•  

    sureau 6240 Ce n'est plus tout à fait un arbuste : si on ne le taille pas, le sureau noir devient un arbre, un arbre qui a toutes les qualités: son parfum embaume  le fond du jardin et a pris le relais de celui de l'aubépine;  ses fleurs , avec lesquelles on peut faire une boisson rafraîchissante pour l'été, ou des tisanes parfumées contre les rhumes, se transformeront en baies rouges puis noires (légèrement toxiques crues, elles perdent cette toxicité lorsqu'elles sont cuites: on peut donc les utiliser en confiture) qui feront cet automne le délice des oiseaux !

    NB : il existe aussi le sureau aux baies rouges, elles aussi comestibles, et le petit sureau yèble aus baies rouges et toxiques)

     

    Un autre arbuste fleurit en ce mois de juin, mais ses fleurs sont insignifiantes et ne suscitent pas une grande admiration : c'est le cotonéaster, beaucoup plus spectaculaire en hiver avec ses baies rouges dont les oiseaux rafolent !
    cotoneaster 6348

     

    vegelia 5643 Ce végélia couleur framboise, fleurit toujours plus tard que son frère rose plus pâle: un peu trop à l'ombre, un peu coincé, il fleurit quand même bravement chaque année...!

     

    Il fait partie des "parfums de juin", avec la pivoine, les oeillets, le sureau  et...les roses . le seringat se décline au jardin en deux variétés : du simple... simple 5884

     

    ...au double au parfum encore plus entêtant... 

     

    double 6321

     

    Et puis, depuis le début du mois, il y a lui, le petit "drapeau belge" nommé ainsi à cause de la triple couleur de ses curieuses fleurs, l'abutilon megapotanicum : c'était une petite fantaisie de ma part  de planter cet arbuste au jardin ! Cultivé comme plante d'intérieur, il peut aussi se planter en pleine terre: il supporte le gel mais perd ses feuilles en hiver.

    Depuis deux ans, il végétait, trop à l'ombre.

    Cette année, déplacé et bien protégé par un double voile, ses feuilles ne sont pas tombées cet hiver et il est bien "reparti" au printemps, couvert de ses curieuses fleurs à trios étages

     

    drapeau-belge 6400

    drapeau-belge 6395

     

    Normalement, il fleurit jusqu'à l'automne.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ma sauvage préférée, mon aubépine, fleurit et parfume la haie au fond du jardin...et, en automne, elle fournira le couvert aux oiseaux !

     

    12 mai

    Devant, ce sont les grappes sucrées et généreuses de la glycine glycine 5171
      mauve 5239 ...qui se mêlent à celles, plus vives, du lilas mauve aux grosses fleurs doubles.
    Plus loin, devant la fenêtre, le lilas blanc gonfle ses fleurs de lait et de nacre. blanc 5111
      choysia 5173

     

    Blanc lui aussi, , le choysia poursuit sa floraison ...

    tandis que le végélia rose mêle ses fleurs au mauve de la glycine......   végélia
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •   

    blanc 7327

     

    blanc 7337

      Variations de la lumière dans le lilas blanc...  

    blanc 7385

     

    blanc 7395
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 avril 2012 (47)

     

    Délicatesse des fleurs blanches de la spirée sur le fond "bon enfant" des pompons de la corette...

     

     

    7 avril 2012 (51)

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  choysia 7322 

    Le choysia m'a donné les mêmes inquiétudes que l'azalée. Moins imprudent, il n'avait pas fleuri avant les gelées, mais ses feuilles ont souffert de la morsure du froid. Pourtant, comme l'azalée (La renaissance de l'azalée ); le voilà tout en fleurs et il n'a jamais été aussi beau. Myosotis et monnaie du pape qui vivent librement au jardin , ont choisi de le parer de couleurs "bonbon"!

     

    mauve 7282

     

    Ici; c'est juste le jeu du vent, impétueux et tempêtueux, dans les feuilles du lilas...

    La lumière vient, s'en va, des formes se créent, des tableaux se forment...

    C'est juste le vent qui se joue de la glycine avec la complicité des feuilles du lilas.

    C'est juste le jeu de la lumière et du vent, et moi qui regarde les étranges transparences...

     

     

    12 avril 2012 (14)

     

     Cette photo est 2ème ex-aequo du concours "Fleurs d'arbres et d'arbustes" chez Hornet .

    Petite précision : cette photo n'est pas un montage et n'a nullement été retouchée; les transparences sont créées par la vitesse de prise de vue et le vent dans les feuilles DEVANT la glycine...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique