• Du côté des hellébores, suite

    Comme la rose du petit Prince, elle "n'en finissait pas de se préparer à être belle, à l'abri de sa chambre verte...Elle s'habillait lentement, elle ajustait  un à un ses pétales. Elle ne voulait pas sortir toute frippée comme les coquelicots."

    Et puis, peut-être cette pluie répétée la dérangeait-elle dans ses préparatifs secrets. Dame, c'est une chose de s'ouvrir au milieu de l'hiver, c'en est une autre de se faire détremper au moment où l'on met enfin ses joues dehors !

     

    Ses boutons roses restaient obstinément fermés. Elle me faisait languir ! Venue du Vieux Clos, elle portait en elle la promesse d'une fleur double rose foncé...Mais comment savoir avec les hellébores ? Il suffit que la poudre de pollen d'une  fleur d'une autre couleur vienne féconder la fleur que l'on convoite pour chambouler l'apparence  du rejeton que l'on espère ! vieux clos
     

    Rose foncé, le bouton l'était cependant . Et un beau marin, le 7 février...la belle du Vieux Clos s'est enfin dévoilée ! Elle a rempli les promesses de sa mère : double, rose foncé !

     

    Vieux clos 7 fév 2014

     Mais, mais, mais...

    l (2)

     

    dans un autre coin du jardin, mon "orpheline" du printemps dernier faisait, elle aussi, en meme temps,  ses préparatifs de sortie, avec la même lenteur et la même langueur...Et, ô miracle, ce matin du 7 février, l'orpheline a elle aussi dévoilé ses spendeurs.

     

    l (1)

     

    .Et là, j'ai eu beau aller de l'une à l'autre, leur redresser la tête pour les regarder dans les yeux (les hellébores sont timides et gardent souvent le cou ployé!), aucun doute, la même corolle au double rang de pétales un peu pointus, le même coloris rose soutenu...L'orpheline a t-elle trouvé une petite soeur ?!!! Mais non ! quelle subtilité dans les coloris ! Mon orpheline est rose picoté, l'hellébore du Vieux Clos a un coloris plus diffus sur les pétales...Ce n'est donc pas la même exactement ! Je suis ravie de ces deux magnifiques fleurs !

     

    l(orpheline 7 fév.2014   Vieux clos 7 fév 2014 (1)

     

    Du côté des autres timides de ma collection, "frou-frou" continue sa floraison contre vents et marées ( c'est le cas de le dire en ces jours de tempête !) et voici une petite nouvelle, rejeton de ma blanche picotée, replantée il y a deux ans, et qui fait sa première floraison, identique à sa maman !

     

    bouture blancpicoté 7 fév 2014

    Cet article fait suite à : Du côté des hellébores

    « Botanic et le printempsLe grèbe huppé »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :