• Le baiser classique

     

    Le baiser acrobatique

     

    Le baiser ventouse

     

     

     

    Le baiser en BD

     

    Et le baiser... spirituel... à la chapelle de Guémené-Penfao (44)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • C'est l'époque de la naissance des petits hérissons: pitié pour eux sur les routes! Automobilistes , attention!

    Mieux vaut s'arrêter et les mettre sur le bas-côté!

     

    Dans les jardins, le hérisson est un auxiliaire précieux. Une coupelle d'eau est la bienvenue, mais surtout, pas de lait!!.......

     

    ................................

     

     

    ................................

    Ces photos ne sont pas de moi, elles m'ont été envoyées pour la diffusion de  ce message.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


  • J'étais en train de me dire que les charmes de l'automne s'estompaient...Bon an, mal an, les feuilles sont presque tombées, la pluie a détrempé les chemins de campagne, sans que l'hiver ait encore fait frémir du moindre petit frisson de froid le paysage qui s'endort dans la grisaille...
    Et puis...au creux d'une fouche de noisettier, je l'ai vu!
    Nous nous sommes immobilisés simultanément, lui, sur sa branche, surpris en pleine recherche de provisions, moi, le nez en l'air, sans oser lever l' appareil photos...
    Il avait la "bouche pleine": une noisette? Non, trop gros et pas assez rond...Une faîne peut-être?
    En regardant la photo, il me semble que c'était une chataîgne qu'il tenait dans les dents...
    Un petit mouvement...Il est monté sur la fouche suivante, toujours curieux, sans lâcher son butin...
    Et moi qui prétendais que les charmes de l'automne s'étaient enfuis!!!...
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Il y a quelques jours...

    Je vois d'abord Titi, comme tous les matins, et une mésange bleue gracieusement accrochée à une branche du pin..
    Et soudain, j'ai une grosse émotion ! Il est là, à quelques mètres, une vraie petite merveille de grâce, d'agilité, de curiosité, de souplesse, de légèreté..
    Il me regarde de ses  yeux ronds et curieux, il porte les mains à sa bouche comme s'il décortiquait une noisette . Mais il n'a rien...Serait-ce une demande ..????
    Je le vois, à quatre mètres, sur la branche basse et horizontale du pin à mangeoires . Il est là, posé, allongé...J'observe son corps long , souple et gracile, son ventre blanc, le plumet de ses oreilles. Son nez frémit. Il regarde la fenêtre...
    Il avance sur la branche, à vingt centimètres de Titi médusé ("Que fait - il là, celui -là !!!!") qui fait un bond de côté, indigné par tant de sans -gêne !
    Je n'ose pas bouger ! J'ai souvent l'appareil photos près de moi quand je prends le petit déjeuner devant la fenêtre ouverte ! Et justement...aujourd'hui, je ne l'ai pas...!
    Je me lève doucement pour aller le chercher. Quand je reviens, l'écureuil est toujours là, mais saute, d'un bond qui fait ployer les branches du bouleau, et passe dans le noisettier du voisin..Un petit remous de feuilles, seul me signale son trajet...Il est parti...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique