• Journée de neige au jardin

    18 janvier 2013

    C'est la surprise de ce matin : tout est blanc, le jardin, les arbres, le ciel, la rue...blanc de blanc, mi-givré mi-ouaté...ou plutôt blanc bleuté alors que le jour est à peine levé.

    L'encadrement du jardin dans la fenêtre me fait penser au petit jeu du jardin encadré du jardin des violettes!

    Et bien, voilà janvier en tableau au jardin !

      18 janvier 2013 (8)

     

    Mais l'urgence, avant le thé, ce sont les mangeoires : avec ce temps, les oiseaux en ont vraiment besoin.

    Je m'affaire autour de l'"arbre aux oiseaux", tandis que le métallique "ti ti" du rouge-gorge me salue. Attendait-il ? Au moins, il me parle, me dit qu'il est content que je sois sortie parce que là, vraiment, il fait froid et...faim ! Des flocons d'avoine dans de la graisse végétale (bio !) pour lui, des graines de tournesol, des graines (blé, maIs) plus spécialement destinées aux ramiers et tourterelles turques, les boules de graisse, de la poudre d'amandes, la trémie de cacahuètes...Tout est prêt.... je ne sens plus mes doigts!

    Je remarque que l'abreuvoir aux oiseaux est plein de neige....

    Tandis que l'eau de la bouilloire se réchauffe, je vois  un chardonneret  boire une gorgée de neige ! Zut ! C'est une grande perte d'énergie et un refroidissement certain pour les oiseaux obligés de faire fondre la neige...

    Je me dépêche d'ôter la neige de l'abreuvoir et de faire un trou dans la glace du dessous avec ma boulloire d'eau tiède.

     

    A peine entrée à la maison, j'observe un chardonneret déjà là, qui boit l'eau providentielle, bientôt suivi par deux tarins des aulnes. Ces petits migrateurs venus de l'est (où je les vois l'été dans les Alpes) sont arrivés au jardin voici une semaine. 18 janvier 2013 (15) 

    Et bientôt, avec le jour levé maintenant, c'est une cohorte d'oiseaux qui se presse aux mangeoires et dans tout le jardin ! Une vraie volière ! J'en compte une trentaine au sol, sans parler des oiseaux perchés sur les mangeoires et dans la végétation tout autour !...

     

    18 janvier 2013 (122)

    Des mésanges bleues tirent avec détermination sur les derniers petits fruits rouges du cotonéaster !

     Il y a là les mésanges bleues, charbonnières, nonettes et même une mésange noire nouvellement arrivée...

    Il y a là les verdiers et tarins des aulnes, les chardonnerets et les pinsons, assez malhabiles sur la neige verglassée, les pauvres...vroup ! ca glisse!

    Parmi les pinsons, voilà le premier pinson du nord (mâle) de l'hiver, migrateur tout comme les tarins des aulnes (que l'on apperçoit derrière lui, mâle à gauche, femelle à droite)

     

    18 janvier 2013 (146)

    pinson du nord et tarins des aulnes

     

    18-janvier-2013--123-.jpgtarin des aulnes femelle

     

    Mais la neige m'appelle et je sors avec l'appareil photos malgré la quasi impossibilité de faire des photos tout juste acceptables avec cette lumière blafarde.... Je passe deux heures au bord du Gesvres où la gadoue d'hier s'est transformée en gadoue d'aujourd'hui, blanche et glissante! J'ai en tête le mauvais souvenir de ma glissade dans la boue de l'an dernier et de ma fracture de cheville dont le souvenir est encore cuisant..."Ma fille, attention, car cette fois, tu es seule sur ces chemins et si tu tombes, tu n'auras plus qu'à revenir à quatre pattes!"

    L'angelus sonne midi au clocher quand je reviens, les joues rouges et les doigts gourds, au son du claquement sec de la neige qui se casse à chacun de mes pas...

    Le jardin volière est si animé que je suis obligée de remplir à nouveau une des mangeoires déjà vide et...refaire  chauffer de l'eau pour l'abreuvoir qui a re-gelé...


    18 janvier 2013 (135)

      chardonneret élégant

     

      Arrivent maintenant les merles auxquels j'ai jeté des pommes blettes sur l'herbe blanche...Une tourterelle turque me fait de la peine : recroquevillée sur une branche au milieu de  l'agitation et des querelles, elle ne mange même pas...je suppose qu'elle a froid. Quand je regarde à nouveau, elle n'est plus là...Titi fait taire son dégoût de la foule mais ne supporte quand même pas la présence d'un autre rouge-gorge qui s'est invité au festin !

    Même les étourneaux s'approchent timidement, à trois ou quatre, jamais plus, et se délectent des pommes...celui-ci aussi à l'air gelé et reste un long moment immobile sur le pin dans la neige ...

     

    18-janvier-2013--141-.jpg

     

    Immobile ? Ce n'est par contre pas le cas de ce verdier qui a fait sa petite gymnastique-toilette sur le pin, pour se réchauffer peut-être! Il ne lui manque qu'une musique !!!

     

      18 janvier 2013 (39)
    18 janvier 2013 (43)
     
    18 janvier 2013 (42)
      18 janvier 2013 (44)
      18 janvier 2013 (46)
      18 janvier 2013 (48)

    Cliquez sur les images du verdier pour les agrandir


    A quatre heures, le jour semble déjà s'éteindre, si tant est qu'il se soit vraiment allumé de la journée. Une sorte de grésil très fin semble poudrer la lumière. Les oiseaux se pressent, se chamaillent...C'est qu'il va falloir affronter la nuit...

    « Geais et corneilles : les concierges du jardin !La vie en rose »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :