• Mai parfume le jardin...

    Les senteurs se poursuivent, se télescopent. ou s'enlacent, se mêlent et se démêlent, ondulent capricieuses sur un souffle de vent, s'estompent pour vous surprendre au détour d'un arbuste, jouent à cache-cache avec le soleil ou la pluie...

     

    mauve 5104

    lilas

      Mais comment photographier un parfum...Un parfum, cela se goûte les yeux fermés ! Quoique...

     

    giroflees 4924 giroflées

    Les fleurs des giroflées sont les ambassadrices du jardin : elles  se sont installées au bord du grillage et font des invites capiteuses aux passants, les coquines  ! Comme elles ont le parfum de leur couleur, présent et chaud, elles ne passent pas inaperçues !

     

    Le long du grillage, dès que l'on quitte le parfum expressif des giroflées, on se laisse envoûter par l'enlacement délicat du lilas et de la glycine : formes, couleurs et senteurs se mêlent, le parfum subtil et profond du lilas flotte au-dessus de celui, plus douceâtre de la glycine...
    glycine 5084  

     L'aubépine ! C'est le souvenir des petites routes parfumées de mon enfance chez mes grands-parents, les bouffées soudaines, ou,  plus tard, des langueurs sous la voûte accueillante de son ombrelle...l'aubépine, c'est ma "madeleine de Proust" !

     

    aubepine 5163 aubepine 5162  

    aubépine

    Geranium Robert (2)

    Le géranium Robert en est une autre . pas de langueur, mais un petit agacement béni des "papilles olfactives", un petit "goût" âcre que j'adore mais qui fait dire à certains: "ça sent mauvais !"

    Moi, je me roulerais presque dedans comme les chats dans l'odeur d'eau de Javel !!!

    On peut s'enivrer d'un parfum...La preuve !   blanc 5118  

    lilas

    ..ou rêver d'exotisme, ,plongé dans la senteur orangée du choisya (oranger du Mexique)

    choysia 5411

    J'ai failli l'oublier !   muguet 5249 Emblême du mois de mai, le muguet frigorifié était en retard pour son rendez-vous annuel mais n'a pas perdu son célèbre parfum malgré les rigueurs climatiques !

     

    Relire...parfums d'enfance

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • stellaires-5028.jpg

     

    C'était une fleur sauvage de mars, puis d'avril...en mai, la stellaire est toujours fleurie en bouquets lumineux, et aériens.

     

    Les ficaires se font discrets jusqu'au printemps prochain, alors que les autres fleurs sauvages d'avril continuent de fleurir le jardin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    véronique petit-chêne

      veronique 5287

    Mais une petite nouvelle a fait son apparition, comme tous les ans, le long des bouleaux : le bugle rampant aux délicieuses petites fleurs bleues.

    Comme les ficaires, il disparaîtra discrètement pour revenir l'an prochain.

      bugle-rampant 4959
     Geranium Robert

    C'est aussi au tour des divers geraniums sauvages de fleurir les petits coins...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    geranium herbe à Robert

    ...de légères touffes de rose 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    geranium Colombin

      geranium 5264

     

    Au jardin, il est un peu envahissant (car difficile à arracher !), mais il est si joli ( je lui laisse quelques petites places), le bouton d'or de mon enfance !  et en ce moment c'est le soleil dans les prairies !

     

    bouton-d-or 5155

     

    plantain 5293   Pour alléger le ballet des fleurs sauvages, le plantain lancéolé érige sa petite couronne

    Et puis elle, la reine des fleurs sauvages de mai, celle dont  je guette l'apparition,  l'ornithogale en ombelle,  la paresseuse dame de onze heures qui ne daigne se lever que  lorsque le soleil la caresse pour la réveiller,  qui se couche avec les poules, l'étoile de Bethléem,  m'a été offerte par les oiseaux, à moins que ce ne soit par le vent, un beau printemps...

     

    ornothogale

     

    Voir ou revoir : Fleurs sauvages d'avril au jardin

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    ficaires

    Il court, il court, le ficaire...Depuis mars, il constelle de paillettes d'or l'herbe verte. 

    L'hiver s'est étiré, les fleurs sauvages de mars sont toujours là, à leur apogéema "pelouse" est

    multicolore : aux ficaires se sont ajoutés les pâquerettes et le lamier jaune;  

      les stellaires, lamier pourpre, véroniques et violettes sont plus fleuris que jamais !  (fleurs sauvages de mars au jardin) 

    Pâquerettes et lamier jaune

      Une petite nouvelle, semée à l'automne grâce à une collègue qui nage dans la botanique comme un poisson dans l'eau, est sortie de terre et m'offre ses fleurs blanches en bouquets : c'est l'aïl des ours; ses larges feuilles  dégagent un parfum d'ail si on les froisse et...c'est une plante magique qui, portée dans la poche d'une femme enceinte protégerait l'enfant à naître...

    (Eh oui, complèrement folle, la Capucyne, diront certains ! Alors qu'ils se débarrassent des fleurs sauvages de leur jardin, elle, elle les sème !!!)

     

       On parle beaucoup de biodiversité, c'est un mot à la mode. je préfère "diversité du vivant" tout simplement.

    Plus le jardin comportera d'espèces , y compris de fleurs sauvages, plus il sera équilibré et moins il y aura de maladies et d'insectes ravageurs. L'équilibre, je crois que c'est le meilleur "traitement" du jardin !


     

    Cette fleur bleue, une buglosse "pentaglottis sempervirens "s'invite seule au jardin..

     

    "75 000 tonnes de pesticides* sont pulvérisées chaque année sur notre territoire, ce qui place les Français en tête des utilisateurs de pesticides en Europe, avec des conséquences directes sur l'environnement (pollution des eaux, du sol et de l'air) et la santé (risques de cancer, de baisse de la fertilité, de développement de maladies neurodégénératives de type Alzheimer).

    .Les jardiniers représentent 8% de la consommation globale des pesticides, un chiffre très important au regard de la surface utilisée pour ce type de pratiques." (Source : Botanic)

      A ce sujet, j'ai découvert que les jardineries Botanic se sont engagés dans une démarche à laquelle je ne peux qu'adhérer : alors que d'autres enseignes, dans un souci d'attirer une plus grande clientèle,  essaient de développer un (petit) rayon "jardinage biologique", à côté de leur (grand) rayon d'engrais, pesticides, fongicides, insecticides et autres merveilles en "cide",  Botanic, après avoir ouvert  trois magasins en version "zéro pesticide chimique" en 2007, a étendu cette démarche à tous ses magasins depuis 2008. La démarche "éthique" a pris le pas sur la démarche "commerciale". Favoriser la biodiversité, c'est aussi cela : ne pas la tuer par des gestes inconsidérés !

    Il n'y a pas de magasin Botanic près de chez moi, mais mon blog est devenu partenaire de cette enseigne (en toute liberté !!!)


       

    stellaire

     

    Deux autres fleurs peuvent compter parmi les fleurs sauvages tant elles font ce qu'elles veulent au jardin : c'est la lunaire monnaie du pape et le bleu myosotis ! "Forget me not", "ne m'oubliez pas" dit-il ! Cela ne rique pas d'arriver : en m'en donnant un petit pied il y a des années, ma mère m'avait prévenue : "quand tu en as une fois, tu en as toute ta vie" !


     

    monnaie du pape ou lunaire


    http://oi50.tinypic.com/3164661.jpg

     

    myosotis

     

    Une amie venue me voir, m'a dit en riant :  " tu passes la tondeuse autour des fleurs qui sont dans ta pelouse !?"

    Oui ! Cela demande plutôt moins de travail  (moins de surface à tondre !): elles disparaîtront d'elles mêmes pour surgir par magie au printemps prochain ! Et les abeilles se régalent !!!


     


      BLOG EN PAUSE

    A BIENTOT !

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • J'aime bien laisser pousser les fleurs printannières qui s'invitent au jardin, et en particulier dans l'herbe : cela me permet d'avoir une pelouse fleurie sans efforts, les fleurs sauvages attirent les papillons, les insectes butineurs, les oiseaux...

    Je laisserais bien toute la pelouse vagabonder ainsi à sa guise, mais il faudrait ensuite faucher en juin; je ne sais pas faire et je recule ! Alors, j'ai trouvé un compromis: je tonds autour des massifs fleuris qui se forment spontanément, et lorque tout est défleuri, je tonds ou "j'y vais à la faucille", selon la hauteur des fleurs séchées...

     

     

      Chaque année le délicat lamier

     jaune aux feuilles bicolores

    s'installe le long

    du grillage,

    tandis que le lamier rose

    se cache dans un coin inoccupé

     derrière le juniperus...

      

     
      7 avril 2012 (16)
      12 avril 2012 (20)

     

         Comme chaque printemps,

     les étoiles blanches

    des stellaires

     occupent

     leurs endroits favoris 

     

     

     

     

    ...tandis que le myosotis

    constelle de ses touches bleues

    pelouse et massifs

     12 avril 2012 (34) 
      31 mars 2012 (11)

     

     

     

       Violettes et ficaires

     se marient

     pour former un massif

     bicolore

    La délicatesse du bugle rampant s'observe bien de près et ses hampes bleues accrochent la lumière.  

     pelouse-fleurie 7230

     

    pelouse-fleurie 7314

     

    pelouse-fleurie 7224

    Au premier plan, le bugle rampant au soleil déclinant, au fond, les stellaires...

     

    pelouse-fleurie 7227

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 27 janv.2012 (4)

    Hirsute, la cardamine! Elle vient  de se réveiller au jardin au souffle printannier de janvier, et ses rosaces encore ébouriffées du sommeil de l'hiver envahissent le jardin!Cardamine rime avec vitamine et j'en cueille quelques rosaces pour agrémenter ma salade d'endives...

    J'aime son goût de cresson et son odeur de roquette...

    Elle se mange comme le cresson, agrémente les salades, se nappe en tartines beurrées...

    Désherber et se faire une salade, c'est joindre l'utile à l'agréable !!!

    Pour ce soir, pourquoi pas une Tartine de cardamine hirsute ??

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique