• La vie secrète de l'accenteur mouchet

    accenteur, nov.2011 (18)

     

      Ca y est ? Tout le monde est parti ? Les merles ont fini d'éclabousser les alentours ? Les mésanges ont bien traîné dans le bain ? Titi a réussi à prendre son tour ?

    Discret, l'accenteur peut enfin venir ! Si discret qu'on le surnomme le "traîne-buisson" tant il affectionne les bosquets, les fouillis de plantes dans lesquels il se faufile comme une souris pour y chercher sa nourriture...

    Aux mangeoires, ce n'est certes pas lui qui va se faire remarquer ! Il attend que les mésanges pressées ou les verdiers gloutons laissent tomber leurs miettes...L'hiver, il se nourrit de graines, l'été, d'insectes...

    Quand il ne passe pas inaperçu, on le confond parfois avec le moineau .

    Pourtant, si on le regarde bien, il en est fort différent :  son bec plus fin, ses pattes roses, les fines rayures de velours de son dos brun, ses petites touches couleur ardoise...

    Les rayures du mâle sont plus franches; je pense que ma "baigneuse" est une femelle, mais c'et difficile à dire!

     accenteur, nov.2011 (21)

     

      Ce modèle de discrétion, cet adepte du "pour vivre heureux vivons caché" en cache pourtant de belles sous ces apparences!

    Ses oeufs, d'abord : résolument turquoises, ils étonnent chez un oiseau si discret !Mais la femelle les dissimule dans son nid construit dans des buissons ou des conifères.

     Mais surtout, l'accenteur a une vie sexuelle digne d'un vaudeville : momogame ou plus souvent polygame, le mâle peut avoir plusieurs femelles...mais ce qui complique les choses, c'est que la femelle lui rend la monnaie de sa pièce.  

    Encore plus compliqué : plusieurs mâles peuvent se partager plusieurs femelles; c'est l'amour libre chez les accenteurs...libre, mais...jaloux !

    Le mâle aidant la femelle à nourrir les petits, il n''a pas envie de nourrir ceux des autres qu'il chasse d'une aile menaçante!

    La femelle, elle, a intérêt à ce que plusieurs mâles l'aident à nourrir les petits...

    Des analyses ADN ont montré que dans un même nid, il peut y avoir des petits de plusieurs pères différents !

    A cela s'ajoute le fait que le coucou choisit souvent le nid de l'accenteur pour y déposer son oeuf; il doit se dire que dans cette pagaille, personne n'y verra rien !

    Discrète,  la vie de l'accenteur...mais mouvementée !

    « La Bourse ou la Vie ?Le jardin en folie - janvier 2012 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :