• Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     Ce serait vraiment dommage d'arracher tout ce qui pousse tout seul sans y regarder de plus près ! Cela fait plusieurs années que l'onagre s'est installée au jardin, timidement d'abord, puis plus hardiment...Elle aime le coin des rosiers...j'en ai laissé quelques rosaces et...voilà ! Les roses font une pause, l'onagre prend le relais.

    Seulement voilà ! l'onagre n'aime pas le soleil. .Le matin, elle est toute fraîche comme un poussin nouveau-né et puis, en fin de matinée, elle tire la langue, se flétrit, se dessèche, devient moche, mais oui, moche.

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     

     Il n'y a plus qu'à attendre...Lorsque le soir tombe, qu'il est même bien tombé et la chaleur aussi,  l'onagre ouvre ses volets, redevient fraîche et reposée à la fraîcheur du soir. Top chrono : il lui faut trois minutes pour ouvrir les yeux et défroisser ses pétales en un long soupir d'aise...

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     Son huile est utilisée en cosmétique.

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     

     

     

     

     

    Une autre jaune sauvage au jardin, au bord des routes et dans les prés en ce moment, c'est cette haute tige à fleurs de Marguerite, le Séneçon jacobée dont je laisse l'or s'épanouir chez moi..

     

     

     

     

     

     

    Ici, au fond du jardin

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

    Elle est jolie, et je songe à récolter de la graine pour la marier aux bleus, celui des chardons bleus, celui des hortensias, pourquoi pas ?

     

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

    Cette fleur sauvage est moins bien aimée que l'onagre car elle est toxique pour le foie  des chevaux et bovins. Les moutons et les chèvres peuvent en consommer de petites quantités ; chez les chèvres, elle a même un effet vermifuge...

    Comme je n'élève pas de vache dans le jardin, il me plaît bien , le séneçon jacobée tout doré et campé sur ses longues tiges.

     

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

    D'autant plus que si ce n'est pas trop recommandé pour le bétail à quatre pattes, c'est un mets  de choix pour les chenilles de certains papillons de nuit,comme : l'écaille du séneçon (Tyria jacobae) ou "goutte de sang", et Nyctemera annulata...et pour les oiseaux... (là, les photos de chenilles et papillons sont prises sur Wikipedia !)

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     Ecaille du Séneçon , chenille, papillon fermé, papillon ouvert

     

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     

    Nyctemera annulata

     

    Jaunes sauvages au jardin : l'Onagre et le Séneçon Jacobée

     

    « Les herbes folles au jardinPot pourri d'hydrangéas »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Juillet à 14:36

    Une belle balade bien colorée dans ton jardin, bien sympa.

    2
    anne
    Mardi 10 Juillet à 15:11

    attention il faut rappeler  que l'onagre rose est un piège mortel pour le papillon Moro-sphynx

      • Mardi 10 Juillet à 15:20

        J'ai trouvé cette réponse de la Hulotte à un courrier envoyé par une lectrice. Il s'agit ici de l'onagre rose, plante d'ornement, utilisée en couvre-sol:

        La fleur que vous nous envoyez est visiblement l’Onagre Oenothera speciosa, originaire du nord du Mexique, et couramment utilisée comme plante couvre-sol d’ornement.

        Le fait qu’elle piège parfois des papillons (notamment le Sphinx-colibri) a déjà été observé. Par exemple, la revue de la FRAPNA Drôme a publié en 2001 l’alerte d’un particulier, car cette plante (très belle par ailleurs) s'est installée sur les berges artificialisées du Rhône et y piège beaucoup de Moro-sphinx. Etant donné que les populations de ce papillon sont dans nos régions renforcées chaque année par de nouvelles générations venues d’Afrique, l’espèce ne paraît guère en danger. Mais cette plante serait à déconseiller aux jardiniers, paysagistes et aménageurs, malgré le charme indéniable de ses grandes fleurs rose tendre.

    3
    Mardi 10 Juillet à 18:02
    Septsup

    de bien jolies sauvageonnes et visiteurs… j ai un gros faible pour les premières fleurs… bonne soirée

    4
    Mardi 10 Juillet à 19:42

    Même si le séneçon est très joli, je lui porte un regard peu amène, et oui, j'ai des chevaux et je lui livre une guerre sans merci bad

    Par-contre je veux bien accueillir l'onagre!!!

    5
    Mardi 10 Juillet à 20:01

    De bien jolies fleurs, pourquoi les appelle-t-on sauvages ??? d'ailleurs comme tes herbes folles du jardin ....

    Bises, belle soirée

    6
    Mardi 10 Juillet à 20:07

    C'est très beau !

    Bonne soirée

    7
    Mardi 10 Juillet à 20:20

    Je me rends compte que je n'ai jamais vu ce papillon les ailes ouvertes ! 

    J'aime l'onagre. Je n'en ai pas au jardin. 

    Les plantes sauvages peuvent être belles aussi, mais elles sont tendance à proliférer. On doit quand même faire attention ! 

    Bonne soirée. 

    8
    Mardi 10 Juillet à 20:37

    je viens de recevoir un pied d'onagre d'un pépiniériste peu sérieux en lieu et place d'une geum, pas la même chose et de loin,la couleur franche et très très jaune de l'onagre est jolie, je ne sais pas trop avec quoi la mettre, du me donne des idées

    tes dahlias sont bien jolis et fort attrayants ;-)

    belle et douce soirée (devant le match ou pas d'ailleurs)

    9
    nicolas
    Mardi 10 Juillet à 21:36

    De l'or en tige pour une "écaille du séneçon" qui ressemble fort (un cousin proche, probablement) à une zygène.

    10
    Mercredi 11 Juillet à 06:58

    bonjour Capucyne
    le séneçon peut-être dangereux
       Ciel partiellement couvert aujourd’hui ,mais une petite fraîcheur ce matin
    Je te souhaite de passer une agréable fin de journée
    bisous

    11
    Mercredi 11 Juillet à 08:26

    Je considère ces fleurs arrivées de nulle part comme un cadeau du ciel !

    C' est ainsi  que coquelicots, pavots exotiques, nivelles, mufliers  se sont  installés durablement chez  moi !

    et la nature  est bien faite, avec les pourpiers qui ne s' ouvrent qu' au soleil et les belles  de nui à la lune !

     Merci pour ces  jolies photos de tes onagres et séneçon, sans oublier ces papillons de nuit superbes

     Passe une bonne journée

     Bisous

    12
    Mercredi 11 Juillet à 09:07
    marine D

    Peu d'onagres ici, dans les fossés parfois, elle est très soyeuse, mais le séneçon jacobée se propage, effectivement il n'est pas bon pour les chevaux, et il se propage rapidement...
    Joli tour au pré du côté des fleurs et des insectes sauvages...

    13
    Mercredi 11 Juillet à 13:42

    la nature nous offre de petites merveilles..... il faut savoir en tirer le meilleur...

    bisous

    françoise80

    14
    Mercredi 11 Juillet à 15:37

    Quelle que soit la saison et le temps, ton jardin resplendit de fleurs et de couleurs à chaque fois !

    15
    Mercredi 11 Juillet à 16:25

    les fleurs sauvages nous surprendront toujours  ! mais sauvage de moins en moins , leur aisance à se reproduire et leur peu de soin à leur apporter font qu'elles deviennent favorite au jardin , c'est le cas chez moi !!!

    16
    Mercredi 11 Juillet à 17:52
    Bonsoir Capucyne,
    De bien jolies fleurs, je crois qu'aujourd'hui j'ai vu et photographié les deuxièmes ... Le papillon est superbe.
    Bonne soirée, bises Véronique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :