• L'agreste

    Doré à l'or rouge- cuivré à l'intérieur de sa robe de bure, je crois que c'est l'agreste: c'est la première fois que je le vois vraiment, parmi la cohorte des papillons du jardin...

               

     

    S'il s'agit bien de lui (mais de qui pourrait-il s'agir d'autre? l'Amaryllis ?), ce papillon se raréfie au nord de la France, ne pond qu'une génération par an...On le voit en juillet et août, et, ce qui n'aide ni pour la photo, ni pour l'identification, il a toujours les ailes fermées dès qu'il n'est pas en vol...D'ailleurs, ,pour passer plus inaperçu,  il se pose de façon telle qu'il diminue la surface de son ombre!

    « Une visite pour le coquelicotL'été torride des téléphores ! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :