies où les "accidents" ont existé, mais maintenant.entre le loup et l'homme, le plus menacé des deux, c'est le loup.

     

    Cependant il attaque chamois, chevreuils  et...moutons si le gibier sauvage se fait rare (en partie aussi de la faute de l'homme !)

     "Débarrassés " du loup pendant des décennies, les éleveurs doivent à nouveau compter avec lui et cela ne se fait pas sans heurts.

    Le loup mal aimé

    Cet été, nous avons discuté avec un éleveur (chez lequel nous logions) qui laisse ses moutons tout l'été seuls sur les hauts pâturages, sans chien...Il a eu à subir des attaques du loup l'an dernier...

    Nous avons aussi longuement discuté avec le berger qui nous a "sauvés"  de la vigilance de ses patous sur un chemin...(ici)

    Le loup mal aimé

    "Je ne devrais pas le dire car je me ferais mal voir, mais je ne suis pas contre le loup." Lui parque ses bêtes la nuit et est assisté de deux patous, "fournis" par le ou les propriétaires du troupeau. Il n'a pas eu à déplorer d'attaque l'an dernier. "Les loups ont attaqué de l'autre côté" dit-il en désignant justement le versant où paissait le troupeau de notre propriétaire..."Mais là, pas de berger, pas de chiens...Alors, c'est sûr, c'est plus facile (pour le loup)"!

    La présence des chiens de troupeaux n'exclut pas les attaques, , mais les rendent plus rares. Eleveur et berger reconnaissent aussi que les carnages ne sont pas toujours imputables au loup, qui mange pour se nourrir.

     

    "La majorité des carnages dans les troupeaux sont le fait de chiens de chasse, de ferme ou de promeneurs, de chiens attachés un jour, lâchés l’autre, livrés à eux-mêmes avec la complicité de leur propriétaire. Il est préférable de faire endosser les dommages au loup, moins proche de l’homme et prouver ainsi son incompatibilité avec le monde de l’élevage." (Robert Hainard)
    Et dans ce cas, les bêtes sont tuées et laissées sur place, sans être dévorées...
    Notre berger et cet autre, éleveur de chèvres qui passe l'été avec elles sur la montagne, déplorent seulement qu'on leur interdise le port d'un fusil : "voir ses bêtes se faire attaquer sans pouvoir les défendre est rageant. les loups sont intelligents : un coup de fusil en l'air ou...quelques plombs dans les fesses les feraient réfléchir"...
    "Il est ridicule de faire des battues pour tuer des loups qui n'ont rien fait. Il vaudrait mieux pouvoir se défendre contre ceux qui attaquent.! Il est aussi ridicule d'indemniser les éleveurs  pour les bêtes tuées : cela coûte très cher à la société."
    Après tout, le loup est une bête sauvage, il fait partie de la nature. Depuis longtemps l' homme se croit le roi de la création et  a tout fait pour ne pas avoir de prédateur (hormis lui-même. .) .L'enjeu est là : vivre avec le loup ET protéger les troupeaux...

    Les trois dernières illustrations sont tirées de ce numéro de la salamandre.

    Pour découvrir ce numéro, c'est ici !

    Je rappelle que

    La Salamandre offre aux lecteurs de mon blog

    un numéro gratuit à la conclusion de tout nouvel abonnement

    (6 numéros par an + 6 mini-guides) à l’une des revues de la Salamandre, la grande , la petite Salamandre (pour les enfants), la Salamandre junior pour les  8- 12 ans, etc....

    Pour en bénéficier, il faut indiquer le code promo : blog16 à votre demande d'abonnement.

     

    « Le restaurant des ailesUne boule de Noël »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    josiane
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 21:52
    josiane

    Ma grand-mère gardait les moutons étant jeune et elle me disait qu'il suffisait qu'elle toque ses sabots l'un contre l'autre pour que les loups restent à distance, les chiens la prévenaient.

    2
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 21:55

    Bon soir Capucyne,
    Voilà un nouveau plaidoyer qui me plait encore beaucoup, et là encore je suis sur la même longueur d'onde.
    D'ailleurs j'avais réalisé un magazine spécial Loups dans une démarche identique qui me tenait vraiment à coeur (ICI si cela t'intéresse).
    Merci pour lui, merci pour eux, et oui, selon les critères humaine il y a les bonnes bêtes et les mauvaises bêtes, mais ce que l'homme oublie c'est que pour tous les autres animaux nous sommes les mauvaises bêtes et les pires de tous car nous faisons bel et bien partie du règne animal !
    Je te souhaite une bonne fin de soirée

    3
    Samedi 17 Décembre 2016 à 08:06

    J' essaie  de considérer froidement le problème et me dis que le loup, à part l' homme, n' a pas de prédateur, et que donc on ne peut le laisser  se reproduire sans intervenir.

    Pour les troupeaux, il y a en effet les patous dissuasifs, et les  bergers sont  me semble t' il remboursé.

    Je dirais aussi qu' il est bien dommage que l' humanité ne puisse contrôler sa propre natalité, à force, il n' y aura plus de place  , même pas pour l' homme.

     Passe une bonne fin de semaine

     Bisous

    4
    Samedi 17 Décembre 2016 à 09:13

    Qui est l'Homme pour qu'il se réserve le droit de la chasse?

    Bon We Capucyne

    5
    Samedi 17 Décembre 2016 à 09:31
    septsup

    ben moi j aime ... ils sont bien beaux... et certes ils attaquent des animaux pour se nourrir mais c est un peu comme dans la savanne ce sont les faibles ou malades qui sont éliminés... 

    6
    Samedi 17 Décembre 2016 à 09:55

    le loup a beaucoup inspiré les écrivains et le cinéma , il reste un animal mythique

     bon weekend !

    7
    Samedi 17 Décembre 2016 à 13:36

    je suis fascinée et aime les loups. J'ai reçu le numéro de Salamandre yes, très chouette. Mes petits enfants aiment feuilleter avec moi...  mais surtout la petite salamandre. L'ainée, 7 ans, ne maitrise pas encore bien la lecture. Je garde pour plus tard.

    8
    nicolas
    Samedi 17 Décembre 2016 à 15:08

    Le renard mal-aimé, le loup mal-aimé, quel animal trouve donc grâce aux yeux de l'homme, incapable au demeurant de vivre dans la concorde avec ses propres congénères ? Les bonnes bêtes, dans un cerveau "civilisé" du 21ème siècle, ne seraient-elles réellement que celles que l'on mange ? Merci quoi qu'il en soit pour cet éclairage sur le beau canidé sauvage et la controverse (compréhensible de la part des éleveurs, il faut l'avouer) que son retour suscite.

    9
    strix
    Samedi 17 Décembre 2016 à 17:03

    Bonjour Renée,

    magnifique reportage sur le LOUP. 

    Juste une question : comment cela se passe en Italie et surtout au Canada  ?

    Il semblerait que dans ces 2 pays , il y a moins de problèmes entre éleveurs et les loups. D'ailleurs, en vous lisant,  votre éleveur apporte des solutions  comme l'utilisation des Patous et qu'il est indispensable de ne pas laisser seul son troupeau la nuit.

    Mais reste le problème de la survie des éleveurs confrontés à pire que les Loups comme, entres autres ,  la réglementation européenne...

    Cordialement

    10
    Samedi 17 Décembre 2016 à 17:33

    là nous sommes sur la même longueur d'ondes !  il en est pour les loups , pour les ours, pour les vautours etc ... On veut faire table rase

    et les animaux paient un lourd tribu

    11
    Samedi 17 Décembre 2016 à 19:20

    Bonsoir Capucyne, je ne conçois pas la nature sans le loup, et ceci est une parole d'un ancien berger....!!!   Il était là avant les moutons domestiqués qu'il y reste.....

    Bon WE.

    12
    Samedi 17 Décembre 2016 à 20:56

    Le loup a toujours fasciné. On en a vu un en Belgique dernièrement. On pense qu'il s'agit d'un loup solitaire. C'est en tout cas un animal qui ne laisse pas indifférent.

    Bon dimanche. 

    13
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 22:15

    Bonsoir Capucyne: Cet animal mythique fascine notre inconscient comme nul autre pareil. Le petit chaperon rouge de notre enfance y est surement pour quelque chose. Beau reportage pour magnifier cet animal égal de l'homme en intelligence à traverser les siècles. Bises et bonne semaine. 

    14
    Lundi 19 Décembre 2016 à 16:48

    Bonsoir Capucyne,

    Je préfère avoir à faire aux loups qu'aux hommes !! c'est eux les barbares, les loups tuent uniquement pour manger. 

    Je ne comprends pas ce harcèlement contre cet animal ! Moi je l'adore !

    Bonne soirée, bises, Véronique

    15
    Lundi 19 Décembre 2016 à 20:20

    Bonsoir capucyne,

    Le Loup est un animal que j'adore voir même, que je vénère. Tout comme le Renard. Et pour moi, le prédateur n°1 est l'être humain.  L'animal tue pour se nourrir mais l'être humain, pour moi, massacre les animaux pour les cosmétiques, les fourrures, l'ivoire etc. Même pour se nourrir, l'être humain massacre car lorsque je vois ce que certaines personnes jettent en viande je me dis que les nons civilisés ce sont eux. J'ai toujours lu et vu que les tribus tuaient et pêchaient juste ce qu'il leur fallait pour manger. Mais l'être humain tue des millions d'animaux pour qu'une grande partie soit jetée.

    Ton article m'a énormément passionné. De très belles illustrations. Je suis contente que tu aies remis "La salamandre" car je m'y suis abonnée.

    Je te souhaite une bonne soirée.

    16
    Lundi 19 Décembre 2016 à 21:35
    Marieluce

    Si le loup est mauvais, l'homme aussi est une mauvaise bête ...

    Ne dit'on pas que l'homme est un loup pour l'homme ?

    17
    Mardi 20 Décembre 2016 à 14:24

    Bonjour , un plaidoyer en faveur du loup qui me plait bien, et de surcroit très juste..... Bisous.

    18
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 17:46
    Septsup

    une plus jolie boule de Noël ça n existe pas.. je fond de tendresse... bonne soirée

    19
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 21:53
    Sylvaine

    Mon arrière grand-père maternel, garde-chasse, aurait tué le dernier loup de Lorraine, il y a plus d'un siècle !

    J'aime le loup, comme tous les animaux, il a sa place dans notre monde même s'il s'attaque parfois aux brebis. Je comprends toutefois que cela soit un problème pour les bergers mais autrefois, les chiens - Patous, Bergers allemands, Colleys - accompagnaient toujours les troupeaux et n'hésitaient pas à affronter les loups. 

    Il parait qu'il est aux portes de Paris.

    Bisous

    20
    Samedi 24 Décembre 2016 à 12:33
    Marine D

    Je suis bien d'accord avec toi , le loup est un animal noble, il a été tellement décrié, et encore aujourd'hui !

    Je ne recevais plus tes publications

    Joyeux Noël Capucyne

    21
    Samedi 24 Décembre 2016 à 15:59

    I was not aware that wolves had been re-introduced to France, very cool.  We have wolves living near us, so we're told.  We have yet to see them.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :